in

DJ Arafat : trois choses à savoir sur sa Renaissance

RENAISSANCE DJ ARAFAT – Le chanteur ivoirien fait la une de l’actualité musicale depuis quelques temps avec ce nouveau concept qui englobe à la fois plusieurs réalités.

DJ Arafat prône depuis quelques semaines la Renaissance, une mise en garde à tous ces détracteurs qui affirment que son heure de gloire serait désormais une chose révolue. S’il reste de loin le numéro 1 du coupé décalé, les derniers tubes sortis par le chanteur ivoirien sont pour la plupart quasiment passés inaperçus. Mais la carrière du double koraman ne sera pas rangée aux archives de sitot puisque le Yoro revient avec un nouveau concept baptisé la Renaissance. Pour rappel, l’artiste sera en concert le 29 décembre prochain à l’Ivoire Golf Club d’Abidjan, un spectacle auquel Debordo Leekunfa avait été associé. Initialement baptisé le concert de la Réconciliation, le spectacle a été rebaptisé après le volte-face de Debordo Leekunfa suite à un désaccord avec son ancien partenaire de scène concernant de supposés droits d’images qu’il n’aurait pas reçu. Désormais, le concert du Yoro prévu pour le 29 décembre sera celui de la Renaissance de l’artiste, sur plusieurs plans.

DJ Arafat annonce sa Renaissance pour bientôt, n’en déplaise à ses détracteurs qui le donnaient déjà pour mort musicalement parlant. Avec la montée en force de la nouvelle génération d’artistes coupé décalé, les anciens ont de quoi s’inquiéter pour leur réputation dans cette tendance musicale. Cette année a été particulièrement pauvre en moisson pour le chanteur DJ Arafat. Pour avoir refusé de participer aux Primud, le double vainqueur du coupé décalé n’a donc remporté aucun prix à l’évènement. Nominé à l’Afrimma 2018, DJ Arafat est également revenu bredouille de cette compétition, comme d’ailleurs tous les artistes ivoiriens qui étaient nominés à cette cérémonie de distinction musicale africaine. S’il n’a pas ‘‘moussé’’ comme on le dit dans le jargon ivoirien, le numéro 1 du coupé décalé reste toujours l’un des hommes incontournables de la tendance musicale. A ceux qui pronostiquaient sur la fin de son règne dans le coupé décalé, le Yoro a donné rendez-vous à ses fans pour le 29 décembre à l’Ivoire Golf Club d’Abidjan pour un giga concert de fin d’année. Ce spectacle baptisé Renaissance sonne comme le retour du talentueux chanteur ivoirien qui a rehaussé l’image du coupé décalé ces dix dernières années. Mais la Renaissance n’est pas que le nom du concert du Yoro, mais il fait aussi référence au titre du tout premier album de l’artiste ivoirien, un album dont la sortie était prévue pour 2017. Reporté à l’année 2018, l’opus n’a pas encore été mis sur le marché, ce qui serait une chose faite à la veille de son concert. Le chanteur a d’ailleurs annoncé à ses fans que son opus serait mis en vente le jour de son spectacle du 29 décembre prochain. Pour cette fois, l’artiste n’a droit à aucune marge d’erreur, vu qu’il avait promis mettre sur le marché son opus.

Au-dela de la Renaissance de DJ Arafat

Si le terme Renaissance semble manifestement dédié au grand retour de l’artiste sur la scène musicale, il fait aussi référence à une troisième réalité souvent perdue de vue par certains. Taxé d’égoïsme par certains de ses détracteurs, le Yoro a décidé de faire la paix avec les autres faiseurs de coupé décalé, en l’occurrence l’arrangeur Bebi Philip. Le patron de BBP a d’ailleurs fait la promotion du concert d’Arafat sur sa page Facebook, preuve que la paix est de retour entre les deux hommes. DJ Arafat a aussi fait la paix avec Le Molare, le patron de MGroup et organisateur des Primud, après avoir été le chef de file d’une révolte contre la cérémonie de distinction musicale. La Renaissance, c’est donc aussi un tout nouveau DJ Arafat qui a décidé de faire la paix avec les autres stars de la tendance musicale, reste à savoir si cette paix ne sera pas éphémère.

Kohan Kioshiko

Écrit par Écrit par

Côte d’Ivoire : un gang de braqueurs arrêté après un casse de 100 millions

Rencontre Bédié Guillaume Soro : le sphinx de Daoukro encense le PAN