in

CAN 2019 : l’Egypte se désiste, le Maroc et l’Afrique du Sud favoris

ORGANISATION CAN 2019 – La Confédération africaine de football a récemment retiré l’organisation de la prochaine coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, ouvrant la voie à de nouvelles candidatures pour l’accueil de la compétition.

Quel pays accueillera la coupe d’Afrique des Nations en 2019 ? Seule certitude du moment, ce ne sera pas le Cameroun car la Confédération africaine de football a récemment annoncé qu’elle retirait l’organisation de cette compétition à la fédération camerounaise de football. Initialement prévue pour 16 nations, la compétition a été élargie à 24 nations, accentuant un peu plus la pression sur les officiels camerounais. Mais à la suite des différentes inspections menées par la CAF, l’instance du football africain a décidé de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Un appel d’offre sera lancé d’ici fin décembre selon Ahmad Ahmad, le président de la CAF, mais deux pays africains font déjà office de grand favoris pour l’organisation de cette compétition qui accueillera 24 nations au lieu de 16 habituellement.

«Aujourd’hui nous avons pris la décision de retirer la CAN 2019 au Cameroun», c’est par ces mots que le malgache Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football, a mis fin au rêve Camerounais pour l’été prochain. Parmi les raisons avancées pour justifier ce retrait, le retard pris par les autorités camerounaises dans les travaux de construction d’infrastructures devant accueillir la compétition : «Après de nombreux débats et à la suite des inspections menées ces dix-huit derniers mois, la CAF a noté que plusieurs conditions de conformité n’étaient pas remplies et qu’il y avait un manque entre ce qui est nécessaire pour l’organisation d’une CAN et la réalité sur le terrain», a indiqué la Confédération africaine de football dans un communiqué officiel. Coup dur pour le Cameroun qui n’avait plus accueilli la compétition africaine de football depuis l’édition de 1972. Les conditions sécuritaires dans la partie anglophone du pays expliquent également ce volte-face de la CAF dans l’organisation de la prochaine coupe d’Afrique des Nations. Le Cameroun étant écarté, quel pays sera en mesure d’accueillir la CAN 2019 pour l’état prochain ? A cette question, le président de la CAF a répondu que l’instance allait bientôt «recruter un cabinet pour lancer un appel d’offres et déterminer un nouveau pays d’accueil pour la CAN 2019. On sait qu’il n’y en aura pas beaucoup mais on va laisser le choix à ce cabinet d’évaluer et de faire des visites et de faire sortir avant la fin de l’année le pays organisateur de la CAN». Selon Ahmad Ahmad, l’on devrait connaître d’ici le 31 décembre le nom du pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Mais deux états africains se présentent déjà comme principaux favoris pour ce nouvel appel d’offre que la CAF compte lancer.

Le Maroc et l’Afrique du Sud prêts à accueillir la CAN

Après avoir refusé l’organisation de la CAN 2015, le Maroc ne cache pas ses ambitions d’accueillir la prochaine coupe d’Afrique des Nations : «Si le Maroc est candidat, il serait le mieux placé. Le royaume connaît une forte affluence des touristes en été, ce sera une période idéale pour organiser une telle compétition. Le pays dispose de toutes les infrastructures de transport et d’hébergement, ainsi que d’une expérience dans ce genre d’événement.», a indiqué à l’AFP une source de la fédération royale marocaine de football. Pour avoir accueilli la coupe du monde des clubs en 2014, puis le CHAN 2018 initialement prévu au Kenya, le Maroc se positionne comme un sérieux candidat pour ce fameux plan B de la Confédération africaine de football, d’autant plus que le pays dispose déjà des infrastructures sportives et hôtelières requises pour CAN à 24 pays. Cité parmi les potentiels candidats, l’Egypte a rapidement renoncé à cette ambition au motif d’un consensus autour de la possible candidature du Maroc. L’autre plan B de la CAF serait l’Afrique du Sud qui a déjà accueilli la Coupe du monde de football en 2010.

Tirage au sort EURO 2020 : La France hérite d’un groupe abordable

Ballon d’or 2018 : Luka Modric vainqueur selon Marca