in

Résultats présidentielle au Sénégal : Macky Sall réélu président avec 58,27%

ELECTION SENEGALAISE – Attendus pour la matinée, les résultats provisoires de la présidentielle au Sénégal ont été proclamés en début d’après-midi ce jeudi.

Le président sortant Macky Sall sort grand vainqueur de la présidentielle sénégalaise du 24 février dernier. Selon les résultats provisoires annoncés par la commission électorale, le successeur d’Abdoulaye Wade a rempilé pour un deuxième mandat dès le premier tour avec 58,27% des suffrages.

Pas de second tour à l’élection présidentielle du 24 février au Sénégal, le vainqueur ayant remporté le scrutin dès le premier tour. La commission électorale a dévoilé ce jeudi les résultats provisoires du scrutin qui s’est déroulé dimanche dernier au Sénégal. Sans surprise, le président sortant Macky Sall a été réélu pour un second mandat avec 58,27% des suffrages exprimés. Selon les résultats provisoires proclamés par la commission électorale, le candidat Idrissa Seck arrive en seconde position de la présidentielle avec un score de 20,50%. Bien avant l’annonce des premières tendances, le premier ministre du camp présidentiel confirmait la victoire de Macky Sall dès le premier tour, une annonce qui a suscité de nombreuses réactions au sein de l’opposition sénégalaise. Comme il l’avait indiqué quelques jours avant la proclamation des résultats, Idrissa Seck est bel et bien arrivé en deuxième position dans ce scrutin. Mais ces prévisions concernant la tenue d’un second tour ne se réaliseront pas puisque Macky Mall a gagné l’élection présidentielle dès le premier tour avec un peu plus de 58,27% des suffrages exprimés. Le troisième homme de ce scrutin sénégalais bien entendu le candidat Ousmane Sonko qui incarnait dans une certaine mesure la jeunesse sénégalaise. Selon la commission électorale, Ousmane Sonko est arrivé troisième dans cette élection avec 15,67% des voix. Dès l’annonce des résultats provisoires, des scènes de liesses ont éclaté dans le QG du président sortant réélu pour un deuxième mandat lors de la présidentielle du 24 février dernier. Mais les résultats annoncés ne sont pas encore définitifs puisque les candidats disposent de 72h pour introduire des recours auprès du conseil constitutionnel. Ce n’est qu’après la confirmation des résultats par le Conseil constitutionnel que l’élection de Macky Sall pour son deuxième mandat sera effective.

Khalifa Sall et le PDS écartés du scrutin

Pour la présidentielle sénégalaise, le conseil constitutionnel n’a validé que cinq dossiers de candidature. Toujours incarcéré depuis son arrestation en 2016, le maire de Dakar Khalifa Sall avait fait acte de candidature pour cette élection, une candidature qui avait été rejetée en raison des poursuites judiciaires dont il fait l’objet suite à son interpellation pour malversation financière. Désigné comme le candidat du PDS, Karim Wade, fils de l’ancien président sénégalais, a lui aussi vu sa candidature invalidée par le conseil constitutionnel, alors qu’il avait réussi à réunir le nombre de parrainage requis. Avec deux poids lourds de l’opposition sénégalaise écartés, l’élection présidentielle était visiblement déjà gagnée pour Macky Sall.

Kohan Kioshiko

Écrit par Écrit par

Résurrection challenge : qui est Alph Lukau, le pasteur qui ressuscite les morts?

Alain Lobognon fait de grosses révélations à sa sortie de prison