in

Ballon d’or 2018 : Antoine Griezmann se voit au niveau que Ronaldo et Messi

BALLON D’OR 2018 – conservé par Messi et le portugais Christiano Ronaldo ces dix dernières années, le trophée va-t-il enfin changer de main pour cette année ?

Ballon d'or deux milles dix huit

La course au ballon d’or 2018 est lancée depuis quelques semaines. Champion du monde avec les Bleus, et aussi classé parmi les meilleurs buteurs de la coupe du monde, Antoine Griezmann croit plus que jamais en ses chances cette année, d’autant plus que les deux principaux favoris ont presque raté leur mondial avec une élimination dès les huitièmes de finale. L’attaquant de l’Atlético n’hésite plus désormais à se comparer au niveau de Messi et Ronaldo, les deux stars du foot qui se partagent ce trophée depuis une décennie.

Le ballon d’or 2018 sera-t-il décerné à un joueur français ? Mis à l’écart du prix FIFA du joueur de l’année, l’attaquant français Antoine Griezmann n’a toutefois pas encore renoncé en ses chances de gagner le fameux ballon d’or cette année. Dans une interview accordée au quotidien espagnol AS, l’attaquant français de l’Atlético Madrid est revenu sur ce rêve qui le hante depuis des mois : «Le Ballon d’Or ? C’est une récompense prestigieuse, avec beaucoup d’histoire. Je le garde dans un coin de ma tête, j’ai trois mois pour tout donner et voir ce qu’il se passe ». Auteur de quatre buts avec les Bleus en coupe du monde, Antoine Griezmann n’hésite pas désormais à se comparer aux deux stars qui se partagent le prix depuis une dizaine d’année, l’international argentin Lionel Messi et le quintuple ballon d’or portugais Christiano Ronaldo : « Si je suis à la même table ? Oui, je crois que oui. Et je sais que d’autres joueurs vont y venir, à coup sûr, poursuit-il. Ce qui est sur la table, ce sont des images que j’ai, et je profite de cette table. Mais je sais aussi que je peux faire mieux. Je veux m’améliorer, gagner et continuer comme ça…Il existe différentes façons de voir le football. Il est clair que je suis un joueur différent de Cristiano, Messi, Neymar ou Mbappé… Je cherche toujours à être le plus complet possible. Je ne vais pas mettre cinquante buts, mais je cherche à aider offensivement et à travailler pour l’équipe ». Aujourd’hui courtisé par les plus grands clubs de foot en Europe, l’attaquant français a décidé de poursuivre l’aventure sous le maillot de l’Atlético, un club au sein duquel il fait désormais office de titulaire indiscutable. Pour le prix du ballon d’or 2018, l’international français mise beaucoup sur ses performances en coupe du monde, mais surtout sur le sacre de la France au mondial 2018. Mais les deux stars qui se disputent ce prix depuis des années, à savoir Messi et Ronaldo, sont toujours en lice pour cette récompense, même s’ils ont en partie raté leur coupe du monde. Mais avec une ligue des champions gagnée avec le Real, Christiano Ronaldo part toujours favoris pour ce trophée, idem pour Messi qui a terminé la saison dernière meilleur buteur d’Espagne et champion de la Liga avec le FC Barcelone. N’oublions pas aussi la présence de Luka Modric, le finaliste malheureux de la coupe du monde. Ce dernier a d’ailleurs déjà été désigné meilleur joueur UEFA.

Prix FIFA, la déception de Griezmann

La short liste des finalistes retenus pour le prix a été dévoilée il y’a quelques jours. Alors que trois joueurs français étaient dans le top 10 au départ, à l’arrivée aucun vainqueur de la coupe du monde dans le trio, une situation pour laquelle le français n’a pas caché sa déception : « c’est le prix de la FIFA et c’est dommage qu’il n’y ait aucun champion du monde nommé… Nous avons fait une excellente Coupe du monde et toute l’équipe méritait un prix, Mbappé, Varane, Kanté, même si on a peu parlé de lui, il a fait un grand Mondial, ou moi-même. Mais c’est comme ça ! », explique Griezmann.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Dix meilleurs chanteurs ivoiriens

Découvrir l’unique liste des chanteurs ivoiriens

Rennes : violée pendant 3 ans, une jeune femme accuse l’Etat