in

Comptes de campagne Macron : 30 000 euros en maquillage sur 16,57 millions dépensés

Les comptes de campagne de Macron révèlent qu’il est dans les normes exigées, même si de nombreuses factures du leader d’En Marche n’ont pas été acceptées.

Les comptes de campagne d’Emmanuel Macron sont désormais disponibles. Selon Le Parisien qui s’est procuré les factures du président pendant la campagne électorale, les dépenses du candidat d’En Marche se sont établis à 16,57 millions d’euros en tout. Comment l’actuel locataire de l’Elysée gérait-il ses dépenses ? L’analyse des factures nous a permis de comprendre que l’ancien banquier était très exigeant sur son image, au point de dépenser 30 000 euros en maquillage.

Les comptes de campagne de Macron ont été passés à la loupe par Le Parisien qui s’est procuré les factures du leader d’En Marche auprès de la CNCCFP. Les factures scrutées par le journal français révèlent l’image d’un candidat qui était très soucieux de son image pendant la campagne électorale de 2017. Si au mois de février 2017 Macron affirmait que les sondages avaient très peu d’importance pour lui, les dépenses du candidat d’En Marche pour les études d’opinion laissent prétendre le contraire. Durant la campagne présidentielle de 2017 en France, Emmanuel Macron a commandé une vingtaine de sondages auprès des instituts spécialisés, des études d’opinion qui ont coûté la bagatelle de 325 000 euros au leader d’En Marche. Mais à en croire la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, Emmanuel Macron aurait dépensé 230 000 euros dans des études d’opinion qui n’avaient aucun rapport avec la campagne électorale. Parmi les sondages commandés par Macron auprès des instituts, des études d’opinions pour la formation de son gouvernement : « Dès février 2017, le candidat marcheur teste aussi des noms de personnalités pour son futur gouvernement. Jean-Yves Le Drian, François Bayrou, plébiscités, obtiendront d’ailleurs un maroquin. À l’inverse, Ségolène Royal comme Christine Lagarde, jugées très clivantes, n’auront pas de poste de ministre. », nous dit Le Parisien (Nicolas Berrod et Quentin Laurent). Pour soigner son image durant la campagne, Macron ne s’est pas contenté que de commander des études d’opinion.

30 000 euros en maquillage pendant la campagne

Les comptes de campagne de Macron révèlent que le chef de file d’En Marche n’a pas hésité à claquer près de 30 000 euros, 29 042 euros précisément pour 35 séances de maquillage, soit en moyenne 829 euros dépensés par séance de relooking. En plus des 30 000 euros dépensés pour soigner son apparence physique avant ses apparitions, Emmanuel Macron a aussi dépensé près de 12 000 euros pour des retouches de ses photos numériques. Dans ce partenariat signé avec l’agence Jésus et Gabriel, le chef de file d’En Marche a aussi claqué 152 297 euros pour le tournage de son clip de campagne du Premier Tour de la présidentielle 2017. La facture totale des comptes de campagne de Macron validée par la Commission s’établit à 16,578 millions d’euros. Cependant, quelques factures du leader d’En Marche ont été refusées par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques : « Elle n’a retoqué que quelques factures, comme ces 7 000 euros de coach vocal ou de menus frais de réparation (409 euros d’embrayage d’un camion…). Car on trouve de tout dans ces cartons : un PV à 135 euros ; 102 euros de friandises pour une « chasse aux œufs » de Pâques ; et même – ci-gît la moralité ? – des factures de couronnes mortuaires », nous dit Le Parisien dans un article en ligne signé Nicolas Berrod et Quentin Laurent.

Affaire élève tuée à Koumassi : le meurtrier de Marcelle Effoh démasqué

Disparition d’Adrien Mourialmé : son corps retrouvé, Nordahl Lelandais hors de cause