Présidentielle 2020 : le RACI confirme la candidature de Guillaume Soro

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION EN COTE D’IVOIRE – Désormais considéré comme un transfuge du RDR, Guillaume Soro pourrait sans surprise se lancer dans la course à la prochaine présidentielle ivoirienne.

Guillaume Soro avait longtemps esquivé la question mais sa candidature à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire ne devrait guère surprendre. Après avoir dit non au RHDP, l’ancien président de l’Assemblée Nationale est désormais rangé dans la posture d’un opposant à l’actuel régime ivoirien, du moins dans une certaine mesure. S’il n’a pas encore critiqué la gestion des affaires d’état, l’ancien PAN entend pleinement contribuer au jeu démocratique en Côte d’Ivoire, une situation qui pourrait se matérialiser par une candidature au prochain scrutin présidentiel ivoirien.

La candidature de Guillaume Soro à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire ne devrait étonner personne. Demis de son poste de président de l’Assemblée Nationale qu’il occupait depuis avril 2012, l’ancien premier ministre ivoirien a acté la séparation avec son ancienne famille politique en lançant il y’a quelques jours un nouveau mouvement politique. Désigné président d’Honneur du RACI, le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire érigé en parti politique il y’a quelques jours, Guillaume Soro n’a toutefois pas encore clarifier sa position sur l’élection présidentielle de 2020. Mais pour le président exécutif national du RACI, il n’y a aucun doute à se faire concernant la candidature de l’ancien président de l’Assemblée Nationale lors du prochain scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : « Soyons désormais des militants engagés et déterminés. Soyons solidaires. Guillaume Soro sera notre candidat à l’élection présidentielle de 2020. Et nous la remporterons. N’ayez pas peur… La termitière est le signe de la solidité. Elle résiste à la pluie, à la tempête, aux feux de brousse. Elle est le fruit d’un travail acharné et le symbole de la solidarité. Elle est, par ailleurs, protectrice, car, même quand le feu de brousse ravage tout sur son passage, tous ceux qui s’abritent dans une termitière sont toujours épargnés. En outre, on en trouve partout en Côte d’Ivoire. Ce qui veut dire que le Raci n’a ni coloration ethnique ni régionale. Le Raci appartient à tous les Ivoiriens», a déclaré Soro Kanigui, par ailleurs député à l’Assemblée Nationale ivoirienne.

> Je regarde  Mort du rappeur Fredo Santana à 27 ans

Guillaume Soro dans la plateforme de Bédié ?

«Nous n’avons pas réagi jusque-là, parce que nous n’étions pas encore constitués en parti politique. Maintenant que c’est fait, ne soyez pas surpris de voir le Raci rejoindre la plateforme du président Bédié, qui a beaucoup d’affection pour notre leader, Guillaume Soro», a indiqué le président du nouveau parti politique pro-Soro. La rencontre entre Bédié et l’ancien président de l’Assemblée Nationale sonne-t-elle comme le début d’une nouvelle alliance contre le camp Ouattara ? Pour l’heure, l’ancien président de l’Assemblée Nationale n’a pas encore répondu à l’invitation de son aîné Henri Konan Bédié qui l’a appelé à rejoindre sa plateforme pour la reconquête du pouvoir d’état en 2020. Outre Guillaume Soro, le Front populaire ivoirien devrait lui aussi sans surprise rejoindre la plateforme du président Bédié en vue de l’élection présidentielle de 2020.

Vous pouvez aussi aimer

>