in

Côte d’Ivoire : le PDCI officialise son divorce avec le RHDP

DIVORCE AU RHDP – Apparemment la dernière rencontre entre les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara n’avait aucunement l’air d’être une visite de courtoisie comme on a pu le penser.

Le RDHP fondé à l’issue de la signature de l’Accord politique en avril poursuivra sa marche sans le PDCI RDA. Dans un communiqué dévoilé dans la soirée du mercredi, le président du parti a officiellement annoncé le retrait de son instance de l’Accord politique signé il y’a quelques mois. Parmi les causes de retrait, les nombreux désaccords autour du calendrier à suivre pour la mise en place du parti unifié en Côte d’Ivoire.

Après l’UPCI, c’est au tour du PDCI de se retirer du parti unifié tant voulu par le Rassemblement des Républicains. En fin d’après-midi, le président Alassane Ouattara avait reçu son aîné le président Henri Konan Bédié au palais présidentiel, une visite qui intervenait dans un contexte de divergence politique entre les deux principaux alliés aux affaires depuis 2011. Après avoir adopté l’Accord politique portant création du RHDP, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire a officiellement fait volte-face à son traditionnel allié, conséquence de plusieurs mois de crises internes sur le calendrier et les modalités de création du parti unifié. Pour certains, ce recul du PDCI était prévisible, d’autant plus que de nombreux cadres et militants s’étaient opposés à l’idée d’une fusion avec le RDR et les autres partis membres de la coalition. A l’occasion de son bureau politique qui s’est tenu le 17 juin dernier, le parti d’Henri Konan Bédié avait décidé de reporter son adhésion au RHDP après l’alternance en 2020, une vision partagée par de nombreux de cadres du parti. Pour sa part, le parti d’Henri Konan Bédié justifie ce volte-face par plusieurs irrégularités constatées dans le processus de mise en place de l’alliance houphouëtiste. Parmi les irrégularités énumérées par le PDCI, la tenue de l’Assemblée Constitutive du RHDP le lundi 16 juillet dernier, avec la ‘‘la présence à cette Assemblée Générale Constitutive de ce Parti unifié dénommé RHDP, des membres non signataires de l’accord politique du 12 avril 2018, comme membres fondateurs d’un parti unifié RHDP.’’, en référence au mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » lancé il y’a de cela environ un mois par le ministre Adjoumani. Au regard de toutes ces irrégularités, le PDCI « prend acte de la création de ce Parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris; prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupements Politiques RHDP; dénonce l’Accord Politique pour la création d’un parti unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018; Se retire du processus de mise en place d’un Parti unifié dénommé RHDP », explique le chef du parti dans le communiqué officiel qui a sanctionné sa rencontre avec le président Ouattara Alassane dans la soirée du mercredi au palais présidentiel.

Après le divorce, le PDCI dans une nouvelle alliance ?

Après avoir annoncé son retrait de l’Accord Politique, le PDCI « Se réserve le droit de promouvoir une plate-forme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.». Le chef du parti laisse donc la porte ouverte à une éventuelle coalition avec d’autres partis qui partagent sa vision. Après la rencontre entre Affi et Bédié, puis celle des jeunesses PDCI et FPI, tout porte à croire qu’une alliance entre les deux formations politiques pourrait voir le jour avant la présidentielle de 2020. Mais pour que cette alliance puisse véritablement inverser les choses, il faudrait que le FPI dans sa grande majorité, y compris l’aile dissidente du parti, adhère également à cette alliance, ce qui est pour l’instant loin d’être une réalité.

Meilleurs hôtels à Abidjan

Les dix meilleurs Hôtels d’Abidjan

Simone Gbagbo saisira la CPI pour annuler les poursuites contre elle