in

Christiano Ronaldo : 1er carton rouge en 154 matchs de ligue des champions

LIGUE DES CHAMPIONS – la Juve a brillé face à Valence mais la rencontre a pris un tournant inattendu avec l’exclusion du portugais avant la demi-heure de jeu.

Le footballeur portugais Christiano Ronaldo faisait sa grande entrée en ligue des champions face à Valence sous le maillot de son nouveau club, la Juve. Très attendu dans cette rencontre, le quintuple ballon d’or n’aura hélas pas l’occasion d’émerveiller ses millions de fans à travers le monde. Titularisé dans cette rencontre, le joueur portugais laissera ses coéquipiers tout seul dès la 29e minute de jeu à la suite d’un carton rouge. En 154 matchs de C1, c’est la première fois que le portugais écope d’une exclusion au cours d’une rencontre. La décision de l’arbitre de la rencontre n’a pas empêché la Juve de s’imposer à Valence mais elle suscite toujours la polémique, d’autant plus que de nombreux consultants sportifs estiment que la faute ne méritait pas une exclusion du footballeur portugais.

Christiano Ronaldo a été exclu lors de son premier match de ligue des champions avec la Juventus de Turin. L’arbitre de la rencontre n’a pas mis du temps à sortir le carton rouge contre le footballeur portugais sur une faute commise par ce dernier sur le défenseur de Valence Jeison Murillo. C’est tout en larmes que le joueur portugais a quitté les pelouses avant la 30e minute de jeu, laissant ses coéquipiers à 10 contre 11 lors de la première journée de ligue des champions. Malgré la supériorité numérique, le club espagnol n’a pas réussi à s’imposer mercredi soir face à la Juventus privée de Christiano Ronaldo. Considéré à ce jour comme le meilleur buteur de la ligue des champions, le portugais n’a malheureusement pas pu ouvrir son compteur de buts pour la saison 2019 de C1, à cause de son carton rouge. Que ce soit en première période ou après la fin du match, les consultants sportifs ont été nombreux à réagir à cette exclusion de l’ancien joueur du Real Madrid. Nombre de consultants ont jugé sévère cette décision de l’arbitre de la rencontre qui marque un tournant historique dans la carrière du quintuple ballon d’or. En effet, c’est la première fois que Christiano Ronaldo écope d’un carton rouge au cours d’un match de ligue des champions, en 154 rencontres disputées par le portugais plus précisément. Sur l’ensemble de sa carrière, il s’agit du 11e carton rouge donné au joueur portugais qui est en route pour un 6e ballon d’or après le sacre du Real Madrid en C1 cette année. Malgré la victoire à Valence (2 – 0), la Juventus a sévèrement critiqué cette décision d’exclusion du footballeur portugais qui disputait son premier match de C1 avec son nouveau club. Le milieu de terrain français Blaise Matuidi a réagi au carton rouge de Christiano Ronaldo, tout comme l’entraîneur de la Vieille Dame après la rencontre contre Valence.

Le carton rouge de Ronaldo vu de la Juve

«C’est très sévère, je pense que si vous avez vu les images, vous avez pu voir que c’est incompréhensible… Après, j’espère qu’ils regarderont et qu’on pourra avoir quelque chose de positif pour lui parce qu’il ne mérite pas ça. Il était triste après le match, très triste, et on était tous tristes pour lui », a déclaré le parisien à la fin de la rencontre contre Valence mercredi soir. Le coach de la Juve a lui aussi sévèrement critiqué cette exclusion, soulignant au passage la nécessité pour l’UEFA de réexaminer la décision d’inclure l’arbitrage vidéo dans cette compétition de football : «La VAR aurait pu aider l’arbitre à prendre la bonne décision. Se retrouver à 10 contre 11 en Ligue des champions pour un incident comme celui-ci est très décevant. Nous avons failli perdre à cause de ça et nous serons privés de Ronaldo pour la suite. », a déclaré Massimiliano Allegri en conférence de presse. Pour rappel, l’UEFA s’est opposé au recours à l’assistance Vidéo pour la ligue des champions 2018 – 2019.

Election en RDC : la liste des douze candidats dévoilés par la CENI

Mort Ahmed Souaney

Mort du cinéaste Ahmed Souaney (Dr Boris) : ce que l’on sait de son décès