Adjoumani s’attaque encore à Bédié

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

MEETING ADJOUMANI – Le porte-parole du RHDP, en campagne de sensibilisation à l’intérieur du pays, a appelé la population à ne pas se plier aux consignes d’Henri Konan Bédié, le président du PDCI RDA.

Le porte-parole du RHDP ne manque pas une occasion de recadrer le président de son ancienne formation politique, le PDCI RDA. Lors de sa rencontre avec les chefs baoulé dans la capitale politique ivoirienne, Henri Konan Bédié avait demandé à ses derniers de huer tout cadre RHDP qui viendrait leur voir, une consigne qu’Adjoumani Kobenan Kouassi a vivement déplorée.

Henri Konan Bédié n’est pas passé par quatre chemins pour faire savoir aux chefs baoulés que le divorce entre lui et son allié d’autrefois, le président Ouattara Alassane, est désormais effectif. A l’occasion de sa rencontre avec la chefferie Baoulé dans la capitale politique, le président du PDCI RDA a donné les raisons pour lesquels son parti avait pris ses distances avec le RDHP dont le président est Ouattara Alassane. Dans son allocution, Bédié a conclu en appelant les chefs de groupe ethnique à huer tous les cadres RHDP qui viendraient leur voir : «Quant aux émissaires d’Alassane OUATTARA qui ont sillonné le pays baoulé, ils ont mérité les réponses cinglantes que vous leur avez faites et même le mépris qui a accompagné leur accueil. D’ailleurs vous auriez pu, face à leur mensonge les huer. Et puisque vous ne l’avez pas fait, je vous demande de le faire maintenant. Il faut huer encore Amedé Kouakou et ses compagnons.». Mais pour le porte-parole du RHDP, cette consigne du président du PDCI ne serait pas digne d’un leader qui cherche à rassembler tout le pays à l’approche de la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. Lors d’un meeting tenu à l’intérieur du pays, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a appelé la population à ne pas prendre en compte cette consigne du chef du PDCI RDA.

> Je regarde  Soldes d’été 2017 France: avez-vous idée des bons plans qui vous attendent ?

La réponse d’Adjoumani à Bédié

«Ailleurs, on voit des chefs dire : si Adjoumani vient chez vous il faut le huer.  Si les enfants d’ici se rendent à Bondoukou et qu’ils sont hués, ou si d’autres encore se rendent à Korhogo ou dans toute autre localité et qu’ils se font huer, qu’est-ce qui va se passer ? C’est la guerre.  Donc, Chefs vous ne devez pas écouter ce message. Accueillez tout le monde  Si les gens du Fpi viennent vous voir, recevez-les. Si les cadres du Rhdp viennent vous voir, accueillez-les bien et écoutez leurs messages. Vous devez recevoir tout le monde. Ensuite choisissez celui qui peut vous apporter le développement. Sous cet angle, le bilan du Rhdp est largement positif», a souligné le porte-parole de la coalition au pouvoir. Après son départ du RDHP, le PDCI envisage de mettre en plateforme de l’opposition en place pour empêcher le RDHP d’avoir un troisième mandat en Côte d’Ivoire.

Vous pouvez aussi aimer

>