Présidentielle 2020 : «si Bédié est candidat, Ouattara sera candidat»

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION IVOIRIENNE – A moins de deux ans de la prochaine présidentielle, la population ivoirienne se pose toujours des questions sur l’identité des candidats que présenteront les partis politiques traditionnels.

Selon la nouvelle constitution ivoirienne, le président Henri Konan Bédié est parfaitement en droit de présenter sa candidature en 2020 pour le compte du PDCI, vu que la limite d’âge a été supprimée dans la nouvelle législation. Mais sa candidature pourrait éventuellement pousser Ouattara également à prétendre à un nouveau mandat, du moins selon l’ancien porte-parole du gouvernement.

Parmi les scénarios possibles en 2020, la possible candidature des trois barons de la politique ivoirienne, à savoir Ouattara Alassane, Henri Konan Bédié et sans oublier Laurent Gbagbo récemment acquitté par la CPI. Mais pour l’heure, les ambitions politiques des uns et des autres restent encore inconnus, une situation qui inquiète particulièrement la population ivoirienne effrayée à l’idée de revivre la tragédie de 2010 si les trois personnalités étaient à nouveaux candidats à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. A l’occasion d’un déplacement dans la région de la Bagoué, le ministre Bruno Koné, anciennement porte-parole du gouvernement, est revenu sur cette possibilité pour Alassane Ouattara d’être candidat à la prochaine présidentielle prévue en 2020. Selon le ministre de la construction, tout dépendra en partie de la posture qu’aura adoptée le président du PDCI RDA, Henri Konan Bédié : « La volonté du Président Alassane Ouattara aujourd’hui, c’est de passer le flambeau à une nouvelle génération.  Mais, si le président Henri Konan Bédié est candidat, Ouattara sera candidat et il aura raison. Si tu estimes que tu es trop vieux que tu veux passer main à une nouvelle génération et tu vois quelqu’un qui est plus vieux que toi qui veut être candidat, c’est que tu peux être candidat». Pour l’instant, le président du PDCI RDA n’ pas encore dévoilé ses ambitions politiques pour 2020. Toutefois, il a confirmé depuis l’année dernière l’intention de son parti de reconquérir le pouvoir d’état lors de la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Face à la coalition du RHDP, le président Bédié a lui aussi décidé de réunir autour de lui l’opposition ivoirienne via une plateforme stratégique. Si cet accord stratégique en est encore à son stade embryonnaire, sa mise en place est déjà saluée par plusieurs figurent de l’opposition ivoirienne, en l’occurrence Anaky Kobénan du MFA, Gnamien Konan et même le RACI, mouvement proche de Guillaume Soro récemment érigé en parti politique.

> Lire aussi  27ème sommet de l’UA : l’Union Africaine veut quitter la CPI

Guillaume Soro, l’électron libre de 2020 ?

Après sa démission de la présidence de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro est désormais libéré de tout engagement politique à l’égard du RHDP, l’actuelle coalition au pouvoir. Se faisant, il figure au nombre des potentiels candidats au prochain scrutin présidentiel. S’il reste très populaire auprès d’une partie de la jeunesse, l’ancien PAN a cependant perdu l’estime de certains partisans suite à son rapprochement imminent avec Henri Konan Bédié, le président du PDCI aujourd’hui rangé dans l’opposition. Mais face à une coalition comme le RHDP, les chances de voir une candidature de Guillaume Soro inquiéter le pouvoir en place sont minces, d’où la nécessité pour lui également d’intégrer une alliance, et pourquoi pas la plateforme de Bédié ?

Vous pouvez aussi aimer