in

Affaire Maëlys : Mickael Garnero jugé pour l’apologie de Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais avait-il complice ? Difficile de le savoir mais un homme âgé d’une trentaine d’années n’a pas hésité à faire l’éloge du meurtrier de Maëlys sur la toile.

Dans l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais ne sera peut-être pas seul à faire la prison. On ignore encore si cet homme est un complice de l’ancien militaire, mais le dénommé Mickael Garnero n’avait pas tari d’éloges à l’égard du meurtrier de la fillette sur les réseaux sociaux. Sur son compte Facebook, cet individu de 30 ans avait voué une grande admiration pour l’ex maître-chien, des éloges qui pourraient le conduire tout droit en prison puisqu’il sera jugé pour apologie publique de crime le mois prochain.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Maëlys ce jeudi après les troublantes révélations d’un homme répondant au nom de Mickael Garnero. Le trentenaire qui réside en Moselle a récemment fait l’apologie du meurtre commis par Nordahl Lelandais dans la nuit du 27 août dernier. La mort de Maëlys avait suscité de nombreuses réactions d’indignation, mais aussi de l’admiration pour le dénommé Mickael Garnero. On ignore pour l’heure s’il était un complice de Lelandais et aussi la nature de ses liens avec le meurtrier de Maëlys, mais l’habitant de Moselle n’a pas tari d’éloge sur la toile à l’égard de Nordahl dans l’affaire de disparition de la fillette de neuf ans : « A voir sa gueule je me dis quel courage il a eu de s’amuser avec une gamine aussi moche », a écrit le trentenaire sur sa page Facebook. Plus inquiétant encore, Mickael Garnero ne s’est pas privé d’adresser des éloges à Nordahl Lelandais qui est passé aux aveux il y’a un peu plus de deux mois concernant l’affaire Maëlys : ‘‘un grand homme cet homme’’ écrivait l’individu sur sa page Facebook. Et selon une information dévoilée par France Bleu ce jeudi, Mickael Garnero a été écroué et sera jugé le mois prochain, plus précisément le 18 mai pour ‘‘apologie publique de crime’’. Pour avoir fait l’apologie du crime odieux de la fillette de neuf 9 ans, l’individu encourt une peine de 5 ans de prison ferme assortie d’une amende dont le montant serait de 45 000 euros. Visiblement, Lelandais ne sera pas le seul à faire la prison dans cette enquête sur la mort de Maëlys. Mickael Garnero, qui a priori n’est pas impliqué dans cette affaire de disparition pourrait lui aussi écoper d’une peine de réclusion ferme suite à ses propos apologétiques à l’égard du tueur.

Affaire Maëlys, un dossier toujours pas fermé

Après ses aveux, Nordahl Lelandais s’est expliqué devant les juges d’instruction au mois de mars concernant les circonstances de la mort de la fillette de neuf ans. Mi-février, l’ancien militaire de 35 ans avait avancé la thèse d’une mort accidentelle, une théorie remise plus ou moins en cause par l’autopsie réalisée sur les restes de Maëlys. Et avec les aveux de l’ancien militaire dans l’affaire Noyer, la thèse de la mort accidentelle a très peu de chance d’être officiellement validée par les enquêteurs qui creusent encore dans le passé de Nordahl pour savoir s’il ne serait pas impliqué dans certaines affaires de disparitions irrésolues dans sa région.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Affaire Tariq Ramadan : une robe noire présentée comme indice

Samuel Eto'o

Eto’o aux médias : Y’a quoi est-ce que c’est forcé d’être président?