in

CPI : Acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

GBAGBO LAURENT ACQUITTE – Après l’acquittement de son épouse, l’ancien président ivoirien vient de remporter son procès à la CPI dont les premières audiences avaient démarré en janvier 2016.

Après plus de 200 audiences, la Chambre de première instance a enfin rendu son verdict dans le cadre du procès ouvert contre l’ancien président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, leader de la galaxie patriotique. Ce lundi 15 janvier 2019, la Cour Pénale Internationale a demandé la libération immédiate de l’ex-dirigeant ivoirien et son protégé, estimant que le procureur n’avait pas fourni assez d’éléments dans les accusations de crime contre l’humanité portées à l’endroit du leader de l’ancienne mouvance présidentielle en Côte d’Ivoire. A l’annonce du verdict, une scène de liesse a éclaté dans la commune de Yopougon, l’un des principaux fiefs du FPI. Une audience est prévue demain mercredi, à l’issue de laquelle les juges devraient notifier par écrit la décision rendue à l’issue de l’audience qui a eu lieu ce lundi 15 janvier.

Après l’acquittement de Jean-Pierre Bemba, la Cour Pénale Internationale vient d’ordonner ce lundi la libération immédiate de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Détenus depuis la fin de la crise post-électorale ivoirienne en 2011, l’ancien dirigeant et son protégé avaient été extradés à la CPI sur demande de la Procureure Fatou Bensouda. Accusé de crimes contre l’humanité, l’ancien dirigeant ivoirien a connu sa toute première audience à la Haye en janvier 2016. Après trois ans d’auditions, la Chambre de première instance de la CPI a conclu que l’accusation n’avait pas fourni assez d’éléments démontrant la mise en place d’un « plan commun » à l’encontre des militants proches du camp Ouattara lors de la crise post-électorale en 2011 : « La Chambre fait droit aux demandes d’acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé concernant l’ensemble des charges et ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés », a déclaré ce lundi le juge Tarfusser qui préside les audiences du procès. Acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo pourra quitter la Haye dès le mercredi 16 janvier 2019. La décision de la Chambre n’est pas encore définitive puisque l’accusation peut faire appel du verdict rendu par les juges ce lundi. Après 7 ans de détention, l’ancien président ivoirien et son protégé sont de nouveaux libres, une situation qui redistribue complètement les cartes concernant la prochaine présidentielle qui aura lieu en Côte d’Ivoire, une élection prévue pour octobre 2020.

Les 3 principaux protagonistes de 2010 de nouveaux candidats en 2020 ?

Le président Henri Konan Bédié a favorablement accueilli la décision rendue par les juges de la CPI ce lundi concernant le procès pour crime contre l’humanité à l’endroit de l’ex-dirigeant. Cette décision de la chambre de première instance intervient à moins de 24 mois de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Si aucun des trois principaux protagonistes n’a encore fait acte de candidature, tout laisse à présent penser que le remake de 2010 est un scénario envisageable désormais. Sans surprise, Laurent, devrait être candidat de l’ancienne mouvance présidentielle. Pour l’instant, au RHDP comme au PDCI, on reste discret sur l’identité du candidat qui représentera le parti à la prochaine échéance électorale ivoirienne. Malgré son acquittement à la CPI, Laurent Gbagbo ne devrait pas dans l’immédiat rentrer en Côte d’Ivoire. Pour rappel, l’ancien dirigeant ivoirien a été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison dans l’affaire du braquage de la BCEAO pendant la crise post-électorale ivoirienne. La sphère politique ivoirienne promet d’être très agitée dans les jours à venir.

Messi 400 buts

Messi inscrit son 400e but en Liga

Euromillions 15 01 19

Résultat Euromillion (FDJ) : tirage du Mardi 15 janvier 2019