in

4e pont d’Abidjan : 30 milliards de FCFA pour le processus d’indemnisation

QUATRIEME PONT D’ABIDJAN – les choses se précisent de plus en plus pour la mise en œuvre des travaux du 4e pont de la capitale ivoirienne.

Les travaux de construction du quatrième pont de la capitale ivoirienne entreront bientôt dans une nouvelle phase. Après la pose de la première pierre en juillet dernier par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l’Etat de Côte d’Ivoire a mis en place un processus d’indemnisation des personnes qui seront impactées par ce vaste projet. Le gouvernement garde l’anonymat sur le montant que touchera chaque personne impactée mais 30 milliards de francs Cfa ont été entièrement consacrés à cette opération de dédommagement. A ce jour, plus de 6000 ménages ont été déjà recensés et ont reçu l’assurance de toucher une indemnité pour leur délocalisation du site actuel qu’ils occupent.

Avant le démarrage effectif des travaux du 4e pont d’Abidjan, l’Etat ivoirien tient avant tout à s’assurer de l’indemnisation des familles et ménages impactés par ce projet. Après le recensement des personnes vivant sur les sites concernés par le projet, le gouvernement a lancé une opération de négociation en vue d’indemniser toutes les populations concernées. A ce jour, ce sont 6500 personnes qui ont été officiellement recensés et ont donné leur approbation pour déguerpir les sites qu’ils occupent. Aucun montant particulier n’a été communiqué mais cette opération de dédommagement des personnes impactées par les travaux du quatrième pont d’Abidjan coûtera à l’Etat ivoirien la somme de 30 milliards de francs Cfa. Mais les phases de négociations sont encore loin d’être terminées puisque ce sont 14 410 ménages qui sont en réalité concernés par ces discussions. Pour l’heure, seuls les 6500 personnes impactées ont donné leur accord pour déguerpir leur site, en contrepartie d’une indemnisation dont le montant reste inconnu. Mais le montant de l’indemnisation varie en fonction des statuts des personnes impactées par ce projet de construction du nouveau pont de la capitale ivoirienne. Issa Ouattara, le Coordonnateur du Projet de transport urbain d’Abidjan, nous a livré des détails supplémentaires sur cette opération d’indemnisation des populations impactées par le projet du nouveau pont : « Il y’a deux types de propriétaires. Il y’a les propriétaires résidents, c’est-à-dire vous êtes propriétaires et vous résidez sur le site, et il y’a les propriétaires non-résidents. Pour ce qui est non-résidents, vous avez une maison que vous avez mise en location, et qui vous rapporte de l’argent. Si vous êtes propriétaire non-résident, il y’a trois types d’indemnisation qui vous concerne. Vous avez votre terrain, si vous avez un titre foncier ou autre document administratif légal, vous êtes indemnisés pour votre terrain ». Pour cette opération d’indemnisation, trois sites de recensement ont été ouverts dans les communes de Yopougon, d’Adjamé et Attecoubé. Mais à ce jour, plus de la moitié des résidents concernés n’ont pas encore accepté la solution de dédommagement proposée par l’Etat, une opération pour laquelle 30 milliards de francs Cfa ont été consentis.

Un village opposé à la construction du 4e pont

Le projet de doter Abidjan d’un quatrième pont long de 7km, qui reliera les communes de Yopougon, Attecoubé et Adjamé, est loin de réjouir tous les abidjanais. Dans la commune d’Adjamé, la population ébrié a récemment investi les rues de la commune pour protester contre ce projet qui entraînera la destruction de leur village. Des heurts ont donc éclaté entre les habitants d’Adjamé village et les forces de l’ordre semaine dernière. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Après une journée mouvementée, des notables du village concerné par le déguerpissement ont annoncé dans un communiqué n’avoir perçu aucun montant en guise de dédommagement. Les négociations sont donc loin d’être terminées avec les populations impactées puisque près de 8000 ménages ne se sont pas encore fait recensés pour être dédommagés par l’Etat.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Passeurs Coupe du Monde 2018

Le classement des meilleurs passeurs pendant la Coupe du Monde 2018

Scandale à la FIF : les joueurs n’auraient pas d’assurance selon l’ASEC Mimosas