Accueil ACTUALITÉ RDC : Felix Tshisekedi suspend le sénat majoritairement contrôlé par Kabila

RDC : Felix Tshisekedi suspend le sénat majoritairement contrôlé par Kabila

RDC : Felix Tshisekedi suspend le sénat majoritairement contrôlé par Kabila

REUNION INTERMINISTERIELLE EN RDC – A l’issue de la rencontre qui s’est tenue ce lundi, le président élu de la République du Congo, Félix Tshisekedi, a pris une série de mesures importantes dont certaines pourraient déplaire au camp Kabila.

Les sénateurs élus lors des élections du 15 mars dernier ne seront pas installés dans leur fonction. A l’issue d’une réunion interministérielle convoquée ce lundi, le président Félix Tshisekedi a décidé de suspendre l’installation des sénateurs nouvellement élus. Comme il fallait s’y attendre la nouvelle chambre sénatoriale est majoritairement dominé par le FCC de Kabila avec environ 80 sénateurs.

L’alliance entre Felix Tshisekedi et le FCC de Joseph Kabila sera-t-elle une réalité dans les semaines à venir ? Si les deux camps n’opposaient pas l’idée d’une fusion, les choses démarrent mal avec cette importante décision prise ce lundi par Félix Tshisekedi. A l’issue d’une réunion interministérielle, le nouveau président de la République Démocratique du Congo a décidé de surseoir à l’installation des nouveaux sénateurs élus lors des élections sénatoriales du 15 mars dernier, des élections majoritairement remportées par le FCC de Joseph Kabila avec environ 80 sénateurs sur les 100 attendus dans la chambre du Sénat. Cette défaite du camp présidentiel aux sénatoriales était prévisible selon un proche de Felix Tshisekedi : «L’élection sénatoriale est une élection de second degré. Ne gagne cette élection que celui qui a une majorité de députés provinciaux, et c’est le FCC qui a été proclamé vainqueur des élections provinciales du 30 décembre 2018, donc Cach partait avec un handicap», confiait à Jeune Afrique il y’a quelques jours, Jean Baudoin Mayo Mambeke, qui assume les fonctions de secrétaire général du parti de Vittal Kamerhe. Lors de ces sénatoriales, le CAP de Félix Tshisekedi n’a récolté que 3 postes de sénateurs, signe d’une victoire écrasante du FCC de Joseph Kabila qui n’est pourtant plus aux affaires.

> Lire aussi  Boycott du Franc Cfa : Richard Bona annule son concert à Abidjan

Tshisekedi annonce une enquête sur l’élection

En plus d’avoir suspendu l’installation de la chambre du Sénat majoritairement contrôlé par Joseph Kabila, le président Felix Tshisekedi a aussi décidé de reporter la tenue des élections des gouverneurs en RDC, à une date inconnue pour l’instant. Selon le calendrier électoral mis en avant par la CENI, l’élection des gouverneurs était prévue pour fin mars, une élection que le FCC de Joseph Kabila aurait sans doute remporté avec une majorité de sièges. Mais l’une des mesures les plus importantes prises par le président congolais ce lundi, c’est l’ouverture d’une enquête sur les élections qui se sont tenue il y’a quelques jours. Selon l’entourage du président congolais, cette enquête devra « aboutir à la sanction des corrompus et corrupteurs ». La suspension de l’installation de la chambre du sénat est un signal fort envoyé par Felix Tshisekedi dont le mandat est placé sous le signe du changement.

Vous pouvez aussi aimer