in

Remaniement ministériel en Côte d’Ivoire : un gouvernement sans le PDCI?

Plusieurs décisions ont sanctionné le 4e congrès du RDR parmi lesquelles l’annonce d’un gouvernement dans les prochaines semaines.

D’ici quelques semaines, un nouveau gouvernement sera mis en place en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite par le président Ouattara Alassane à l’occasion du 4ème congrès extraordinaire du Rassemeblement des Républicains qui s’est tenu au parc des sports de Treichville. Avant ce remaniement ministériel, un réaménagement technique au sein du gouvernement a eu lieu la semaine dernière avec la nomination de Patrick Achi pour succéder à Ahousou Jeannot.

Un remaniement ministériel aura lieu en Côte d’Ivoire ‘‘dans les prochaines semaines’’, a déclaré Alassane Ouattara lors du 4ème congrès extraordinaire du RDR à Abidjan, congrès qui a vu la participation de Guillaume Soro. Selon le président ivoirien, ce nouveau gouvernement sera entièrement composé de membres issus de l’alliance RHDP : « Nous attendons la validation de l’accord politique et du statut pour former un gouvernement de rassemblement du RHDP qui comprendra tous les partis membres du RHDP comme cela a été le cas par le passé ». Six au départ, l’alliance a été désormais réduite à cinq avec le non de l’UPCI au parti unifié lors de son congrès il y’a environ une dizaine de jours. Ce remaniement ministériel a tout l’air d’un réaménagement technique car les inamovibles du camp présidentiel, Les ministres Hamed Bakayoko, Kandia Camara ou encore le très dévoué Gon Coulibaly, devraient sans surprise conserver leur poste. La mise en place de ce nouveau gouvernement vise à renforcer la cohésion au sein de l’alliance RHDP fragilisé depuis un moment par des divergences d’opinion. L’UPCI ne fera donc pas partie du tout nouveau gouvernement qui sera formé en Côte d’Ivoire d’ici quelques semaines, comme l’a annoncé Alassane Ouattara. Mais un autre parti pourrait faire volte-face et dire adieu à l’alliance houphouëtiste à la faveur du remaniement ministériel qui aura lieu bientôt. Rappelons qu’avant réaménagement au sein du gouvernement, Patrick Achi, le secrétaire général de la Présidence, a été nommé par décret présidentiel nouveau ministre chargé des relations avec les institutions par intérim, en succession à Ahoussou Kouadio Jeannot élu président du Sénat en Côte d’Ivoire le mois dernier. Après l’UPCI, qui sera le grand absent du prochain gouvernement formé en Côte d’Ivoire ?

Remaniement ministériel et la fin d’un divorce politique ?

A l’occasion du congrès extraordinaire du RDR, Alassane Ouattara a clarifié la position de son parti concernant le choix du candidat qui représentera l’alliance en 2020. Selon le président Ouattara, « La démocratie jouera pour que ce soit vous, les congressistes qui alliez désigner le candidat que nous présenterons tous ensemble pour les élections présidentielles de 2020. Et le meilleur d’entre nous sera désigné, par vous, comme candidat unique du RHDP en 2020. », a-t-il fait savoir lors du congrès. En gros, le RDR souhaite l’organisation de primaires au sein du RDHP pour désigner le futur candidat de l’alliance, des primaires auxquelles chaque parti membre pourra participer : « Toux ceux qui le voudront pourront être candidats. Et c’est vous, les congressistes, vous choisirez qui sera notre candidat pour l’élection présidentielle de 2020. ». Si le PDCI s’oppose à l’idée de primaires, il est clair qu’il sera le grand absent du prochain remaniement ministériel en Côte d’Ivoire, ce qui signifierait officiellement le divorce politique entre les deux alliés qui cogèrent le pouvoir depuis 2011.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ariel sheney artiste ivoirien

Ariel Sheney après son poteau : « Quand je vais grandir vous n’allez plus me voir »

Gabriel DOUGA a été pendant 25 ans responsable de la programmation Cinéma Africain