in

DJ Arafat : essoufflé, l’artiste coupé décalé trébuche

REGNE DE DJ ARAFAT – Après une dizaine d’années au sommet du coupé décalé, le roi de la tendance musicale semble pour certains, être dans sa phase de déclin sur le plan musical, même si ces fans prétendent toujours le contraire.

DJ Arafat règne au sommet du coupé décalé depuis près d’une décennie. Mais les dernières performances de l’artiste, particulièrement cette année, font croire à certains que la page de la Yorogang semble sur le point d’être un souvenir. Depuis le début de l’année, aucun prix remporté par le chanteur ivoirien, lui qui avait habitué ses fans à au moins un trophée tous les ans. Sur le plan musical, de nombreuses promesses encore non tenues, en l’occurrence la sortie de son tout premier album qui était initialement prévu pour le mois d’octobre. Aux dernières nouvelles, l’artiste vient à nouveau de repousser la sortie de cet opus pour fin décembre, alors que l’album était censé voir le jour cette année.

Considéré comme le numéro 1 du coupé décalé par excellence, DJ Arafat peine pourtant à confirmer depuis quelques mois cette étiquette qu’on lui connaît tous, sur le plan national comme international. Double vainqueur des Awards du coupé décalé, d’aucun vous diraient dans le langage ordinaire des ivoiriens que le Yorobo ne mousse plus, une façon de dire que l’artiste n’a plus la même inspiration musicale qui le distinguait des autres chanteurs coupé décalé par le passé. Aujourd’hui, les fans du coupé décalé ne jurent que par Safarel Obiang que certains considèrent comme la nouvelle relève de la tendance musicale. En plus d’être un excellent chorégraphe, la nouvelle étoile montante du coupé décalé a sans doute été le meilleur concepteur de l’année dans l’univers de la tendance musicale, avec son tube à succès Tchintchin. Notons aussi le retour en force de l’ancien poulain du Yoro, Ariel Sheney avec son single Sympa.  DJ Arafat s’est quant à lui signalé à travers plusieurs singles durant l’année en cours, sans pour autant réussir à s’imposer véritablement dans l’arène musicale avec ses nouveaux concepts. Nominé à l’Afrimma, le chanteur ivoirien est rentré les mains vides cette année, et terminera sans doute l’année 2018 sans avoir empoché le moindre trophée sur le plan national comme international. Sans aller jusqu’à prédire la fin de l’artiste sur le plan musical, il faut cependant admettre que c’est la période des vaches maigres du côté de la Yorogang depuis le début de l’année 2018. Les singles du chanteur ivoiriens sont passés quasi inaperçus. Mais le chanteur réserve toutefois une surprise de taille à ses fans pour le mois de décembre avec son concert live qu’il donnera avec Debordo Leekunfa son ancien partenaire. Après quelques années de brouille, les deux stars du coupé décalé ont décidé de faire, la paix, une paix qui sera bientôt officialisée à travers un giga concert prévu dans quelques semaines à l’Ivoire Golf.

DJ Arafat et le mystère autour de son album

Cela fait plus d’un an que les fans du chanteur attendent dans la plus grande impatience la sortie de cet album. Prévu pour avril 2017, il a été reporté pour fin d’année dernière, avant que le chanteur n’annonce finalement son report pour 2018. Mais l’année 2018 tire à sa fin et l’album tant attendu n’a toujours pas pointé le bout de son nez. Face à l’impatience des fans, le chanteur avait dévoilé la discographie de son album début octobre en annonçant qu’il serait disponible pour fin octobre. Mais encore une fois, la promesse faite aux fans ne sera pas respectée. Concernant la sortie de son album la dernière date annoncée par le chanteur est le jour de son concert avec Debordo Leekunfa, à savoir le 29 décembre prochain.

Ministre Amadou Koné

Ministre du transport Amadou Koné : nouvelles voies pour douze villages autours de Bouaké

Ligue des champions : le PSG joue sa qualification face à Liverpool