in

Le prix de vente du Cacao fixé à 750 francs en Côte d’Ivoire pour la nouvelle campagne

PRIX DU CACAO – la crise que traverse la filière cacaoyère en Côte d’Ivoire impacte toujours sur le prix de vente des fèves.

Les planteurs de cacao en Côte d’Ivoire sont désormais situés sur le prix auquel ils devront vendre leurs fèves. Selon le président du CCC, organe mis en place par le gouvernement pour réguler la commercialisation de ce produit, le prix de vente pour la nouvelle campagne s’élève à 750 frs Cfa le Kilo. Rappelons que l’état ivoirien s’était fixé pour objectif de commercialiser au prix de 1100 frs le Kg. En raison de la crise mondiale qui a secoué la filière l’année dernière, le prix minima garanti aux planteurs a été revu à la baisse, à 700 frs pour être plus précis. Pour la nouvelle campagne, le gouvernement ivoirien a consenti une légère hausse de 50frs, insuffisant selon de nombreux producteurs, d’autant plus que le voisin du Ghana fixe à ses producteurs des tarifs bien plus attrayants.

Le prix de vente du cacao en Côte d’Ivoire a été fixé à 750 frs Cfa le kg par le CCC. Mais le nouveau tarif de commercialisation des fèves indiqué aux planteurs suscite une vive polémique. Soucieux de permettre aux producteurs de bénéficier des de cette manne financière que représente la filière cacaoyère en Côte d’Ivoire, le gouvernement avait pris l’engagement de garantir aux premiers acteurs un prix d’achat de 1100 frs Cfa le kg. Mais cet engagement n’a pu être honoré lors de la dernière campagne qui avait démarré en novembre dernier. Face à la crise mondiale que traversait la filière à l’époque, le gouvernement ivoirien avait revu fortement à la baisse le prix minima garanti aux planteurs. De 1100 frs, le tarif de vente du cacao est passé à 700 frs Cfa, soit une différence de 400 frs. Rappelons aussi que la filière a traversé une autre crise en Côte d’Ivoire lors de la dernière campagne. Plusieurs tonnes de cacao avaient été bloquées dans les deux ports ivoiriens au grand mécontentement des planteurs. Après de nombreuses manifestations et des discussions avec le gouvernement, la campagne stoppée avait timidement repris son cours, ce qui a permis à certains planteurs de se faire un peu d’argent malgré la crise mondiale de la filière. Mais apparemment, la tempête n’est pas encore passée puisque le nouveau prix bord champs du cacao n’a connu qu’une légère hausse de 50 frs, comparé à la campagne précédente. Premier producteur des fèves au monde, la Côte d’Ivoire et le Ghana produisent à eux deux environ 60% du cacao au monde. Face à la crise, certains n’envisagent pas de passer par le Ghana pour vendre leurs fèves à un prix beaucoup plus attrayant.

Au Ghana, le Kg de cacao vendu à 900 frs Cfa

A l’occasion de l’ouverture de la nouvelle campagne, le ministre ghanéen chargé de l’agriculture a dévoilé le nouveaux prix d’achat du cacao auprès des producteurs. Selon Owusu Akoto, les fèves se vendront au prix de 7,6 Ghana cedis pour le kilo, soit environ 900 frs Cfa le kg. Avec une différence de 150 frs, les planteurs ghanéens auront tout naturellement des revenus plus élevés que ceux des planteurs ivoiriens, bien que la Côte d’Ivoire reste de loin le premier producteur au monde de cette fève. Rappelons que l’an dernier, le prix d’achat du Cacao au kg était de 7,6 cedis au Ghana. Le gouvernement ghanéen a donc décidé de maintenir les mêmes tarifs bord champs pour la nouvelle campagne. Pour se garantir de meilleurs revenus, certains planteurs ivoiriens étaient obligés de vendre leurs fèves à partir du Ghana. Cette pratique frauduleuse préjudiciable pour l’économie risque encore de se poursuivre malheureusement lors de la nouvelle campagne, car le cacao se vend mieux au Ghana qu’en Côte d’Ivoire désormais.

1 Point ou Zéro ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Présidentielle au Cameroun : Eto’o et Rigobert Song soutiennent Paul Biya

Landjibonou Candidat Jean Kouassi Abonouan

Municipale Côte d’Ivoire : Jean Kouassi Abonouan candidat favori pour les régionales