in

Miss Monde 2018 : le COMICI choisit Gbato Jemima en lieu et place de Fatem Suy

MISS MONDE 2018 – A l’approche de la date de la compétition mondiale, certains pays, à l’instar de la Côte d’Ivoire, ont déjà désigné leur candidate pour le concours de beauté international.

Pour la deuxième fois de son histoire, la Côte d’Ivoire aura une représentante au concours de beauté planétaire Miss Monde édition 2018. Mais contrairement à ce que certains espéraient, ce n’est guère la nouvelle reine de beauté Fatem Suy qui représentera les couleurs ivoiriennes à cette compétition mondiale qui se déroulera en décembre prochain. A la surprise générale, le COMICI, comité chargé de l’organisation du concours Miss, a jeté son dévolu sur la première dauphine de l’édition 2018, à savoir Gbato Jemima. Pourtant, la nouvelle reine de beauté, au soir de son élection en juin dernier, faisait l’unanimité de presque tous les spectateurs et téléspectateurs. Alors qu’est-ce qui justifie ce retournement de veste de Comité d’organisation dirigé par Victoir Yapobi ?

La Côte d’Ivoire participera au concours Miss Monde 2018, mais pas Fatem Suy. Selon une information révélée par le magazine Buzz 2 Miss, la nouvelle reine de beauté ivoirienne élue au mois de juin dernier à Abidjan a été écartée par le COMICI au profit de Gbato Jemima, désignée cette année comme première dauphine du concours de beauté ivoirien. Si ces dernières années l’élection Miss en Côte d’Ivoire était émaillée de scandales, la victoire de Fatem Suy en revanche a été unanimement saluée par presque tous les ivoiriens et ivoiriennes qui suivent le concours depuis quelques années. Même après son couronnement pour succéder à Gbané Mandjalia élue reine de beauté en 2017, la nouvelle Miss ivoirienne n’a été cité dans aucun scandale, aussi bien public comme privé. En gros, nous pourrions dire que la nouvelle reine de beauté dont le mandat est en cours, est actuellement irréprochable. Mais pourquoi n’a-t-elle pas été désignée pour représenter la Côte d’Ivoire à Miss Monde 2018 ? « Choix stratégique pour le COMICI ? Ou pression médiatique ? », s’interroge le magazine Buzz 2 Miss ayant révélé l’information ? Pour l’heure, le COMICI n’a pas officiellement donné les raisons qui pourraient justifier son choix, mais pour porte à croire que cette décision du COMICI fait suite à une doléance formulée il y’a un peu plus d’un mois par la nouvelle reine de beauté ivoirienne : « Pour Miss monde, si nous devons faire un grand pas cette année pour la couronne, je préfère laisser participer une de mes dauphines dont je pense qu’elle a toutes les chances…. Il ne faut pas penser qu’à soi, il faut penser aux autres, penser stratégie et à l’image du pays. Alors, si j’avais le choix de proposer une candidate pour Miss Monde, je dirais Jemima. Je ne me vois pas participer à Miss Monde », révélait Fatem Suy au cours d’une interview accordée à Elle.ci. A la lumière de cette déclaration, on comprend nettement le choix de la première dauphine par le COMICI pour représenter la Côte d’Ivoire le 8 décembre prochain à la 68e édition de ce concours international de beauté, qu’aucun pays africain n’a encore remporté depuis sa création en 1960 au Japon.

Plus d’une dizaine de représentants pour l’Afrique à Miss Monde 2018

En plus de la Côte d’Ivoire, ce sont quinze autres pays du continent africain qui seront présents à ce concours de beauté international qui se tiendra cette année en Chine, dans la province de Hainan pour être plus précis. Parmi les états africains présents à ce rendez-vous international, on peut citer l’Afrique du Sud qui sera représentée par Thulisa Keyi élue Miss Afrique du Sud le 29 mai dernier, la reine de beauté Nihed Markria qui représentera l’Algérie, ou encore le Cameroun qui sera représenté par sa nouvelle reine de beauté Caroline Aimée Nseke. Aucune africaine n’a depuis 1960 remporté ce concours, espérons que la 68e édition du concours Miss Monde soit celle du continent africain.

Médicament conte sida vih

VIH: nouveaux médicaments contre le Sida

Régionales 2018 Côte d’Ivoire : 15 sur 18 candidats convoqués confirment être PDCI