Accueil ACTUALITÉ Education nationale : le premier ministre espère un retour à la normale lundi

Education nationale : le premier ministre espère un retour à la normale lundi

FIN DE LA GREVE DES ENSEIGNANTS – Pour mettre un terme à la crise qui secoue l’éducation nationale depuis deux mois, une rencontre a eu lieux cette semaine entre les syndicats d’enseignants et le chef de cabinet du premier ministre.

Le gouvernement ivoirien s’est impliqué d’avantage dans la crise qui secoue l’école ivoirienne en convoquant cette semaine une réunion avec les syndicats d’enseignants. Le ministre de l’enseignement supérieur et la ministre de l’éducation nationale, étaient tous deux présents à cette réunion en milieu de semaine. Mais les syndicalistes n’ont pas encore levé leur mot d’ordre de grève, ce qui ne saurait tarder selon le premier ministre.

La reprise des cours pour le lundi prochain annoncé par le gouvernement sera-t-elle la bonne cette fois ? Pour la savoir, il faudrait d’abord connaître la décision des syndicats qui se réuniront en Assemblée Extraordinaire ce samedi 23 mars dans la commune de Yopougon. L’AG sera sanctionnée par la levée ou non du mot d’ordre de grève en vigueur depuis le 22 janvier dernier. Mais le premier ministre affiche son optimisme après la rencontre qu’a eue son chef de cabinet avec les syndicats d’enseignants cette semaine. Face à la presse jeudi, Amadou Gon Coulibaly a indiqué que les cours devraient reprendre sur toute l’étendue du territoire national dès la semaine prochaine : «Je considère que les choses sont en train de se dénouer. Et nous avons bon espoir que dès lundi prochain, les cours reprendront sur l’ensemble du territoire national, à tous les niveaux». Après deux mois passés à la maison les élèves devraient bientôt reprendre le chemin de l’école, une année scolaire qui s’annonce particulièrement difficile pour les élèves en classe d’examen. Ceux qui passent le BEPC cette année sont invités à aller imprimer leur convocation pour les épreuves physiques qui démarreront au mois d’avril. Outre la levée du mot d’ordre de grève, le premier ministre a aussi annoncé la mise en application de nombreux chantiers pour l’amélioration du cadre d’apprentissage, à la faveur du programme social du gouvernement initié au titre de cette année.

> Lire aussi  Vol MH370 : le crash causé par une panne de carburant ?

Gon confirme le recrutement exceptionnel pour cette année

«Au niveau des conditions d’accès et de maintien à l’école des enfants de 6 à 16 ans, le Programme Social du Gouvernement renforcera les efforts en cours pour l’amélioration des conditions d’étude et d’encadrement des élèves, à travers le recrutement exceptionnel de 10 300 jeunes diplômés dont 5.300 instituteurs adjoints, 3 000 professeurs de collège et 2 000 professeurs de lycée. D’ici fin 2020, ce sont les écoles du primaire et du secondaire qui bénéficieront de 500 000 tables- bancs. Comme je vous le disais, nous sommes déterminés à améliorer les conditions de vie de tous, notamment des jeunes».

Vous pouvez aussi aimer