in

Quand Læticia Hallyday voulait quitter Johnny

LÆTICIA HALLYDAY ET JOHNNY – La vie privée du couple a connu des moments difficiles qui avaient même poussé l’épouse du rockeur à envisager le départ. Mais le chanteur français réussira à convaincre l’ancienne top model de rester avec lui jusqu’à ce que la mort vienne les séparer définitivement.

Après plus de 20 années de vie commune, Læticia Hallyday et son époux étaient sur le point de séparer. Si l’ancienne top modèle française a supporté au fil des années les nombreux caprices et défauts du rockeur, celle-ci était au bout de ses peines avant le décès du chanteur. Lors d’un séjour dans leur chalet situé en Suisse dans le village de Gstaad, le couple a eu une violente dispute. Après les échanges houleux entre les deux tourtereaux, l’épouse avait décidé de quitter le chanteur et de s’en aller avec les deux filles que le couple avait adoptées. Mais c’est un Johnny tout en pleurs qui a supplié Læticia de rester auprès de lui. Pour rappel, l’ancienne top model française est la quatrième épouse du rockeur français. Ce feuilleton de leur relation de couple a été dévoilé par le réalisateur français Yves Rénier qui était très proche du groupe dans un documentaire exclusif diffusé sur la chaîne C8.

La vie de couple de Johnny Hallyday avec son épouse Læticia a connu des heures sombres, même si le couple évitait d’exposer en public leurs différends. Tout n’allait sur des roulettes comme on pouvait le croire entre la top model français et le rockeur décédé en décembre dernier des suites d’un cancer. Bien avant d’épouser Læticia sa quatrième épouse, Johnny Hallyday était connu comme un inconditionnel de la vie nocturne. Ses nombreuses infidélités laissaient sa jeune épouse indifférente jusqu’à ce que celle-ci finisse par craquer après plus de 20 années de vie commune avec le chanteur. Læticia Hallyday était sur le point de quitter Johnny car le couple allait de plus en plus mal au fil des années. Lors de leur dernier séjour avec les deux filles adoptives du couple en Suisse, dans leur chalet situé dans le village de Gstaad, Johnny et son épouse ont de nouveau eu une violente dispute, une dispute qui était de trop cette fois selon le réalisateur Yves Rénier qui s’est confessé à la chaîne C8 durant le reportage réalisé sur l’héritage du chanteur français : «Læticia avait menacé de foutre le camp à Gstaad, et où j’ai vu Johnny assis sur les marches du chalet. Læticia partait avec les bagages et les enfants », nous fait savoir le réalisateur qui assez proche du couple. Mais l’insistance de Johnny a fini par convaincre l’épouse vorace de rester car la solitude était l’une des plus grandes peurs du chanteur : «Il était prêt à tout accepter, à partir du moment où il n’était pas seul», renchérit le réalisateur français. Yves Rénier révèle même dans le film documentaire Héritage de Johnny : la guerre des clans, que le rockeur avait même versé des larmes pour convaincre Læticia Hallyday de rester : «Il pleurait, il pleurait comme un gamin. Il disait : Ne me quitte pas, ne me quitte pas Læticia, je t’en prie, ne me quitte pas».

Guerre d’héritage au sein du clan Hallyday

L’unité apparente affichée par le clan Hallyday n’a duré que le temps des obsèques du chanteur. Car la famille du chanteur est déchirée en deux depuis la lecture du testament de Johnny. Dans ce testament californien, le rockeur avait légué toute sa fortune et ses biens à son épouse Læticia Hallyday, sans rien laisser à ses deux enfants biologiques, Laura Smet et son demi-frère David. Ces derniers ont donc engagé des avocats pour contester le testament et réclamer leur part de l’héritage qui revient intégralement à leur belle-mère. Dans cette bataille juridique, David Hallyday et sa demi-sœur ont remporté une première victoire grâce au gel des avoirs du chanteur. Mais les revenus générés par l’album à titre posthume de Johnny et autres royalties, sont toujours contrôlées par l’épouse.n

Equipe de France : la nouvelle liste de Deschamps pour France – Hollande

Disparus du Fort de Tamié : de nouveaux éléments pourraient accabler Lelandais