in

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : comment sera choisi le candidat RHDP ?

Avec la mise en place du parti unifié, le choix du candidat RHDP ne se fera pas surement à la volée où sur de simples propositions.

A la veille de la présidentielle d’octobre 2020 en Côte d’Ivoire, le PDCI reste plus que jamais mobilisé pour un retour aux affaires, après avoir soutenu à deux reprises son allié du RDR. Comme ce fut le cas lors des deux précédentes élections ivoiriennes, le candidat qui représentera le RHDP devra faire l’unanimité au sein de l’alliance qui consolide son rapprochement vers la mise en place effective du parti unifié. Si la coalition voit le jour comme, comment sera donc choisi le candidat qui portera ses couleurs à la prochaine élection ?

La bataille pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire est déjà lancée, du moins au sein de la coalition au pouvoir depuis 2010. Depuis des mois, des tensions sont observées entre le RDR et son allié du PDCI sur la question combien cruciale du parti unifié. Pour faire taire certaines rumeurs qui allaient bon train, Alassane Ouattara et son aîné Henri Konan Bédié se sont rencontrés il y’a un peu plus d’une semaine au palais présidentiel, une rencontre qui a débouché sur la signature de l’accord politique portant création du parti unifié RHDP. Malgré une manifestation anti-RHDP au sein de la jeunesse PDCI, les deux présidents semblent engagés à aller résolument vers cette alliance, probablement avant 2020. Si elle voyait le jour, comment qui la représentera à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire ? A cette question, Henri Konan Bédié s’est empressé de répondre, manifestement sans consultation préalable de son allié du RDR, encore moins des quatre autres formations politiques signataires de l’accord de création du RHDP. En cas de mise en place du parti unifié, le candidat de l’alliance sera-t-il réellement issu des rangs du PDCI RDA comme le scande régulièrement le président Henri Konan Bédié ?

Des primaires pour désigner le candidat RHDP ?

En 2010, le candidat RHDP, à savoir le président Ouattara Alassane, a été soutenu par tous les autre partis membres de l’alliance parce qu’il était arrivé deuxième lors du premier tour de la présidentielle en Côte d’Ivoire. En 2015, Alassane Ouattara avait sollicité le soutien du PDCI qui l’avait désigné comme son candidat au scrutin présidentiel, en dépit de quelques contestations au sein du parti de Bédié. Mais pour la présidentielle d’octobre 2020, le semble différent des deux autres situations précédentes. Certes, le PDCI sollicite d’ores et déjà le soutien des alliés pour sa candidature en 2020 mais cette candidature pourrait voir le jour dans le cadre de la fusion entre les six partis membres du RDHP. Dans un tel cas de figure, il est clair que le candidat qui représentera l’alliance ne sera pas choisi sur une simple proposition de certains cadres et responsables politiques, puisque des statuts et règlements intérieurs seront adoptés pour la désignation du candidat du RDHP en 2020, si l’alliance se confirme en tout cas. En lieu et place d’un congrès ordinaire pour désigner le candidat, les six partis pourraient convenir d’aller à des élections primaires internes pour le choix de leur représentant à l’élection présidentielle ivoirienne à venir. Mais le choix pour les primaires pourrait priver le PDCI en cas de défaite, de présenter son candidat comme étant celui du RDHP en 2020, alors que l’objectif du parti reste la reconquête du pouvoir lors du prochain scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Tariq Ramadan : son avocat déposera une demande de remise en liberté provisoire

Décoration d’artiste en Côte d’Ivoire : pourquoi DJ Arafat est écarté?