in

Christiano Ronaldo affaire de viol : la police exige un test ADN

CHRISTIANO RONALDO – Le footballeur portugais fait depuis quelques mois l’objet d’une enquête pour des faits présumés de viol survenus il y’a 10 ans.

Le quintuple ballon d’or portugais n’est toujours pas tiré d’affaire dans l’enquête ouverte aux Etats-Unis contre lui pour des faits d’agression sexuelle. Peu de temps après son transfert du Real Madrid à la Juventus de Turin, une américaine de 34 ans a révélé avoir été victime de viol dont l’auteur serait le footballeur portugais. Pour l’heure, le joueur de la Juve nie toute implication dans cette affaire. Sur plainte de Kathryn Mayorga, la victime, la police de Las Vegas a ouvert une enquête qui vient de connaître un nouveau dénouement. Selon une information fournie par le Wall Street Journal, la police envisage de passer à une nouvelle étape dans l’affaire en soumettant le joueur de la Juve à un test ADN.

L’affaire opposant Christiano Ronaldo et l’américaine Kathryn Mayorga suit toujours son cours aux Etats-Unis. Depuis son transfert à la Juventus de Turin, l’ancien joueur du Real Madrid fait face à un énorme scandale d’agression sexuelle qui aurait eu lieu il y’a environ une dizaine d’années. Le footballeur qui évoluait alors à Manchester United au moment des faits venait toujours juste de s’engager avec le Real Madrid, pour l’un des plus gros transferts du milieu du foot à l’époque. C’est au cours de la célébration de ce transfert record à l’époque que le joueur aurait sexuellement abusé de l’américaine, du moins selon la version des faits racontés par la plaignante. Cette dernière affirme que le footballeur l’aurait obligé à pratiquer la sodomie dans sa chambre d’hôtel. Pour étouffer le scandale, un accord de confidentialité aurait été proposé à la victime. En échange de son silence, la victime aurait accepté la bagatelle de 375 000 dollars. A l’issue d’une plainte déposée il y’a quelques mois, la police de Las Vegas qui a été saisie pour l’affaire exige désormais un test ADN : « La police de Las Vegas prend les mêmes mesures pour cette affaire que pour n’importe quelle autre agression sexuelle, afin de permettre l’obtention de preuves ADN. Nous confirmons qu’une demande officielle a été soumise aux autorités italiennes », a fait savoir la police de la ville américaine dans un communiqué officiel. Pour l’un des avocats du footballeur portugais, il n’y a pas de quoi être inquiet pour cette nouvelle étape dans l’enquête : «M. Ronaldo a toujours maintenu, c’est encore le cas aujourd’hui, que ce qui s’est passé à Las Vegas en 2009 était de nature consensuelle. Il n’est donc pas surprenant que de l’ADN soit présent, ni que la police fasse cette demande des plus classiques dans le cadre de son enquête», a indiqué Me Peter Christiansen qui représente le footballeur dans l’Etat de Las Vegas dans cette affaire.

Christiano Ronaldo dément les faits

« Je démens fermement les accusations dont je fais l’objet. Le viol est un crime abominable qui va totalement à l’encontre de ce que je suis et de ce à quoi je crois. Aussi déterminé que je sois à prouver mon innocence, je refuse d’alimenter ce cirque médiatique monté par des gens dont la seule intention est de faire parler d’eux à mes dépens. Ma volonté claire de conscience me permettra ainsi d’attendre avec tranquillité les résultats de toute enquête.», laissait entendre le footballeur il y’a quelques mois. Le test ADN exigé constitue une étape primordiale dans cette enquête car les résultats seront très déterminants pour la suite de l’enquête ouverte contre le footballeur. D’un côté comme de l’autre, on maintient toujours la même version, il n’y a plus qu’à attendre que les preuves matérielles viennent départager les deux camps et on l’espère la vérité dans cette affaire qui nuit grandement à l’image du footballeur.

Kohan Kioshiko

Écrit par Écrit par

Tiesco Le Sultan invite DJ Arafat sur un ring de boxe

Le procureur Adou Richard ordonne l’arrestation du député Alain Lobognon