in

Municipales 2018 Côte d’Ivoire : Sita Ouattara, sœur du président, candidate

Le président Ouattara est-il en plein réaménagement au sein de son camp pour les échéances électorales à venir ?

Les municipales 2018 s’annoncent en Côte d’Ivoire avec beaucoup de surprises. Alors que des listes RHDP avaient été évoquées auparavant il y’a quelques mois, l’on assiste depuis quelques jours à un déploiement des têtes de listes du RDR pour le scrutin à venir dans plusieurs municipalités ivoiriennes. Alors qu’elle se gardait de bien rester à l’ombre, Sita Ouattara, sœur cadette du président de la République, fera ses premiers grands pas sur la scène politique ivoirienne à l’occasion des élections à venir.

Avant la date des élections municipales, le RDR continue toujours de déployer ses listes pour la conquête de certaines municipalités du pays. Après avoir parrainé officiellement la candidature du ministre Hamed Bakayoko pour la circonscription d’Abobo, le parti du président Ouattara vient de désigner comme tête de liste la sœur cadette du chef d’Etat. Contrairement au frère cadet du président ivoirien, Sita Ouattara était tapis dans l’ombre et même inconnue du grand bataillon pour certains. Pour les municipales 2018 à venir, le Rassemblement des Républicains l’a désignée comme tête de liste du parti dans le Gbéléban, ville natale de la mère du président Ouattara Alassane. Erigé en préfecture il y’a de cela 6 ans, le Gbéléban est passé du statut de préfecture à celui de commune grâce à un décret présidentiel signé au mois de mai. La toute première magistrate de ladite commune en cas de victoire du RDR aux élections municipales dont la date n’est pas encore connue. Sita Ouattara, la sœur cadette du président ivoirien effectuera donc ses premiers pas sur la scène politique, après avoir longtemps été aux côtés de la première dame ivoirienne. Même si elle reste une grande inconnue au bataillon pour de nombreux militants, elle bénéficie déjà du parrainage du RDR pour cette candidature, un soutien de taille dans ces municipales à venir. Dans le même temps, le frère cadet du président, Téné Birahima Ouattara que certains appellent photocopie, en raison de la ressemblance avec son frère, quitte lui le terrain des municipales après avoir géré la mairie de Kong, ville natale du chef d’Etat. Photocopie comme certains l’appellent ne quitte pas la scène politique pour autant. Bien au contraire, Téné Birahima Ouattara envisage de briguer un poste encore plus stratégique, la présidence du conseil régional du Tchologo lors des élections municipales et régionales couplées qui se tiendront fin 2018. Avec l’arrivée de Sita Ouattara, un autre poids lourds du camp Ouattara quitte également la municipalité.

Le réaménagement de Ouattara avant les municipales

Le traditionnel allié du PDCI annonce de nombreux changements pour les municipales à venir. Au moment où Sita Ouattara fait ses premiers pas sur la scène politique ivoirienne, le très fidèle Amadou Gon Coulibaly ne briguera pas lui un nouveau mandat aux élections municipales à venir. Le maire de la commune de Korhogo par ailleurs premier ministre de l’actuel gouvernement, vit ses dernières heures en tant que maire, tout comme le ministre Adama Toungara. Le président Ouattara a décidé de confier la fonction du médiateur de la République au maire Adama Toungara, dont le successeur à la municipalité d’Abobo pourrait bien être le ministre de la défense Hamed Bakayoko, désigné comme tête de liste du RDR pour ladite commune. Pour l’heure, aucune candidature des partisans de Guillaume Soro n’a encore été parrainée par le parti pour les élections municipales dont la date officielle n’a pas encore été fixée.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Mondial 2026 : pourquoi le Maroc a perdu l’organisation ?

Burkina Faso : l’extradition de François Compaoré renvoyée au 3 octobre