Côte d’Ivoire : un gang de braqueurs arrêté après un casse de 100 millions

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

Fin de cavale pour Dje Konan Aristide et ses acolytes  après le casse de 100 millions de francs Cfa réalisé le mois dernier. Le 22 novembre, un gang de malfaiteurs avait fait irruption dans une bijouterie de luxe située dans la commune de Cocody, l’un des quartiers les plus huppés de la capitale ivoirienne. Après avoir rapidement neutralisé les employés de ladite joaillerie, les malfaiteurs ont réussi à s’enfuir avec de nombreux bijoux de luxe dont la valeur était estimée à plus d’une centaine de millions de francs Cfa. Suite à une plainte déposée par le propriétaire de la bijouterie attaquée, une enquête a été diligentée par la police criminelle, enquête qui aboutira à l’arrestation de sieur Dje Konan Aristide, un jeune ivoirien de 23 ans, et ses complices, environ un mois après les braquages.

En Côte d’Ivoire, un gang de braqueurs qui avait sans doute réalisé le casse de l’année le mois dernier, vient d’être écroué par la section d’enquête de la police criminelle. Le 22 novembre dernier, «à 11 heures 30 minutes, trois (03) individus armés de pistolets se sont introduits dans une bijouterie sise à Cocody St-Jean, où sous la menace de leurs armes, ont maîtrisé le personnel avant d’emporter des bijoux de valeurs estimés à plus de cent millions (100 000 000) FCFA ainsi que la somme de quatre millions (4 000 000) FCFA en espèce. Le même jour, la victime a saisi la Direction de la Police Criminelle d’une plainte et une enquête a été ouverte à cet effet.», nous explique la Police dans un communiqué. Les résultats des premières investigations ont conduit la police criminelle dans la cité du Poro, plus précisément dans la ville de Korhogo, où le premier suspect a été interpellé : «Une descente dans cette localité a permis d’interpeller le nommé Dje Konan Aristide, 23 ans, Ivoirien, un des bandits ayant pris une part active au vol à main armée dans ladite bijouterie. Interrogé, il a cité les membres de son gang et les différents complices. Une perquisition à son domicile a permis de saisir plusieurs bijoux et la somme de trois millions trois cent quatre-vingt mille (3 380 000) FCFA.», poursuit la police dans son communiqué. Une fois les noms de ses complices connus, la section de la police criminelle s’est immédiatement lancée à la poursuite des complices du casse. Les efforts ménagés par les enquêteurs ivoiriens seront payant puisque les autres membres du gang seront interpellés à la suite d’une minutieuse enquête : «Suite à ces informations et sous sa conduite, le nommé Traoré Oumar, 39 ans, Ivoirien, membre dudit gang, a été interpellé avec en sa possession les trois 03) pistolets automatique ayant servi au braquage de la bijouterie ainsi que plusieurs munitions. Au total, six (06) individus ont été interpellés au cours de cette enquête, trois pistolets automatiques, plusieurs bijoux, 03 véhicules ont été également saisis».

Un gang à l’origine de plusieurs braquages en Côte d’Ivoire

S’ils ont été arrêtés dans le cadre de l’enquête sur le casse de la bijouterie de luxe située à Cocody Saint-Jean, le gang de malfaiteurs n’en était pas à son premier coup. D’après les informations fournies par la police criminelle, les malfaiteurs sont passés aux aveux pour deux autres braquages survenus dans la capitale ivoirienne, dans les communes de Koumassi et de Marcory plus précisément. Le gang a également reconnu être responsable d’un braquage à main armé qui avait eu lieu dans la commune de Dabou, mais aussi dans la ville Soubré à l’intérieur du pays. Les malfaiteurs seront mis à la disposition du parquet en vue de leur jugement dans le braquage de la bijouterie de luxe qui a subi un préjudice de plus de 100 millions de francs Cfa et aussi pour les autres affaires d’attaques à main armée qu’ils ont confessés aux enquêteurs.

> Lire aussi  Soro candidat en 2020 : son service de communication dément

Vous pouvez aussi aimer