Accueil ACTUALITÉ Election en RDC : Les résultats provisoires connus d’ici jeudi

Election en RDC : Les résultats provisoires connus d’ici jeudi

Qui sortira vainqueur du scrutin présidentiel qui a eu lieu en RDC ? L’élection se joue entre trois principaux candidats, le candidat de la mouvance présidentielle, celui de la coalition Lamuka et le leader de l’UDPS. Les résultats prévus pour le 6 janvier n’ont toujours pas été rendus publics par la CENI, alors que la Conférence épiscopale a fait savoir depuis quelques jours qu’elle connaissait déjà le nom du vainqueur. Mais cette déclaration du clergé catholique a été vivement critiquée par la commission électorale qui explique que le travail de compilation est toujours en cours. Mais les congolais devraient bientôt connaître le nom de leur futur dirigeant, car la Commission électorale devrait proclamer les premiers résultats dès le jeudi 10 janvier 2019.

Les résultats de la présidentielle en RDC ne devraient pas tarder à être connus. Dans cette élection à un tour, le candidat de l’opposition Martin Fayulu, le leader de l’UDPS Felix Tshisekedi, et le candidat de la mouvance présidentielle Emmanuel Shadary Ramazani, sortent du lot. Si dans le camp de l’opposition on clame déjà la victoire à ce scrutin, le camp présidentiel se dit serein dans l’attente des résultats qui étaient prévus pour le 6 janvier dernier. Mais contre toute attente, la CENI a annoncé un report de l’annonce des résultats, au motif que les opérations de compilation des résultats sont toujours en cours. Mais les congolais devraient bientôt être libérés car les premières tendances du scrutin seront annoncées d’ici jeudi selon la Commission électorale indépendante : « L’assemblée plénière de la Ceni a entamé, ce mardi 8 janvier 2019 depuis 19h00, une série de plénières d’évaluations et de délibérations à l’issue desquelles elle procédera à la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle». Corneille Nanga rappelle par ailleurs que la « La Ceni compte consacrer entre 24 et 48 heures à ce travail. C’est à l’issue de ce délai que la Ceni va programmer la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle ». A en croire certains médias congolais, les premières tendances du scrutin qui a eu lieu le 30 décembre dernier devraient être connues dans la soirée du mercredi. A cette heure, plus possible d’accéder aux locaux de la CENI centrale située sur le boulevard du 30-Juin. Un fort dispositif sécuritaire a été déployé devant le siège de la commission électorale en attendant l’annonce officielle des résultats par l’institution dirigée par Corneille Nanga.

> Lire aussi  Polémique Maroc : participation d’une artiste israélienne à Tanjazz

La CENI sous pression avant l’annonce des résultats

Mais depuis quelques jours, le clergé catholique met la pression sur la CENI en affirmant avoir déjà le nom du vainqueur en sa possession. La Conférence épiscopale dirigée par L’abbé Donatien Nshole, indiquait il y’a quelques jours, « que les données en sa possession, issues des procès-verbaux de vote, consacrent le choix d’un candidat comme président de la République». Mais la CENCO s’est gardée de révéler le nom de celui qui, selon les chiffres en sa possession, serait le vrai vainqueur du scrutin présidentiel en RDC. Bien entendu, ce communiqué a été vivement critiqué par la CENI qui a rappelé à la CENCO qu’elle était juste habilitée à suivre cette élection en tant qu’observateur. Outre le clergé catholique, l’Eglise protestante a également appelé la commission électorale à dire la vérité des urnes, appelant l’instance à honorer «ses promesses, faites devant Dieu et devant la nation, d’offrir à la nation la vérité et rien que la vérité des urnes». L’église protestante avait déployé plus de 10 000 observateurs pour cette élection tandis que le clergé catholique comptait pour ce scrutin 41 000 observateurs.

Vous pouvez aussi aimer