in

Côte d’Ivoire : le prêtre de l’église catholique écroué pour viol suspendu

En Côte d’Ivoire, l’église catholique est secouée depuis quelques jours par un scandale de viol perpétré par un prêtre.

Au moment où l’église catholique se remet peu à peu de la perte brutale de l’Abbé Bernadin Brou Aka, cette communauté fait face à un gros scandale de viol qui suscite de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Le Père Abe Kouamé Sylvain Anderson de l’archidiocèse d’Abidjan a été mis aux arrêts puis conduit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan pour des faits présumés de viol sur une ‘‘jeune fille’’. Dans l’ampleur du scandale, plusieurs décisions ont été prises par l’archevêque d’Abidjan parmi lesquelles la suspension provisoire du Père Abe Kouamé Sylvain Anderson.

Un prêtre de l’église catholique en Côte d’Ivoire a été mis aux arrêts le mois dernier pour des faits présumés de viols. Dans un communiqué officiel diffusé par le service de communication du diocèse d’Abidjan, l’auteur de cet acte serait le Père Abe Kouamé Sylvain Anderson qui officiait en qualité de prêtre à l’archidiocèse d’Abidjan. Son arrestation remonte au 12 avril dernier puis son déferrement le 13 avril à la MACA, la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Ce scandale sexuel intervient peu de temps après la mort de l’Abbé Bernadin Brou, un prêtre de l’église catholique qui officiait à Abengourou, tué par des coupeurs de route de retour après une cérémonie d’ordination. Pour l’heure, on sait très peu de choses sur l’identité de la victime et aussi sur les circonstances dans lesquelles ce viol aurait eu lieu. Mais selon le service de communication du diocèse d’Abidjan, la victime présumée dans ce scandale serait ‘‘une jeune fille’’. Mineure ou majeure, le père Augustin Obrou, chargé de communication du diocèse, n’en dira hélas pas plus dans son communiqué. Mais Jean Pierre Cardinal Kutwa, l’archevêque d’Abidjan, n’entend pas rester les mains croisées : « Son Eminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, archevêque d’Abidjan, ayant été saisi, vu la nature de l’inculpation, a pris des mesures conservatoires prévues par le droit canonique en pareille circonstance. Ainsi, le Père Abe Kouamé Sylvain Anderson a été immédiatement suspendu de tout office ecclésiastique jusqu’à l’aboutissement des procédures engagées à son encontre aux plans civil et ecclésiastique. Son Éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, engagé contre toutes formes de violences d’où qu’elles viennent, surtout celles perpétrées sur les enfants, les mineurs et les femmes, se sent profondément meurtri par cette accusation impliquant un de ses prêtres. », a déclaré le père Obrou dans son communiqué. Aussi, l’archevêque d’Abidjan ‘‘s’engage à offrir à la personne concernée toute l’assistance dont elle a besoin’’, poursuit le chargé de communiqué du diocèse d’Abidjan.

Appel à des prières pour le Père Abe Kouamé Sylvain Anderson

En attendant que la justice rende sa conclusion sur cette enquête, prudence est de mise du côté de l’église catholique. « Son Éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa recommande à la prière de tous, la jeune fille et sa famille, ainsi que tous les prêtres particulièrement le Père Abe Kouame Sylvain Anderson. », a conclu le chargé de communication. Sur les réseaux sociaux, ce scandale de viol impliquant un prêtre de l’église catholique suscite diverses réactions. Pour certains, l’église ne doit aucunement être mise en cause dans cette affaire, étant donné qu’il s’agit d’une faute commise par un homme. Ce dont on peut être sûr, c’est que les détracteurs de l’église catholique ne vont pas laisser passer cette occasion pour dénigrer l’église romaine.

Tariq Ramadan : première liberté provisoire refusée à l’islamologue

Menace de mutinerie en Côte d’Ivoire : 7 militaires convoqués