in

Mohamed Salah élu joueur africain de l’année 2018

JOUEUR DE L’ANNEE – Le footballeur égyptien a, sans surprise décroché le second ballon d’or africain de son histoire à Dakar lors des CAF Awards.

Mohamed Salah joueur Africain

Le footballeur international égyptien évoluant sous le maillot de Liverpool a été sacré pour la deuxième fois consécutivement joueur africain de l’année 2018. A l’occasion de la cérémonie qui a eu lieu à Dakar, le sociétaire de Liverpool est arrivé en tête des votes selon les résultats dévoilés par la Confédération africaine de football. Comme ce fut le cas l’année dernière, il est suivi de près au classement cette année par le sénégalais Sadio Mané. Le ballon d’or africain a terminé la saison dernière avec le titre de meilleur joueur du championnat anglais en poche, un trophée que seule une poignée de footballeurs africains ont pu avoir au cours de leur carrière. Le troisième homme de ce duel était par conséquent l’international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Vainqueur du trophée en 2015, le gabonais est toujours à la quête d’un deuxième sacre continental individuel.

Mohamed Salah est le vainqueur du trophée du joueur africain de l’année en 2018. Selon les résultats du vote, l’égyptien a devancé ses autres concurrents sur le podium. Malgré un retour en force de Marhez, le sociétaire de Manchester City n’a pu intégrer le trio de finalistes pour le ballon d’or africain. Lors de la cérémonie du CAF Awards, l’algérien a toutefois été désigné parmi l’équipe type de la Confédération africaine de football cette année. Vainqueur du ballon d’or africain en 2017, le footballeur égyptien Mohamed Salah était en lice pour le trophée encore cette année. Auteur d’une saison exceptionnelle avec Liverpool, l’ancien sociétaire de l’AS Rome était l’un des grands favoris pour le prix du joueur africain de l’année en 2018, même s’il était passé à côté de sa première coupe du monde avec l’Egypte l’année dernière en Russie, comme la majorité des joueurs africains d’ailleurs. En décembre, le footballeur s’était adjugé le trophée BBC du footballeur de l’année pour la deuxième année consécutive, à nouveau devant son coéquipier de Liverpool Mané. C’est sans surprise que Mo Salah a été une nouvelle fois désigné ballon d’or africain en 2018. Il devient ainsi le premier footballeur à remporter deux fois ce trophée consécutivement dans sa carrière. Parmi les trois finalistes désigné cette anéne, seul Mané n’a pas encore eu le privilège de remporter ce trophée, le gabonais Aubameyang ayant été sacré en 2015 devant l’ivoirien Yaya Touré et le ghanéen Andre Ayew. Avec un début de saison étincelant en club, le sociétaire des Reds est un potentiel favori pour le prochain trophée du joueur africain de l’année, un trophée qui pourrait se jouer à l’issue de la prochaine coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu dans six mois.

Le triplé pour l’Egypte au CAF Awards.

Mohamed Salah a décroché le trophée du footballeur africain de l’année lors de la cérémonie des CAF Awards, une victoire pour toute l’Egypte. La soirée était particulièrement riche en émotion en Egypte puisque quelques heures avant la désignation du ballon d’or, l’Egypte a été désignée comme pays organisateur de la CAN 2019. Initialement prévue au Cameroun, la compétition africaine a été délocalisée sur le sol égyptien faute du retard pris par les autorités camerounaises dans la construction des infrastructures sportives et hôtelières. Troisième victoire pour l’Egypte aux CAF Awards, la nomination du ballon d’or africain dans l’équipe type de la confédération africaine de football. Rappelons par ailleurs que l’on retrouve deux joueurs ivoiriens dans ce top 11, deux joueurs ivoiriens qui rappelons-le, ne figuraient pas sur la liste des nominés pour le ballon d’or africain cette année. La coupe d’Afrique des Nations en 2019 verra la participation de 24 équipes de football et se déroulera sur six stades de football.

Kohan Kioshiko

Écrit par Écrit par

Election en RDC : Felix Tshisekedi élu président avec 38,57%

Henri Konan Bédié appelle Ouattara « à faire cesser ces pratiques immorales et illégales»