Accueil ACTUALITÉ Boycott du Franc Cfa : Richard Bona annule son concert à Abidjan

Boycott du Franc Cfa : Richard Bona annule son concert à Abidjan

LUTTE CONTRE LE FRANC CFA – Outre les intellectuels, les chanteurs africains s’engagent de plus en plus dans la lutte contre la devise coloniale.

Richard Bona ne foulera pas le sol ivoirien comme prévu, du moins pour son spectacle prévu sur les bords de la lagune ébrié. Attendu par ses fans, le célèbre artiste camerounais a annoncé officiellement qu’il annulait son concert à Abidjan. L’objet de ce revirement de situation, protester contre le Franc Cfa, la monnaie commune à quinze pays du continent africain. Outre le Cameroun, la Côte d’Ivoire est également membre de la communauté monétaire. A l’occasion d’une récente visite d’état en France, le président ivoirien réitérait son engagement à demeurer dans la communauté monétaire, une position qui apparemment n’a pas été du goût du chanteur camerounais.

Le concert de Richard Bona en Côte d’Ivoire n’aura plus lieu. Attendu au palais de la culture, le chanteur camerounais a déclaré sur la toile qu’il ne se produirait pas dans la capitale ivoirienne, du moins tant que le pays en question continuera toujours d’utiliser le Franc Cfa. L’annulation du concert de Richard Bona à Abidjan s’explique par son engagement dans la lutte contre la monnaie africaine. Au plus fort de la polémique sur le Franc en 2017, l’artiste camerounais menaçait même de brûler un billet de Cfa, à l’instar de l’activiste Kemi Seba, en guise de protestation contre la devise. Et il n’y’a pas seulement qu’en Côte d’Ivoire que l’artiste camerounais refuse de se produire. Richard Bona annonce qu’il ne donnera aucun concert dans les quinze pays membre de la zone monétaire, du moins pas tant qu’ils en seront encore membre : «Que ce soit clair, j’ai annulé. Pour moi, pas de concert au CFA land, alors n’essayez pas de me rebooker dans l’une de ces colonies (15) parce que je ne viendrai pas. Peace. Mon boycott, un jour, il faut dire ça suffit. Le mangement m’en a tenu informé. La date prévue pour Abidjan n’est pas annulée par le manager. Elle est annulée par moi. On ne peut pas être plus clair. Alors je vais le redire à tous ceux qui ont de la cire dans l’oreille. Je ne jouerai plus au CFA land. Réveillez-moi quand vous sortirai du coma.», a écrit le chanteur sur sa Page Facebook. Comme il fallait s’y attendre, les fans de l’artiste ont été nombreux à réagir à cette décision de boycott du Franc Cfa. Si les réactions étaient mitigées,  nombreux sont les commentaires qui désapprouvaient la décision de l’artiste camerounais.

> Lire aussi  Remaniement ministériel en Côte d’Ivoire : un gouvernement sans le PDCI?

Richard Bona donne-t-il une réponse au président Ouattara ?

«Je voulais vous dire une chose, le FCFA est une monnaie solide gérée par la BCEAO et uniquement par les Africains. C’est une monnaie qui est en circulation non seulement dans les 8 Etats membres de l’UEMOA mais dans toute l’Afrique de l’Ouest y compris la Mauritanie, le Ghana, le Nigeria, la Sierra Leone, le Liberia, la Gambie… qui sont des Etats non membres de l’UEMOA. Dans tous ces pays, les populations acceptent et utilisent le franc CFA. Si cette monnaie était autant décriée pourquoi voulez-vous que des pays qui ne sont pas membres du franc CFA que populations iraient chercher des francs CFA ?», expliquait le président ivoirien.

Vous pouvez aussi aimer