in

Mort du cinéaste Ahmed Souaney (Dr Boris) : ce que l’on sait de son décès

Mort Ahmed Souaney

L’univers de la culture de nouveau en deuil en Côte d’Ivoire. Cette fois, ce n’est pas le milieu de la musique qui est affecté mais plutôt celui du 7e art, à savoir le cinéma. Le décès du cinéaste ivoirien Ahmed Souaney a été annoncé cette soirée sur les réseaux sociaux par l’un de ses collègues, l’acteur ivoirien Gbess Adjaille. L’information a été donné il y’a seulement quelques heures, mais elle suscite déjà de nombreuses réactions de consternation et de tristesse. Le monde du 7e art ivoirien bien déjà meurtri par le départ précipité de plusieurs actrices vient de perdre ce soir l’une de ses valeurs les plus sûres.

Le cinéaste ivoirien Ahmed Souaney, mieux connu pour son rôle dans la série à succès Dr Boris, est décédé dans la soirée de ce mercredi 20 septembre. L’information a été donnée il y’a seulement une heure par un autre acteur bien connu du cinéma ivoirien, l’acteur Gbess Adjaille. S’il avait réussi à interpréter avec brio le rôle du docteur Boris dans la série éponyme, Ahmed Souaney a par la suite té rarement vu sur les écrans de cinéma. L’acteur ivoirien n’était que très rarement aperçu dans les dernières productions cinématographiques en Côte d’Ivoire. Son décès dans la soirée de ce mercredi est un coup dur pour l’industrie du cinéma ivoirien qui peine à faire face avec la concurrence africaine, notamment venant du Nigéria. Pour l’heure, on sait très peu de choses sur les circonstances du décès du cinéaste ivoirien. D’après les premières informations en notre possession, Ahmed Souaney alias Docteur Boris serait mort des suites d’une longue maladie. De quoi souffrait-il ? Aux premières heures de cette tragédie qui endeuille toute la Côte d’Ivoire, difficile d’apporter une réponse claire et précise. Si la série Dr Boris était sans doute l’un de ses plus grands succès, le cinéaste ivoirien décédé ce soir était connu pour avoir joué un rôle dans la série ivoirienne Caramel paru sur les écrans en 2004, une série qui a vu aussi la participation de la comédienne ivoirienne Adrienne Koutouan. Le milieu du cinéma ivoirien perd ce soir l’une de ses plus grandes vedettes. L’information rélayée sur les réseaux sociaux suscite actuellement de nombreuses réactions, pour l’heure des réactions venant des internautes ivoiriens. Après le décès brutal de l’artiste comédienne Marie-louise Asseu, un autre pilier du cinéma ivoirien quitte la scène, plongeant des milliers d’ivoiriens à nouveau dans l’amertume.

L’univers de la culture en Côte d’Ivoire ravagé par des décès

La mort du cinéaste ivoirien Ahmed Souaney ce mercredi soir est une grosse perte pour le cinéma ivoirien qui peine à retrouver ses marques depuis quelques années. Le 7e art est toujours pratiqué en Côte d’Ivoire mais son public ne cesse de faiblir au fil des années. Avec la disparition des meilleurs acteurs ivoiriens, le retour tant attendu de la cinématographie ivoirienne en Afrique est une tâche qui se complique de plus en plus. Ces dernières années, le cinéma et la musique en Côte d’Ivoire ont été particulièrement frappés par une série de décès. Mais la musique reste à ce jour l’univers le plus touché de loin devant le 7e art. En janvier 2017, la Côte d’Ivoire toute entière pleurait le décès de l’artiste Abobolais, qui avait été cloué dans un lit d’hôpital suite à un accident de circulation dont il avait été victime en octobre 2016. Après plusieurs mois d’hospitalisation, l’artiste chorégraphe rendra son dernier souffle au grand dam de ses fans. Le dernier artiste ivoirien décédé est Dezy Champion, un chanteur zouglou qui s’était reconverti ces dernières années dans la foi chrétienne.

Christiano Ronaldo : 1er carton rouge en 154 matchs de ligue des champions

Chanteuse africaines Francophone

Le Top des Chanteuses africaines francophone