in

VIH: nouveaux médicaments contre le Sida

TRAITEMENT DU SIDA – depuis deux décennies, la médecine ne ménage aucun effort pour trouver la solution miracle contre le Vih.

Médicament conte sida vih
Les trois médicaments ci-dessus sont déjà des concentrés et associations de plusieurs traitements.

Selon un dernier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé, le Sida aurait causé à ce jour la mort d’au moins 35 millions de personnes à travers le monde. En dépit des campagnes de sensibilisation, le nombre de malades du Vih à l’échelle mondiale reste toujours aussi inquiétant. Selon l’OMS, près de 37 millions de personnes au monde vivent encore la maladie. Mais tous les malades ne bénéficient malheureusement pas à ce jour de traitements antirétroviraux. L’inaccessibilité des nouveaux médicaments dans certaines régions de l’Afrique qui reste de loin le continent le plus touché, est l’une des principales raisons pour lesquelles la maladie continue de faire autant de ravages chaque année.

Chaque année, de nouveaux médicaments de lutte contre le Sida sont mis sur le marché. Mais après plus de 20 ans de recherche, la médecine n’a toujours pas réussi à mettre sur le marché le traitement miracle contre le Vih, même si de nombreux traitements se montrent aujourd’hui prometteurs en termes d’avancée dans la recherche contre ce fléau. Malgré la prolifération des traitements antirétroviraux, le Sida se classe toujours parmi les principales causes de mortalité au monde. A la différence de certains médicaments de cancer qui offrent souvent de grandes chances de guérison aux malades, les AVR aident dans la majorité des cas le patient à vivre le plus longtemps possible sans pour autant être guéri de la maladie. Mais grâce aux ARV, des millions de seropositifs ont repris goût à la vie, reprennent confiance en eux et nourrissent un jour l’espoir de voir un véritable traitement miracle contre la maladie qui a décimé plus de 35 millions de personnes au monde selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé. Toujours selon l’instance mondiale sanitaire, un peu plus de 10 millions de malades n’auraient pas encore accès aux antirétroviraux, généralement des patients qui vivent dans certaines reculées du continent africain. Sur les 37 millions de personnes vivant avec le Sida, un peu plus de 25 millions se trouveraient en Afrique d’après un rapport de l’OMS. Si les chiffres sont toujours aussi alarmants, il faut tout de même saluer les acquis de la lutte contre cette pandémie du XXIe siècle. Selon l’OMS, le nombre de décès lié au Vih a chuté de 38% entre 2000 et 2017. En dépit de l’efficacité des nouveaux médicaments, difficile de dire à quand la fin du Sida au monde.

Voir aussi :

>Nouvelle molécule anti-vih

L’Aptivus

L’Aptivus est l’un des nombreux antirétroviraux encore utilisés dans la lutte contre le Vih Sida dans le monde. Toujours associé au Ritonavir (en faible quantité), le médicament est plus précisément recommandé aux patients dans le cadre de la lutte contre le Vih-1. Il utilisé en association avec d’autres ARV. Concernant la posologie du médicalement, elle varie en fonction de l’âge du malade. Par exemple pour les enfants âgés de 12 à 18 ans, la dose d’Aptivus recommandée en général est de 500 mg qu’il faut associer à 200 mg de Ritonavir. Ce schéma posologique doit être respecté deux fois par jour par le patient pour une efficacité du traitement. En cas d’oubli de la prise d’une dose à l’heure indiquée, le patient dispose de deux possibilités. Si l’oubli remonte à plus de cinq heure de l’heure habituelle de prise du médicament, le patient doit attendre l’heure de la prochaine dose sans avoir à doubler la prise. Mais si l’oublie remonte à moins de cinq heure, alors il y’a la possibilité pour le patient de prendre la dose avant l’heure de la prochaine prise journalière.

Le Fuzeon

Le Fuzeon fait partie de la liste des ARV encore valables sur le marché. Indiqué dans le cadre du traitement de l’infection du VIH-1, le médicament doit être obligatoirement associé à d’autres ARV durant le traitement. Mais pour savoir les ARV compatibles, il faudrait s’adresser à son médecin en charge de son cas. Le schéma posologique de ce médicament lors du traitement est de deux prises par jour, en solution injectable. Parmi les effets indésirables susceptibles de se manifester chez le patient, une perte de l’appétit, une infection de l’oreille. Le malade sous le fuzeon peut aussi développer une crise de sinusite comme effet indésirable lors de son traitement, ou une congestion nasale. Ce médicament peut aussi entraîner une perte de poids chez certains patients lors du traitement. La conjonctivite se classe aussi parmi les effets indésirables qui peuvent se manifester chez le patient lors du traitement sous le Fuzeon.

Le Retrovir

Le Retrovir est un médicament recommandé aux enfants comme aux adultes atteint du Vih Sida. Les femmes enceintes peuvent aussi avoir recours à ce traitement pour éviter une transmission de la maladie au nourrisson. Pour les personnes dont le poids est inférieur à 30 kg, la dose recommandée est de 250 à 300 mg deux fois par jour. Contrairement à certains ARV interdits aux femmes enceintes, l’efficacité du Retrovir a été attestée par nombre de cas pour le traitement de la transmission materno-foetale du Sida. Parmi les effets secondaires régulièrement rapportés par les patients, on pourrait citer l’anémie, la baisse du taux de nombre de neutrophiles dans l’organisme du patient. On note aussi des situations de vertige récurrent chez certains malades soumis à ce traitement. Quelques rares fois, le malade peut manifester quelques convulsions, constater une basse de son acuité intellectuelle, avoir de la Toux, faire souvent de la diarrhée et surtout des envies régulières de vomir.

Le Norvir

Médicament vih Norvir
Le Norvir 100mg est un antirétroviral actif sur les virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Il appartient à la famille des inhibiteurs de la protéase du VIH (antiprotéase).

Commercialisé sous le nom de Norvir, le ritonavir l’un des plus puissants antirétroviraux que l’on puisse trouver sur le marché aujourd’hui. S’il n’a pas encore la faculté de guérir le malade atteint du Vih, le ritonavir est un AVR qui empêche le malade de transmettre le Sida à d’autres personnes, ce qui réduit les risques de propagations de la maladie. Concernant le schéma posologique de ce médicament, il varie en fonction de l’âge du patient. La dose recommandée pendant le traitement pour les adultes est de 600 mg deux fois par jour. Les comprimés doivent être avalés directement sans être mâchés comme certains le font pendant la prise de leur médicament. Concernant les enfants dont l’âge est compris entre 2 et 16 ans, la posologie varie selon la taille du malade. Parmi les effets secondaires constatées, des douleurs abdominales, des maux de tête, une perte de l’appétit, des étourdissements et souvent des vomissements.

L’Emtriva

Associé avec d’aures ARV, l’Emtriva est recommandé aux personnes adultes infectées du VIH-1, mais aussi aux enfants de moins de 4 mois qui ont contracté la maladie durant la grossesse de leur mère infectée. Rappelons aussi que cet ARV est l’un des plus récents mis sur le marché dans le cadre du traitement du VIH. La prescription du médicament aux femmes en état de grossesse est envisageable car les premières femmes en état de grossesse ayant pris ce médicament n’ont présenté aucune malformation au niveau du fœtus. Mais concernant le cas des femmes en état d’allaitement, la prise de l’Emtriva est déconseillée. Pour l’instant, difficile de dire si cet ARV peut causer des problèmes d’infertilités. Mais les premières études réalisées sur les animaux n’ont montré aucun problème d’infertilité. Parmi les effets indésirables susceptibles de se manifester, le plus souvent des réactions allergiques du patient. Les insomnies, les vertiges, de la douleur et des nausées font partie des effets secondaires qui pourraient se manifester.

La Viramune

La Viramune commercialisée sous le nom névirapine, se classe dans la famille des médicaments appelés inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse, c’est-à-dire les agents antirétroviraux qui empêchent le virus du Vih Sida de se reproduire dans l’organisme du malade. La névirapine n’a pas la faculté d’empêcher le malade de transmettre le virus à une autre personne, mais elle aide le patient à freiner la progression du virus dans le corps. La névirapine se prend une seule fois par jour pour les personnes adultes âgées au cours des deux premières semaines du traitement. Ensuite, le patient passe à 2 prises matin et soir de 200 mg de névirapine durant son traitement. En cas d’oubli de la prise à l’une des heures indiquées, il est formellement déconseillé de doubler la dose. Certains patients sous ce traitement ont manifesté quelques effets indésirables au cours de leur traitement du Vih. Le médicament peut causer souvent au patient de la diarrhée, des nausées, des vomissements, des vomissements, et très rarement quelques douleurs.

Le Crixivan

Grâce à l’action de sa principale molécule qui est le l’indinavir, le Crixivan aide le patient à freiner la prolifération du virus dans le corps, sans pour autant être un traitement curatif à long terme. Associé à d’autres antirétroviraux lors du traitement, il contribue au renforcement des défenses immunitaires de patient, ce qui permet au séropositif de vivre encore pendant longtemps. Le Crixivan doit être uniquement pris sur avis de votre médecin. Concernant le schéma posologique, il est d’une prise de 800 mg toutes les huit heures pour un adulte. Si vous êtes sous traitement avec l’un des médicaments suivants, le midazolam, le pimozide, l’alfuzosine, l’atazanivir, l’alprazolam; l’amiodarone, le cisapride, la rifampine ou encore le millepertuis, alors il est vous est vivement déconseillé d’avoir recours à ce médicament. Parmi les effets secondaires susceptibles de se manifester, des nausées, de la diarrhée, la sonmnolence, une perte des cheveux comme dans une thérapie du cancer, quelques démangeaisons au niveau de la peau, des vomissements, une perte de poids et de l’appétit.

Le Sustiva

L’éfavirenz (Sustiva) est prescrit en association avec plusieurs antirétroviraux pour une plus grande efficacité dans le traitement. Le médicament du Sida se présente sous la forme de capsule et de comprimés. Durant le traitement, la dose recommandée est de 600 mg une fois par jour. Pour les patients moins âgés, à savoir les enfants dont l’âge est compris entre 3 et 17 ans, la posologie dépendra essentiellement du poids et de la taille du malade. Si vous faites une allergie au médicament ou à l’un de ces composants, alors il est déconseillé de continuer votre traitement avec cet ARV. Il est formellement interdit de donner ce médicaments aux enfants âgés de moins de 3 ans ou ceux dont le poids est inférieur à 13 kilos. Les effets secondaires qui se manifestent sont souvent de la diarrhée, des nausées, de la fatigue, des troubles au niveau du sommeil.

Le Ziagen

Le Ziagen n’a pas la faculté de vous guérir du Sida mais son action consiste à freiner l’évolution de la maladie dans l’organisme en renforçant vos défenses immunitaires contre l’action du virus. Le Ziagen se décline en comprimés et en solution buvable. Pendant le traitement, la prise demandée est de 300 mg deux fois par jour, ou une seule prise de 600 mg par jour. Pour les enfants qui pèsent moins de 30 kilos, le schéma posologique est de 2 prises de 300 mg par jour. En plus des effets secondaires ordinaires que l’on peut constater, à savoir les diarrhées et la nausée, le Ziagen peut dans certains cas, augmenter le risque de faire une crise cardiaque.

L’Epivir

L’Epivir est un traitement contre le Vih Sida recommandé aux enfants comme aux adultes. Le médicament peut se prendre pendant le repas ou même en dehors des heures de repas. Le schéma posologique dépend de l’âge du patient. Par exemple, pour les adultes ou les enfants qui ont plus de 12 ans, la dose exigée est de 300 mg par jour, une dose qui peut être administrée en deux prises par jour, à raison de 150 mg par prise. Parmi les effets indésirables qui peuvent se manifester, des céphalées, des nausées, des vomissements ou encore une éruption de la peau.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Ivoiriens agressés en Tunisie : les victimes portent plainte

Miss Monde 2018 : le COMICI choisit Gbato Jemima en lieu et place de Fatem Suy