Election en RDC : la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

PRESIDENTIELLE AU CONGO – Comme certains s’y attendaient depuis quelques jours, la Cour Constitutionnelle vient d’entériner définitivement la victoire du candidat de l’UDPS.

Le candidat de l’UDPS Felix Tshisekedi est désormais le nouveau président de la République démocratique du Congo, une transition qui fait cependant l’objet de nombreuses contestations. Arrivé deuxième avec environ 34% des suffrages exprimés, Martin Fayulu a rejetté les résultats dévoilés par la CENI il y’a plus d’une semaine, exigeant un recomptage des voix pour ce scrutin. Malgré un recours déposé auprès du conseil constitutionnel, l’opposant de la coalition Lamuka n’a pu avoir gain de cause. Dans la journée du dimanche, les juges de la plus haute juridiction du pays ont confirmé la victoire de Félix Tshisekedi qui n’attend désormais plus que sa date d’investiture pour exercer pleinement ses fonctions. Mais d’ores et déjà, le nouveau président congolais a reçu les félicitations de plusieurs chefs d’états africains, notamment le sud-africain Cyril Ramphosa.

Le conseil constitutionnel vient de confirmer la victoire de Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier en République Démocratique du Congo. Arrivé deuxième lors du scrutin, Martin Fayulu avait saisi la plus haute juridiction de son pays pour contester les résultats provisoires annoncés par la CENI. Selon l’instance dirigée par Corneille Nangaa, c’est Felix Tshisekedi qui serait arrivé en tête de la présidentielle du 30 décembre 2018 avec un peu plus de 38% des suffrages exprimés, Martin Fayulu étant crédité de 34%. Mais les résultats donnés par la CENI ont fait l’objet de nombreuses polémiques dans les jours qui ont suivi la proclamation en direct qui a eu lieu aux alentours de 3h du matin sur les antennes nationales. D’après la diplomatie française, Martin Fayulu était bel et bien le vainqueur du scrutin présidentiel congolais, un avis également partagé par la Conférence épiscopale qui avait déployé plus de 41 000 observateurs pour suivre cette élection : «Nous saluons l’importante mobilisation du peuple qui a été constatée par notre mission avant, pendant et après les scrutins. Nous prenons acte de la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle, qui pour la première fois dans l’histoire récente de notre pays ouvre la voie à l’alternance au sommet de l’Etat…Cependant, de l’analyse des éléments observés par cette mission, nous constatons que les résultats de l’élection présidentielle tels que publiés par la CENI ne correspondent pas aux données collectées par notre mission d’observation à partir des bureaux de vote et de dépouillement…Au lendemain de cette publication, nous exhortons tout le monde à faire preuve de maturité et surtout à éviter tout recours à la violence. En cas d’une éventuelle contestation de ces résultats provisoires par une partie, nous l’exhortons à user des moyens de droit conformément à la constitution et à la loi électorale». En dépit des soupçons de fraude, la victoire de Tshisekedi a été entérinée définitivement dimanche par le conseil constitutionnel en RDC.

> Je regarde  Nouvelles nominations au sein de la police en Côte d'Ivoire

Tshisekedi reçoit les premières félicitations

A l’annonce du verdict de la Cour Constitutionnelle, le président congolais a reçu les messages de félicitation de certains homologues africains, en l’occurrence le sud-africain Cyril Ramaphosa qui faisait notamment partie d’un panel de chefs d’états qui devaient se rendre en RDC ce lundi : « Et maintenant que la plus haute cour du pays a statué, tout le peuple congolais et toutes les parties prenantes sont instamment priés d’accepter les résultats de la Cour et d’aller de l’avant pour consolider la démocratie et préserver la paix, la stabilité et la sécurité du pays ». La mission de l’UA prévue pour ce lundi a été finalement annulée. Il ne reste plus que la cérémonie d’investiture avant de voir le nouveau président prendre ses fonctions.

Vous pouvez aussi aimer

>