in

Gabon : où est passé Ali Bongo ?

Les gabonais sont nombreux à se demander où est passé leur président Ali Bongo. Officiellement, le président gabonais réélu en 2016 était en déplacement à Riyad la capitale saoudienne pour prendre part à un forum sur l’investissement. Mais le chef d’Etat gabonais n’a malheureusement pas pu assister à cette importance conférence sur l’investissement. Le gouvernement saoudien, va voie de presse, a indiqué que le prince héritier du trône avait rendu une visite à son homologue gabonais hospitalisé à l’hôpital King Faisal, pour une ‘‘fatigue sévère’’. Mais le communiqué de la présidence gabonaise sur l’état de santé du président n’a pas encore unanimement rassuré la population gabonaise, tout comme l’opposition qui critique le silence officiel du gouvernement sur cette affaire. L’Union Nationale, l’un des nombreux partis d’opposition gabonais, a appelé le premier ministre gabonais à s’exprimer officiellement sur l’état de santé d’Ali Bongo.

L’état de santé d’Ali Bongo alimente toujours les débats au Gabon et ce malgré la victoire écrasante du parti au pouvoir aux récentes élections gabonaises. Officiellement, le président gabonais a quitté son pays le 24 octobre dernier pour se rendre à Riyad en Arabie Saoudite où il devait prendre part à une conférence sur l’investissement. Mais aucune présence ni aucun cliché officiel confirmant la présence d’Ali Bongo a cet important forum sur l’investissement, une situation qui a tout de suite nourri de nombreuses théories sur l’état de santé du chef d’Etat gabonais. Il aura fallu attendre une visite du prince saoudien à l’hôpital King Faisal pour en apprendre d’avantage sur l’état de santé d’Aliko Bongo. Selon une information transmise à l’AFP par l’agence de presse saoudienne, le prince héritier du trône était à l’hôpital King Faisal pour prendre des nouvelles du président gabonais hospitalisé suite à un malaise. Officiellement, Ali Bongo aurait été hospitalisé suite à une ‘‘sévère fatigue’’. Mais depuis quelques jours, aucune réaction officielle du gouvernement sur cette affaire. Cependant, la présidence gabonaise a été forcée à réagir au regard de certaines rumeurs et fake news sur les réseaux sociaux qui allaient jusqu’à annoncer la mort du président Ali Bongo au pouvoir depuis 2009 : « Son Excellence le président de la République Ali Bongo Ondimba a eu un malaise lors de son séjour à Riyad… Les médecins qui l’ont consulté ont alors diagnostiqué une fatigue sévère due à une très forte activité ces derniers mois », a déclaré Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, l’actuel porte-parole de la présidence gabonaise. Un média camerounais était même aller jusqu’à annoncer la mort du chef d’état gabonais, sans pour autant avoir à s’exprimer sur les circonstances de cette décès.

Santé de Bongo, l’opposition interpelle le premier ministre

Officiellement, le premier ministre gabonais Issoze Ngondet ne s’est pas encore exprimé sur ces nombreuses rumeurs qui entourent l’état de santé d’Ali Bongo. Cependant, le chef du gouvernement a donné l’assurance que le président gabonais se porte bien au média Jeune Afrique. Le premier ministre gabonais va même jusqu’à confirmer la présence prochaine d’Ali Bongo à Paris dans une dizaine de jours, au forum sur la Paix. Pour sa part, l’opposition gabonaise a fortement critiqué le silence du gouvernement sur cette affaire, appelant par ailleurs le premier ministre à se rendre à Riyad pour prendre personnellement des nouvelles d’Ali Bongo : «Que le Premier ministre se rende à Ryad dans les meilleurs délais afin de rencontrer le Chef de l’Etat, les autorités saoudiennes dont il est hôte officiel, ainsi que l’équipe médicale de l’Hôpital du Roi Fayçal. Ces demandes que l’Union Nationale formule visent le respect de la Constitution, le fonctionnement régulier des Institutions et la paix civile », a fait savoir dans un communiqué le président de l’Union Nationale.

Christiano Ronaldo parti du Real Madrid à cause de Perez ?

Zone Militaire

Zone militaire : point de défense et de sécurité