in

Soro candidat en 2020 : son service de communication dément

Candidat Guillaume Soro

GULLLAUME CANDIDAT EN 2020 – un média en ligne a annoncé dans l’une de ses éditions que le président de l’Assemblée Nationale aurait confirmé sa candidature à la prochaine présidentielle ivoirienne.

Guillaume Soro sera-t-il candidat à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire qui aura lieu en 2020 ? Pour l’instant, le concerné reste discret sur ses ambitions futures ambitions politiques, une incertitude qui nourrit par la même occasion de nombreuses rumeurs sur la toile. Il y’a de cela quelques jours, un journal en ligne a révélé que le président de l’Assemblée Nationale aurait confirmé sa candidature pour la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire, une nouvelle qui a été vite démentie par le service de communication du concerné dans la journée du dimanche. Quoi qu’il en soit, le président de l’Assemblée Nationale a déjà été sollicité par le mouvement RACI, un mouvement dont il est le président d’honneur, pour présenter sa candidature à la prochaine échéance électorale.

Le président de l’Assemblée Nationale fait toujours la une des médias ivoiriens et africains concernant sa possible candidature à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Attendu au congrès du RHDP, le président de l’Assemblée Nationale brillera plutôt de son absence, signe d’une crispation politique entre lui et sa famille politique qui n’est autre que le RDR. Dans la foulée du congrès constitutif du RDHP qui a réuni plus de 33 000 personnes au stade Felix Houphouët Boigny, la candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020 a été annoncée par le média AfriqueAujourdhui : «Je serai candidat en 2020, je suis dès à présent candidat, ce n’est plus négociable ! Je suis plutôt de gauche et je n’ai jamais été Houphouëtiste. Je ne suis pas de leur parti, le RHDP.». Le média en ligne va jusqu’à affirmer que le président de l’Assemblée Nationale serait disposé à démissionner de son poste de président de l’Assemblée Nationale ivoirienne : «Conformément au vœu du chef de l’Etat, je vais remettre ma démission de président de l’Assemblée nationale et remettre mon mandat en jeu. Je serai fier bien sûr d’être réélu par mes pairs, mais quand les pouvoir exécutif et judiciaire ne respectent plus l’immunité parlementaire en embastillant un député pour un simple tweet déplaisant au pouvoir, je ne suis sûr de vouloir rempiler et me retrouver à la tête d’une telle institution, dont les droits sont ouvertement bafoués».

Le service de communication dément

«Un site internet consacré à l’actualité africaine prête des propos polémiques à SEM Guillaume Kigbafori Soro.  Eu égard à ces propos qui suscitent diverses réactions sur les médias sociaux, il me semble utile de préciser que M. Guillaume Soro n’a pas accordé d’interview au site en question.  Les inexactitudes et propos controversés attribués au président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire sont à déplorer. », a fait savoir dimanche le directeur du service de communication de Guillaume Soro dans un communiqué. Si le communiqué dément l’interview, il ne met pas pour autant un terme à la polémique sur la candidature de Guillaume Soro à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. A ce propos, tous les scénarios restent donc ouvert puisque le PAN a déjà été sollicité par le RACI pour être un candidat à la course à la prochaine présidentielle ivoirien. Le RACI dont il est par ailleurs le président d’honneur a annoncé que son mouvement sera bientôt érigé en parti politique, signe que la sphère politique sera des plus mouvementées avant la prochaine élection en Côte d’Ivoire, d’autant plus qu’il faut aussi s’attendre à un éventuel retour de l’ancien dirigeant Laurent Gbagbo dans le jeu politique, si son acquittement était confirmé en appel.

Résultat de l'euromillion du 25 01 2019

Résultat Euromillion : tirage du vendredi 25 janvier 2019

Can 2019 calendrier

CAN 2019 : la CAF réaménage son calendrier