in

Nordahl Lelandais mis en examen pour viol sur mineure

AFFAIRE LELANDAIS – Outre les deux meurtres confessés par l’ancien militaire de 35 ans, le meurtrier de Maëlys vient de faire de nouveaux aveux concernant deux affaires d’agression sexuelle sur mineure.

Lelandais Nouvelle preuve
Nordhal Lelandais est mis en examen pour deux nouvelles affaires de viol sur mineures

Nordahl Lelandais vient de se voir notifier une nouvelle mise en examen, mais cette fois pour deux affaires de viol sur mineures. Alors que l’enquête sur l’affaire Maëlys battait son plein, les enquêteurs ont découvert dans le téléphone de l’ancien militaire des preuves accablantes d’agression sexuelle sur mineure. A l’issue d’une nouvelle audition, l’ancien maître-chien a reconnu avoir agressé sexuellement sa petite cousine aussi sa filleule qui n’avait que quatre ans au moment des faits. Selon le Parquet général d’Isère, l’ancien militaire de 35 ans renvoyé pour indiscipline a été mis en examen pour «agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans, détention et enregistrement d’images pédopornographiques». Comme pour les deux meurtres qu’il a avoué, Lelandais a trouvé une explication à son acte sur les deux innocentes filles.

Le portrait de Nordahl Lelandais se dresse de mieux en mieux. Accusé d’avoir agressé sexuellement ses deux cousines, âgées de 7 et 4 ans respectivement, l’ancien militaire n’a eu d’autres choix que de reconnaître son forfait devant la véracité des preuves matérielles : «Le militaire a donc reconnu pour la première fois les agressions de ces deux petites-cousines et admis ses tendances pédophiles, qu’il lie à un contexte d’alcoolisation et de prise de drogue», souligne L’Express. Vendredi dernier, Lelandais s’est de nouveau présenté devant les juges et ce n’est qu’à l’issue de cette audition que l’ancien militaire a reconnu avoir agressé sexuellement ses deux cousines. A l’instar des affaires Maëlys et Noyer, Nordahl a été mis en examen une troisième fois pour «agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans, détention et enregistrement d’images pédopornographiques», nous explique le Parquet Général d’Isère dans un communiqué. En plus d’avoir d’avoir deux meurtres sur le dos, l’ancien militaire avait aussi des penchants pour des fillettes. Dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Maëlys, les enquêteurs avaient découvert que Lelandais consultait régulièrement des sites de pédopornographie. Il a fallu que les deux vidéos attouchement sexuelle sur ces cousines voient le jour pour que Nordahl se confesse sur cette autre facette de sa personnalité. Selon La Dauphiné Libéré qui cite une source proche de l’affaire, «La sexualité débridée de Nordahl Lelandais est la clé de son parcours criminel. L’assassinat du caporal Noyer puis les deux agressions sexuelles sur deux de ses cousines apportent une coloration évidente au dossier Maëlys». L’audition du meurtrier de Maëlys vendredi dernier a relancé un nouveau chapitre dans l’affaire Maëlys.

Nordahl possédait un troisième téléphone le soir de l’enlèvement de Maëlys

Dans la nuit du 27 août 2017, lorsque Lelandais se jouait de la vigilance des invités du mariage pour s’échapper discrètement avec la petite Maëlys, il se serait en court de route, débarrasser d’un indice compromettant, un troisième téléphone. Selon Le Dauphiné Libéré qui a révélé cette information exclusive et citant une source proche de l’enquête, «l’ex militaire de Domessin s’en est débarrassé peu après le mariage au cours duquel il a enlevé Maëlys. Le trentenaire aurait été vu s’en débarrasser en le jetant dans les eaux du Guiers. Cette information aurait été portée à la connaissance des enquêteurs trop tardivement». La question est donc de savoir ce que contenait ce troisième téléphone au point de pousser son propriétaire à s’en débarrasser. Pour le savoir, il faudrait que ce téléphone soit avant tout retrouvé, ce qui n’est pas encore le cas. Ce téléphone contenait-il des extraits de la nuit tragique durant laquelle Maëlys a été tuée ? Tout semble en tout cas l’indiquer pour le moment. Avec cette nouvelle mise en examen et ce nouvel indice dans l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais aura du mal à préparer sa défense, lui qui avance l’hypothèse de la mort accidentelle dans les deux affaires de meurtres pour lesquelles il est poursuivi.

Kohan Kioshiko

Écrit par Écrit par

Dj arafat Buzz Vidéo Afrique

DJ ARAFA : BUZZ INÉDIT DES STARS, pour CETTE ANNÉE 2018

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : Affoussiata Bamba prédit la chute de Ouattara