in

Election présidentielle au Mali : ce qu’on sait des premiers résultats

L’élection présidentielle au Mali s’est tenue dans une atmosphère globalement saluée par presque tous les acteurs politiques maliens. Sur les 24 candidats en lice, deux sortent du lot, à savoir le président sortant qui est candidat à sa propre succession puis le chef de file de l’opposition malienne Soumaïla Cissé. Au lendemain du scrutin, les deux principaux candidats revendiquent déjà la première place, mais que disent exactement les premiers résultats de cette échéance électorale malienne ?

Après le premier tour de la présidentielle au Mali, tous les yeux sont désormais rivés vers la commission électorale qui poursuit toujours son travail de centralisation des résultats dans sa base de données. Dimanche dernier, environ 8 millions de maliens étaient appelés aux urnes pour élire leur nouveau président, un scrutin qui s’est déroulé dans un contexte de tension dans certaines régions du pays. Malgré une forte mobilisation de 30 000 hommes des forces de sécurité, des milliers de maliens ont été empêchés de voter. Sur les 23 041 bureaux de vote ouverts sur toute l’étendue du territoire, 716 lieux de vote ont été saccagés par des hommes armés non identifiés, probablement des groupes armés rebelles basés dans le grand Nord du pays. Parmi les localités les plus touchées par les violences durant la journée électorale, Tombouctou et Mopti, deux villes régulièrement prises pour cible par les groupes armés. Mais dans l’ensemble, le scrutin présidentiel au Mali, le deuxième depuis le coup d’Etat perpétré contre l’ancien président Amadou Toumani Touré, a été salué par tous les acteurs politiques maliens. La commission électorale continue toujours de collecter les résultats partiels du scrutin. Concernant le taux de réussite, les premières tendances laissent indiquer qu’il sera faible, probablement en raison des violences qui ont empêché le vote dans plusieurs régions du pays. Parmi les 24 candidats en lice dans cette élection présidentielle, l’attention est particulièrement portée sur deux hommes, à savoir le président sortant candidat à sa propre succession, puis son grand rival Soumaïla Cissé qu’il avait affronté également lors du deuxième tour en 2013. Malgré un programme ambitieux, le candidat Moussa Mara est pour l’instant loin de créer la surprise dans cette élection présidentielle au Mali. Les premières tendances du scrutin présidentiel ne seront connues cette semaine mais déjà les langues se délient pour revendiquer la première place.

Un deuxième tour inévitable au Mali ?

Pour les partisans d’Ibrahim Boubacar Keita, leur candidat qui brigue un second mandat serait largement en tête du scrutin présidentiel du 29 juillet dernier. Durant la campagne, le camp présidentiel s’était fixé pour objectif de remporter l’élection dès le premier tour, sans passer par un second round, d’où le slogan « Takoklen » qui se traduit par ‘‘en un seul coup’’. Mais cette victoire dès le premier tour semble difficile à envisager pour l’instant car dans le camp du chef de file de l’opposition, des voix s’élèvent déjà pour affirmer que le candidat Soumaïla Cissé serait en tête du scrutin. Mais dans un camp comme dans l’autre, on s’en tient à des déclarations sans avancer de chiffres précis. Selon la commission électorale malienne, les résultats provisoires de la présidentielle malienne seront connus avant le vendredi 3 août prochain. Concernant les premières tendances, elles devraient être connues dans la soirée du mardi soir ou au cours de la journée du mercredi. Si le camp présidentiel écarte la possibilité d’un second tour avec une large victoire dès le premier tour, dans le camp de l’opposant Soumaïla on envisage déjà un remake du scrutin présidentiel de 2013.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Guerre commerciale : les américains souffrent du protectionnisme de Trump

Côte d’Ivoire : un pasteur arrêté par la police en plein live Facebook