Présidentielle 2020 : Tiken Jah Facoly opposé à une candidature de Bédié, Ouattara et Gbagbo

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION 2020 EN COTE D’IVOIRE – Pour l’instant, les trois principaux protagonistes du scrutin d’octobre 2010 restent discrets sur leurs ambitions politiques, une discrétion qui nourrit des doutes au sujet d’une possible candidature d’au moins l’une des trois personnalités politiques.

A moins de deux ans de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, les partis politiques traditionnels continuent de jouer la discrétion sur l’identité de leur futur candidat. Si au RHDP des personnalités comme Gon Coulibaly ou le ministre de la défense Hamed Bakayoko se classent parmi les hommes présidentiables en 2020, il ne faut pas perdre de vue l’éventualité d’une troisième candidature du président Ouattara Alassane, actuel président du RHDP parti unifié. Avec la suppression de la limite d’âge, le président du PDCI Henri Konan Bédié fait également office de potentiel candidat pour la prochaine échéance électorale ivoirienne, tout comme l’ancien président Laurent Gbagbo acquitté mi-janvier par la CPI. Face à l’éventualité d’un scénario qui rappelle trait pour trait celui de 2010, le chanteur ivoirien Tiken Jah Facoly a appelé les trois personnalités à renoncer à se présenter.

Tiken Jah Facoly a de nouveau appelé le président Alassane Ouattara à renoncer à une troisième candidature à la tête du pays. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le chanteur ivoirien connu pour son engagement souhaite voir émerger en 2020 une nouvelle classe dirigeante, un point de vue également partagé par le journaliste ivoirien André Silver Konan. Mais à moins de deux ans de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire, aucun des trois ‘‘Grands’’ n’a encore clarifié sa position. Interrogé récemment sur la possibilité de prétendre à une nouvelle mandature, le président Ouattara Alassane a laissé entendre qu’il ferait connaître sa position en 2020, soulignant la possibilité que la nouvelle constitution lui permettait de se présenter à nouveau s’il le souhaitait éventuellement. Quant au président du PDCI RDA, il poursuit les travaux de la mise en place de sa plateforme censée être un contrepoids au parti unifié RHDP en 2020. Concernant ses ambitions politiques, Henri Konan Bédié ne souffle mot pour l’instant, un silence qui pousse certains à croire qu’il chercherait à se présenter en 2020 dans la course à la présidentielle. Acquitté par les trois juges de la CPI, Laurent Gbagbo est pour l’instant dans en Belgique, en attendant sa libération définitive. Ses partisans ne cessent de clamer son retour en Côte d’Ivoire pour prendre part à la conquête du pouvoir d’état. Les appréhensions du chanteur ne sont donc pas à prendre à la légère car les trois protagonistes de 2010 pourraient s’affronter à nouveau dans moins de deux ans.

> Je regarde  Côte d’Ivoire : le PDCI condamne la révocation d’Akossi Bendjo

L’appel de Tiken à Bédié, Ouattara et Gbagbo

«La Côte d’Ivoire est notre bien commun, la Côte d’Ivoire est notre héritage commun. Nous ne pouvons pas nous laisser prendre en otage par trois personnes. Nous devons absolument aller vers la paix et la réconciliation. Depuis plusieurs décennies, à la veille de chaque élection, nous vivons et revivons les mêmes problèmes, alors que nous devons tirer les leçons des années 1999, 2002 et 2010.  C’est à nous aujourd’hui de conseiller les autres peuples, nous devons tout faire pour aller vers la paix, la réconciliation et l’unité nationale. Je voudrais enfin, respectueusement dire au président Alassane Ouattara, au président Henri Konan Bédié, au président Laurent Gbagbo de renoncer à se présenter aux prochaines élections présidentielles et d’être des exemples pour l’Afrique, de rentrer dans l’histoire par la grande porte. Car, la paix, la stabilité de notre pays dépend de vous».

Vous pouvez aussi aimer

>