in

Bagarre Booba Kaaris : les deux rappeurs risquent 7 ans de prison

BAGARRE BOOBA KAARIS – considérés comme deux icônes du rap français, Elie Yaffa et Okou Armand Gnakouri en sont venus aux mains semaine dernière à l’aéroport d’Orly.

Malgré des regrets nourris de part et d’autres, la justice française n’a pas l’intention de passer l’éponge aussi facilement sur la bagarre qui a opposé les rappeurs Booba et Kaaris le mercredi dernier à l’aéroport d’Orly. Si les deux icones du rap en France ont écopé d’une première facture de 54 000 euros pour les dégâts occasionnés lors de leur affrontement, la note finale risque d’être un peu lourde pour Elie Yaffa et son ancien disciple, l’ivoirien Okou Armand Gnakouri. Conduit devant le tribunal correctionnel, les deux rivaux se sont vu notifier une mise en détention provisoire qui pourrait durer au moins un mois. Mais la sentence finale risque d’être un peu plus lourde pour les deux hommes si la justice décidait d’appliquer la peine maximale après leur rixe à l’aéroport d’Orly semaine dernière.

La bagarre entre Booba et Kaaris fait toujours la une de certains médias people français, comme cela avait été le cas il y’a quelques années lors de la rixe entre Elie Yaffa et Rohff. Mercredi dernier, le maître et son ancien disciple en sont venus aux mains à l’aéroport d’Orly, plus précisément dans une enseigne Duty-free. Selon les chiffres officiels, 11 personnes ont été impliquées dans cette bagarre entre Booba et Kaaris le 1er aout dernier, 7 dans le camp d’Elie Yaffa et trois autres personnes qui accompagnaient Kaaris. Les circonstances où les raisons qui ont conduit à cette rixe sont pour l’heure inconnues, mais les premières images vidéos que nous avons pu visionner nous montrent que le DUC était peut-être le premier à avoir lancé les hostilités en s’attaquant à celui qui fut à une époque son disciple dans le rap français. A la suite de leur comparution devant le tribunal correctionnel, les deux rappeurs et leurs acolytes ont été maintenus en détention provisoire, une mesure qui devrait rester en vigueur durant tout le mois d’août, d’après certaines sources. Après leur bagarre, Booba et Kaaris pourraient encore passer quelques semaines en prison, voire même plus si la justice décidait d’appliquer la peine maximale. Mais les premières sentences sont déjà tombées pour les deux rappeurs qui se sont bagarrés dans une boutique au sein de l’aéroport d’Orly. Pour avoir occasionné des retards dans les vols suite à leur rixe, Elie Yaffa et Okou Armand Gnakouri à l’état civil ont été condamné à payer une amende de 8500 euros à Air France. Mais la facture de l’enseigne Duty-Free où a eu lieu la bagarre a été un peu plus salée pour les deux stars du rap en France. Booba et Kaaris doivent s’acquitter d’une amende 54 000 euros pour les dégâts causés dans la boutique lors de leur bagarre.

Une sentence encore plus lourde pour Booba et Kaaris ?

Booba n’est pas à se première rixe dans le milieu du rap avec ses rivaux. Quelques années en arrière, plus précisément en 2013, le DUC et le rappeur La Fouine s’étaient bagarré dans la ville de Miami aux Etats-Unis. Depuis lors, Booba et la Fouine multiplient les clashs sur les réseaux sociaux. En 2014, la rivalité entre Rohff et le DUC avait aussi tourné en rixe. Rohff avait même agressé un des vendeurs de Booba dans l’une de ses enseignes de vêtements. Aujourd’hui incarcéré Fleury-Mérogis en Essonne, Elie Yaffa risque gros après cette bagarre, étant donné qu’il est aussi impliqué dans de nombreux business en dehors de la musique. En plus leurs images qui pourraient ternies, Booba et Kaaris pourraient écoper d’une peine maximale de 7 ans de prison chacun, avec une belle amende de 100 000 euros à payer.

Côte d’Ivoire : le PDCI condamne la révocation d’Akossi Bendjo

Le Caire Egypte

Les villes les plus belles, plus grandes et peuplées d’Afrique