in

Nordahl Lelandais – Affaire Noyer : va-t-il changer de version ?

AUDITION DE NORDAHL LELANDAIS – Accusé de deux meurtres, l’ancien militaire de 35 ans se retrouve ce vendredi les juges d’instruction pour une nouvelle audition dans l’enquête sur la disparition du caporal Arthur Noyer.

Audition Lelandais Noyer

Nordahl Lelandais a été auditionné ce vendredi dans le cadre de l’enquête sur la disparition du caporal Arthur Noyer. Extrait de sa cellule de Saint-Quentin Fallavier, l’ancien maître-chien a été confronté aux preuves matérielles de son implication dans le meurtre de jeune caporal, une mort qu’il qualifie toujours d’accident. L’audition de ce vendredi s’est déroulée en présence de Me Bernard Boulloud, l’un des avocats de la famille. L’avocat n’a pas caché sa satisfaction après cette troisième audition de Lelandais dans l’affaire Noyer. La question qui se pose est de savoir si le présumé assassin du chasseur alpin fera évoluer sa version des faits dans cette enquête, comme il a eu à le faire dans l’enquête sur la disparition de la petite Maëlys.

Les résultats de l’audition de Nordahl Lelandais ce vendredi n’ont pas été dévoilés, mais l’avocat de la famille Noyer a marqué sa satisfaction à l’issue de l’interrogation. C’était en effet la première fois que l’un des avocats de la famille du chasseur alpin retrouvé mort l’année dernière, prenait à l’audition de l’ancien militaire en présence des juges. Extrait de sa cellule hospitalière de Saint-Quentin Fallavier, l’ex-militaire de 35 ans a été entendu pendant des heures. Si rien n’a filtré de son audition, une source proche du dossier a précisé que Nordahl Lelandais a maintenu ses premières déclarations après ses révélations explosives dans cette affaire. Accablé par les preuves matérielles de son contact avec le caporal Arthur Noyer, l’ancien militaire avait d’abord fait évoluer sa version des faits en reconnaissant qu’il avait effectivement croisé le chemin du chasseur alpin, et qu’il aurait pris ce dernier en stop avant de le déposer à un point bien précis. Par la suite, le meurtrier de Maelys finira par avouer son implication dans la disparition du caporal Noyer qui n’avait plus donné signe de vie depuis la nuit du 12 avril. Et contrairement à l’avocat du suspect, l’avocat de la famille Noyer a brièvement commenté cette troisième audition de Lelandais qui a duré 3h30 ce vendredi : «C’est une grande avancée pour lui, pour moi, pour la famille d’Arthur et pour tout le monde», a souligné Me Bernard Boulloud. Cette avancée signifierait-elle que l’ancien militaire aurait-il changé sa version des faits ? Seule certitude, l’ancien maître-chien n’est pas resté silencieux au cours de cette troisième audition dans l’enquête sur l’affaire l’assassinat du chasseur alpin. A-t-il apporté des modifications à sa version face à la réalité des preuves matérielles et de l’autopsie des restes du corps d’Arthur Noyer ?

Nordahl Lelandais, deux meurtres et une version

Dans l’affaire Maëlys, l’ancien militaire de 35 maintient toujours sa version des faits et refuse de la faire évoluer. Alors que l’autopsie a révélé des fractures au cou de la fillette, Nordahl Lelandais se défend toujours de la thèse de la mort accidentelle, expliquant que la petite serait morte après une gifle qu’elle aurait reçu. Mais la première reconstitution de la soirée de la disparition de la fillette ne confirme pas pour l’instant la version donnée par l’ancien militaire. Même son de cloche concernant l’enquête sur la disparition d’Arthur Noyer. Après avoir nié une rencontre avec le jeune chasseur alpin, Lelandais a finalement avoué sa rencontre avec Arthur au soir dans la nuit du 12 avril. D’après les explications fournies par Nordahl, le chasseur alpin aurait trouvé la mort suite à une chute accidentelle consécutive à une bagarre qu’ils auraient eu tous les deux. Tout comme dans l’affaire Maëlys, une reconstitution des faits devrait avoir lieu pour confirmer ou infirmer l’hypothèse de la mort accidentelle avancée par l’ex-militaire.

Classement Pib pays 2017

Dernier Classement Pib 2017 par pays

Maire de Bouaké - Côte d'Ivoire

Le maire de Bouaké «Djibo Nicolas» veut transformer l’abattoir par une entreprise française