in

Macron change la moquette de l’Élysée pour 300000 euros

RENOVATION DE L’ELYSEE – Le couple présidentiel est au centre d’une polémique née de la prochaine rénovation de l’Elysée prévue pour fin décembre 2018. Les français s’étonnent du montant astronomique de ces travaux.

Le couple présidentiel serait-il dépensier au point de consacrer plus d’un demi-million d’euros à la rénovation de l’Elysée ? Les français sont nombreux à dénoncer le montant astronomique des travaux de réhabilitation du palais présidentiel. Rien que pour la moquette, Emmanuel Macron dépensera la bagatelle de 300 000 euros. Ajouté à cela la facture des autres travaux prévus dans le cadre de cette rénovation, l’enveloppe globale qui sera consacrée à ce chantier dépasse les 500 000 euros. Un montant jugé astronomique d’autant plus que le pays est plongé dans une profonde crise sociale avec la manifestation des gilets jaunes qui protestent contre la taxe instaurée sur le prix du carburant en France.

Pour la rénovation de l’Elysée, Emmanuel Macron voit les choses en grand. Le couple présidentiel a décidé de donner un coup de neuf au palais présidentiel, une rénovation qui suscite une vive polémique depuis quelques jours, comme ses comptes de campagne. Si les français ne sont à priori pas contre l’idée de rénover l’Elysée, ils sont en revanche nombreux à s’offusquer du montant de la facture de ce vaste chantier. Pour redonner un nouvel éclat à la salle des fêtes du palais présidentiel, Emmanuel Macron a décidé de changer la moquette, sauf que celle-ci coutera une véritable fortune à l’Etat français. Selon les chiffres indiqués par les médias, le budget consacré à l’achat de la nouvelle moquette occupe environ 50% de l’enveloppe globale des travaux de réhabilitation du palais présidentiel. Emmanuel Macron changera la moquette de l’Élysée pour la bagatelle de 300 000 euros. Les travaux de rénovation couteront en tout la bagatelle de 600 000 euros à l’Etat français. Nombreux sont ceux qui se demandent pourquoi la facture de la moquette se chiffre à 300 000 euros. Ce que l’on sait de cette nouvelle moquette, c’est qu’elle sera constituée de 2 tonnes de laines. Selon certaines informations qui circulent dans la presse, la teinture aurait été réalisée en Belgique, ce qui pourrait expliquer en partie son cout exorbitant. La facture du nouveau mobilier de l’Elysée se chiffre à 100 000 euros selon plusieurs médias français. Comme il fallait s’y attendre, la facture des travaux de rénovation du palais a suscité une grosse polémique, d’autant plus que le couple s’est déjà retrouvé à maintes reprises sous le feu des projecteurs pour sa mauvaise maitrise des dépenses : «300 000 euros de coût pour la moquette de la salle des fêtes à l’Élysée. Le prix d’une grosse maison ou d’un bel appartement à Paris. Pour une moquette. Le peuple paie pour le Roi Macron et sa Cour.», a réagi sur Twitter Léaument, le chargé de communication de Jean-Luc Mélenchon, le président de la France Insoumise. «600 000 € de travaux à l’elysee dont 300 000 € pour la moquette! C’est vraiment indecent quand on sait que les gens sont dans la misère et qu’ils n’ont même pas 1 euros pour finir la fin du mois! La princesse Brigitte n’a pas fini de faire gaser!!!!», réagissait un autre internaute sur les réseaux sociaux.

Le couple présidentiel serait-il dépensier ?

Au mois de juin, peu avant le démarrage de la coupe du monde, le couple présidentiel s’est retrouvé sous le feu des projecteurs suite à une polémique autour de la facture du montant de la vaisselle de l’Elysée. Si la facture initiale annoncée était de 50 000 euros, plusieurs médias français ont déclaré que la facture était dix fois supérieure au montant donné par l’Elysée. Selon le quotidien satirique Le Canard Enchaîné, le nouveau service de vaisselle commandé par le couple présidentiel aurait couté en réalité un demi-million d’euros. A l’occasion du centenaire de l’armistice, Brigitte Macron était vêtue d’un manteau Louis Vuitton à 3600 euros. Début 2018, lors d’une déplacement du couple présidentiel en Chine, Brigitte s’était affichée avec un nouveau sac à main Balmain qui coûtait près de 2000 euros.

Extradition de François Compaoré : la justice française donne son accord

Transfert de Nicolas Pépé : ‘‘Même à 100 millions, Pépé ne partira pas’’