in

Classement des africains les plus riches

CLASSEMENT DES AFRICAINS RICHES – Chaque année, le magazine Forbes dévoile sa liste des milliardaires du continent africain.

Top 23 Africains les plus riches
Des changements pour ce TOP RICHE des hommes et femmes africaines les plus riches pour 2018.

Le classement des africains les plus riches se dévoile cette année avec de nouveaux visages sur le podium. L’année dernière, le magazine américain spécialisé dans ce type de classement nous révélait l’existence de 21 milliardaires sur le continent. Mais en 2018, ce nombre a connu une légère hausse, parallèlement à l’élargissement du cercle des milliardaires à travers le monde. Selon le magazine américain, l’Afrique compte en 2018 quelques 23 milliardaires en dollars contre 21 l’année dernière. Qui sont donc ces nouveaux visages qui se sont invités sur le podium cette année ?

Forbes a dévoilé se son classement des africains les plus riches cette année avec quelques surprises à la clé. Certes on retrouve toujours des noms bien connus sur le podium, mais il faut rappeler que cette année le cercle des milliardaires africains s’est élargi avec l’entrée de deux nouveaux riches dans le classement annuel de Forbes. Si le nombre de milliardaires est passé de 21 à 23, le montant de la fortune cumulée de ces derniers est également en hausse. Estimée à 70 milliards en 2017, la fortune cumulée des hommes les plus riches d’Afrique selon Forbes s’élève désormais à 75,4 milliards de dollars. Dans ce tout nouveau classement des africains les plus riches, certains ont gagné des places tandis que d’autres ont reculé sur le podium. Parmi les milliardaires du continent qui progressent sur le podium, l’algérien Issad Rebrab. A la tête du puissant groupe Cevital dont il est le fondateur, la première fortune algérienne est désormais classée sixième sur le podium africain par le magazine américain cette année. A la tête d’une fortune estimée à 3 milliards de dollars l’année, le patron du groupe Cevital pèse désormais 4 milliards de dollars dans le nouveau classement des africains les plus riches établi par Forbes. Le milliardaire marocain Aziz Akhannouch gagne lui aussi quelques places sur le podium en 2018. Grâce à une fortune passée de 1,6 à 2,2 milliards de dollars cette année, la personnalité politique marocaine passe de la 16e à la 12e place dans le classement des milliardaires africains établi par le magazine américain. Mais à l’inverse des milliardaires ayant progressé, il y’a ceux qui n’ont pas évolué au classement. Le sud-africain Nicky Oppenheimer reste toujours la seconde fortune du continent africain et son compatriote Johann Rupert suit toujours en troisième position. Mais Christoffel Wiese a, contrairement à ses compatriotes, perdu de nombreuses places sur le podium. alors qu’il était classé dans le top 10 des africains les plus riches l’année dernière, Christoffel Wiese se retrouve désormais à la dernière place du podium établi par Forbes avec une fortune estimée à 1,1 milliards de dollars. Suite à des irrégularités constatées dans les comptes du groupe Steinhoff, le sud-africain a été contraint de démissionner de son fauteuil de PCA du groupe, une décision qui a eu de lourdes conséquences sur sa fortune personnelle et son positionnement dans le tableau des fortunes africaines cette année.

23ème Christoffel Wiese (Afrique du Sud)

En septembre 2017, le magazine Forbes estimait la fortune de Christoffel Wiese à 5,1 milliards de dollars, mais c’était bien avant la chute inattendue de sa fortune qui était évaluée en dessous de la barre du milliard de dollars en décembre dernier. Suite à sa démission de la présidence du conseil d’administration de Steinhoff, le président et actionnaire de la holding d’investissement Pepkor a vu sa fortune chuter pour s’établir en 2018 à 1,1 milliard de dollars.

22ème Onsi Sawiris (Egypte)

Onsi Sawiris est le fondateur du groupe Orascom, une entreprise familiale dirigée aujourd’hui par ses deux fils, Nassef et Naguib Sawiris. Ces dernières années, ces deux nouveaux dirigeants se sont consacré à diversifier les activités de l’entreprise familiale désormais présente dans plusieurs secteurs d’activités clés en Egypte. La fortune du père est estimée à 1,1 milliard de dollars d’après Forbes.

21ème Desmond Sacco (Afrique du Sud)

Desmond Sacco est l’actuel PDG du Groupe Assore Limited, une société d’extraction minière fondée par son père dans les années 1928. Après avoir décroché son baccalauréat, il intègre l’entreprise familiale en 1968. Six ans plus tard, c’est-à-dire en 1974, Desmond Sacco intègre le conseil d’administration du groupe fondé par son père. Ce n’est qu’en 1992 qu’il sera désigné Président Directeur général d’Assore Limited. Sa fortune est évaluée cette année à 1,1 milliard de dollars.

20ème Stephen Saad (Afrique du Sud)

Stephen Saad a fait fortune dans l’industrie pharmaceutique, un secteur qui ne connaît guère la crise. Le milliardaire sud-africain de 54 ans est à la tête du groupe Aspen Pharmacare, un groupe qui reste à ce jour le plus grand producteur de médicaments génériques sur le continent africain. A en croire les chiffres révélés par le magazine américain, la fortune de Stephen Saad s’élève cette année à 1,2 milliard de dollars.

19ème Michiel le Roux (Afrique du Sud)

Le richissime banquier sud-africain Michiel le Roux se positionne dans le top 20 du classement des fortunes africaines selon Forbes. Après avoir tenu les rênes de Boland Bank, le milliardaire sud-africain a fondé en 2001 Capitek Bank dont il assumé la présidence du conseil d’administration de 2007 à 2016. Mais il détient toujours 11% des parts de sa banque et est aux commandes d’une fortune estimé à 1,2 milliard de dollars.

18ème Youssef Mansour (Egypte)

Le milliardaire égyptien Youssef Mansour codirige le groupe Mansour fondé son père. D’après les informations fournies par Forbes, l’entreprise familiale égyptienne détient à elle seule les droits de distribution exclusifs des produits de la marque L’Oréal en Egypte. La fortune de Youssef Mansour est ajourd’hui estimé à 1,4 milliard de dollars.

17ème Mohammed Dewji (Tanzanie)

L’homme d’affaires tanzanien est également impliqué dans la vie politique de son pays. Aujourd’hui, Mohammed Dewji est aux commandes de MeTL Group, une entreprise qui a vu le jour sous la houlette de son père en 1970. Agé aujourd’hui de 43 ans, il est le plus jeune milliardaire (en dollars) en Afrique. Selon le magazine américain, sa fortune s’élève à 1,5 milliard de dollars.

16ème Othman Benjelloun (Maroc)

Agé de 87 ans, le marocain Othman Benjelloun serait la deuxième fortune du Maroc cette année, si l’on se fie aux chiffres révélés par Forbes dans son classement des milliardaires africains. Le magnat des finances préside la holding financière Finance.Com mais aussi la BMCE, la banque commerciale marocaine. Le milliardaire marocain est à la tête d’une fortune estimée cette année à 1,6 milliard de dollars.

15ème Folorunsho Alakija (Nigéria)

La milliardaire nigériane reste dans le top 20 des milliardaires africains encore pour cette année. La femme d’affaires nigériane est l’une des deux personnalités féminines qui se sont illustrées dans ce classement des africains les plus riches en 2018. Folorunsho Alakija dirige Famfa Oil, une société bien connue dans le secteur pétrolier au Nigéria. Sa fortune personnelle est estimée à 1,6 milliard de dollars d’après Forbes.

14ème Strive Masiyiwa (Zimbabwe)

Le milliardaire zimbabwéen est l’un des nouveaux visages du classement des milliardaires africains cette année. Considéré comme l’un des plus grands philanthropes du continent, il a déjà offert des bourses d’études à 100 000 jeunes africains. L’homme d’affaires zimbabwéen est à la tête d’Econet, un groupe spécialisé dans les télécommunications dont il est le fondateur. Sa fortune personnelle est estimée à 1,7 milliard de dollars selon Forbes.

13ème Yasseen Mansour (Egypte)

Des trois frères Mansour présents dans le classement, il est considéré comme étant le second plus riche. Tout comme ses frères, il a sa charge la gestion d’une partie des actifs du groupe familial fondé par leur père. Selon le magazine Forbes, la fortune personnelle de Yasseen Mansour est actuellement estimée à 1,9 milliard de dollars, alors qu’elle était évaluée à 1,39 milliard de dollars en mai 2016.

12ème Aziz Akhannouch (Maroc)

Chargé du ministère de l’agriculture depuis octobre 2007, le milliardaire marocain Aziz Akhannouch se rapproche de plus en plus du top 10 du classement des fortunes en Afrique. Selon les chiffres révélés par le magazine Forbes, le président de la holding d’investissement Akwa Group est actuellement à la tête d’une fortune qui vaut 2,2 milliards de dollars, soit une fortune en hausse de 600 millions de dollars durant l’exercice 2017.

11ème Patrice Motsepe (Afrique du Sud)

Né dans la périphérie de Sowéto, Patrice Motsepe est l’exemple parfait de l’homme parti de rien pour devenir milliardaire. Après avoir consacré une vie de son existence à la vie politique de son pays, auprès de l’ANC notamment, le milliardaire sud-africain a trouvé sa véritable vocation dans le domaine des mines, comme de nombreux riches de son pays. Aujourd’hui, le magazine Forbes évalue à sa fortune à 2,4 milliards de dollars.

10ème Mohamed Mansour (Egypte)

Agé aujourd’hui de 70 ans, Mohamed Mansour préside le groupe familial fondé par leur père il y’a de cela plusieurs décennies. Il est par ailleurs l’homme le plus riche du clan Mansour cette année mais sa fortune a considérablement reculé en l’espace de deux ans. Alors qu’elle était estimée à un peu plus de 4 milliards de dollars en 2016, la fortune personnelle de Mohamed Mansour s’établit désormais à 2,7 milliards de dollars.

9ème Isabel Dos Santos (Angola)

La fille aînée de l’ancien président angolais reste toujours dans le classement des milliardaires africains mais sa position se fragilise avec une baisse de sa fortune personnelle. Sous l’arrivée du nouveau président en juillet 2017, Isabel Dos Santos a été démise quelques mois plus tard de la présidence du conseil d’administration de la compagnie pétrolière nationale Sonangol. Mais la femme la plus riche du continent reste toujours dans le top 10 grâce à une fortune estimé à 2,7 milliards de dollars.

8ème Koos Bekker (Afrique du Sud)

Koos Bekker a fait fortune dans le domaine des médias. Le milliardaire sud-africain de 65 ans est aujourd’hui président de Naspers, un puissant groupe médias qui offre des services dans plus de 130 pays au monde aujourd’hui. Le groupe opère également dans la communication sur Internet. La fortune de Koos Bekker est estimée cette année à 2,8 milliards de dollars.

7ème Naguib Sawiris (Egypte)

Naguib Sawiris gère l’une des branches de l’entreprise familiale Orascom fondée par son père il y’a de cela plusieurs décennies. Président du conseil d’administration de Wind Telecomunicazioni SpA, il est le deuxième homme le plus riche de son pays derrière son frère Nassef. Cette année, le magazine Forbes évalue à 4 milliards de dollars le montant de la fortune personnelle de Naguib.

6ème Issad Rebrab (Algérie)

Agé de 74 ans, le milliardaire égyptien est le patron du groupe Cevital présent dans plusieurs secteurs d’activité en Algérie grâce à ses 26 filiales. Que ce soit dans le domaine de l’Agroalimentaire, de la construction ou même la logistique, le groupe fondé et dirigé par Issad Rebrab est très actif. La fortune de l’algérien est estimée à 4 milliards de dollars cette année.

5ème Mike Adenuga (Nigéria)

Le milliardaire nigérian est aux commandes de Globacom, le deuxième plus grand opérateur mobile au Nigéria en termes d’abonnés. L’homme d’affaires nigérian tient également quelques parts au sein de la compagnie pétrolière Conoil et aussi au sein du groupe Equitorial Trust Bank. La fortune personnelle de Mike Adenuga est estimée à 5,3 milliards de dollars.

4ème Nassef Sawiris (Egypte)

En plus de codiriger l’entreprise familiale avec son frère Naguib, Nassef Sawiris détient aussi des parts au sein du groupe mondial Adidas. Contrairement à son frère, il est aussi actionnaire au sein du groupe mondial LafargeHolcim. Sa fortune personnelle est estimée à 6,4 milliards de dollars.

3ème Johann Rupert (Afrique du Sud)

Johann Rupert est à la tête du groupe Richemont, une des plus grandes entreprises de l’industrie du luxe au monde. Montblanc, Cartier ou encore Roger Dubuis sont autant de marques appartenant à la compagnie Richemont fondée par le milliardaire sud-africain dont la fortune s’élève à 7,2 milliards de dollars.

2ème Nicky Oppenheimer (Afrique du Sud)

Nicky Oppenheimer n’est plus à la tête de la société De Beers, mais sa fortune reste toujours aussi impressionnante. Selon Forbes, son patrimoine financier personnel est estimé cette année à 7,7 milliards de dollars, faisant de lui la première fortune de son pays en 2018.

1er Aliko Dangote (Nigéria)

Installé confortablement dans son fauteuil de numéro 1 depuis quelques années, Aliko Dangote reste encore au sommet du classement des africains les plus riches cette année. Selon Forbes, la fortune du milliardaire nigérian s’élève cette année à 12,2 milliards de dollars.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Liste universités Afrique

Liste des meilleures universités d’Afrique

Chrono Affaire Alexia Daval

Affaire Alexia Daval: Chronologie d’un petit meurtre en famille ?