Grève des enseignants : la Fesci annule sa manifestation, voici les raisons

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

MARCHE DE LA FESCI – En réaction à l’impasse entre le gouvernement et les enseignants grévistes, l’association syndicale avait décidé de manifester ce mardi en Côte d’Ivoire pour la reprise des cours dans les écoles.

Ayant constaté l’absence des professeurs dans les écoles, et ce malgré la reprise des cours annoncée officiellement sur la chaine nationale, la Fesci avait décidé de s’impliquer d’avantage dans la crise qui secoue l’école ivoirienne depuis deux mois. Pour se faire entendre, la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire avait appelé à une grande manifestation ce mardi, une marche qui sera finalement annulée dans les derniers instants.

Deux mois que dure la grève des enseignants en Côte d’Ivoire, deux mois que les élèves des établissements publics sont à la maison sans suivre les cours. Alors que la ministre Kandia Camara annonçait le dégel des comptes des enseignants ayant décidé de surseoir à la grève pour reprendre les cours, la Cosefci, initiatrice du mot d’ordre en vigueur depuis le 22 janvier, a décidé de boycotter de nouveau la reprise des cours. Le lundi 18 mars, les élèves ont constaté l’absentéisme des enseignants dans les salles de classe, tout comme ce mardi, une journée particulièrement tendue dans le Lycée moderne de Cocody. Ce 19 mars, des échauffourées ont opposés force de l’ordre et élèves dans le lycée public de la commune de Cocody. Pour soutenir les élèves dans leur lutte, la Fesci avait lancé la semaine dernière un mot d’ordre pour des manifestations éclatées sur toute l’étendue du territoire. Mais cette marche de soutien aux élèves qui ne font pas cours à cause de la grève des enseignants a été annulée dans les dernières minutes. La raison de ce volte-face de l’association syndicale est toute simple, laisser une seconde chance aux négociations entre le gouvernement et les enseignants grévistes.

> Je regarde  Côte d’Ivoire : des braqueurs arrêtés après un casse de plus de 300 millions FCFA

Communiqué de la Fesci relatif à l’annulation de la marche

«Camarades élèves, camarades étudiants,
La Fédération Estudiantine Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), organisation de défense des intérêts des élèves et étudiants, avait annoncé à ce jour du mardi 19 mars 2019 un sursaut de solidarité nationale à l’endroit des élèves du primaire et secondaire publics qui depuis plus de deux (02) mois sont hors des classes. Mais après, plusieurs rencontres avec les autorités, l’assurance a été donnée pas ceux-ci de trouver une issue favorable dans les quarante heures (48heures).Camarades élèves, camarades étudiants au regard de ce qui précède la FESCI vous exhorte au calme pour donner place a cette énième négociation décisive entre nos enseignants et le gouvernement avec à sa tête le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. 
Nous tenons à saluer la mobilisation dont vous avez fait montre depuis lundi 18 mars 2019». Comme noté dans le communiqué, la Fesci surseoit à sa manifestation temporairement, sans pour autant y renoncer, dans l’éventualité où les négociations échoueraient à nouveau.

Vous pouvez aussi aimer

>