in

Mondial 2026 : pourquoi le Maroc a perdu l’organisation ?

La candidature marocaine n’avait jamais suscité autant d’engouement, mais pour la énième fois les marocains se feront devancer par leur rivaux.

Le mondial 2026 ne sera pas organisé par le Maroc en dépit de la grande mobilisation du continent africain autour de cette candidature histoire. Cette coupe du monde historique a été attribuée à l’issue du vote qui s’est déroulée ce mercredi au trio Etats-Unis, Mexique Canada. Si le royaume chérifien présentait un dossier en béton, la candidature marocaine n’a pas récolté un nombre important de voix pour détrôner le ticket américain pour décrocher l’organisation de cette compétition qui réunira 48 pays au lieu de 32 actuellement.

Le mondial 2026 a été attribué sans surprise au trio Etats-Unis, Canada et Mexique ce mercredi à l’issue du 68e congrès extraordinaire de la FIFA. A l’issue des votes qui se sont déroulés, le Royaume chérifien a récolté 65 voix alors que nombre d’analystes sportifs tablaient sur au moins une centaine de voix pour la candidature marocaine, présageant un duel entre les deux dossiers présentés. Si le Maroc a réussi à avoir le soutien de presque toutes les fédérations africaines de football, au niveau de l’Europe la candidature marocaine a manifestement suscité moins d’engouement qu’on le croyait. Sur les 203 votants autorisées ce mercredi, la candidature Etats-Unis, Canada et Mexique a récolté 134 voix, soit plus de deux fois le nombre de voix récoltées par les marocains lors du vote électronique qui s’est déroulée ce 13 juin à la veille du mondial 2018. Pourtant, la candidature marocaine présentait un dossier en béton cette fois, contrairement aux quatre dernières candidatures présentées par la fédération royale marocaine. Malgré la grande mobilisation de la CAF, le mondial 2026 échappe au continent africain qui reste sur une seule organisation de la coupe du monde depuis celle attribuée à l’Afrique du Sud en 2010. Parmi les avantages que proposait le dossier marocain pour cette coupe du monde 20216, la faible distance à parcourir pour les pays qualifiés, ce qui n’est pas le cas pour le continent américain. Mais cet argument, quoique pesant dans la balance, n’a pas véritablement joué face aux avantages combien importants proposées par la candidature américaine à trois. Dans son dossier, la fédération marocaine avait aussi essayé de jouer sur le facteur sécurité. Contrairement aux Etats-Unis, le Maroc présentait à priori un niveau de sécurité bien plus élevé, surtout avec la montée du terrorisme aux Etats-Unis.

Les raisons pour lesquelles le Maroc a échoué

Malgré les avantages proposés par la candidature marocaine, entre autres facilité de déplacement pour les joueurs comme les supporters, également sécurité à bord des stades comme en dehors, le ticket américain s’est largement imposée lors des votes. Si le Maroc a échoué face au trio, c’est en grande partie dû à l’aspect financier des deux dossiers. Certes, dans la présentation de sa candidature, le Royaume chérifien proposait des arguments financiers très attrayants, mais ce n’était rien à côté de ce que pourrait générer le mondial 2016 organisé sur le continent américain. Au niveau des recettes, la fédération marocaine a annoncé que la tenue d’une coupe du monde sur son territoire pourrait rapporter à la FIFA deux fois plus que ce que l’édition 2014 au Brésil avait rapporté. Mais l’organisation américaine garantirait à la FIFA des recettes bien plus importantes. Une coupe du monde co-organisée par les trois nations américaines devrait rapporter à la FIFA environ 14 milliards de dollars de recettes. Aussi l’une des raions pour lesquelles le Maroc a échoué, c’est dû à sa mauvaise notation par la task force.

équipe coupe du monde russia

Pays qualifiés coupe du monde

Municipales 2018 Côte d’Ivoire : Sita Ouattara, sœur du président, candidate