Charles Blé Goudé prêche la réconciliation en Côte d’Ivoire

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

DISCOURS DE BLE GOUDE – Les ivoiriens ont été nombreux à suivre le direct de Charles Blé Goudé, l’ancien ministre de la jeunesse sous Laurent Gbagbo en 2010. Dans son allocution, le leader de la jeunesse patriotique a évité d’aborder son avenir politique.

La réconciliation nationale était le maître-mot du discours prononcé ce mercredi par Charles Blé Goudé depuis les Pays-Bas où il se trouve. Acquitté en première instance, le leader de la jeunesse patriotique a appelé les uns et les autres à assumer leurs responsabilités pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire, un discours d’apaisement qui fera sans doute grimper sa popularité à nouveau auprès des siens.

Des milliers de partisans de l’ancien régime attendaient avec impatience le discours de Charles Blé Goudé, le premier depuis son acquittement par la première instance de la CPI le 15 janvier dernier. Contrairement à son mentor Laurent Gbagbo qui a été accueilli en Belgique, Blé Goudé n’a toujours pas trouvé de pays d’accueil. C’est donc depuis les Pays-Bas qu’il est adressé ce mercredi à la nation ivoirienne, en l’occurrence aux partisans de l’ancien régime. Faisant de la réconciliation nationale son cheval de bataille, Charles Blé Goudé a appelé les siens à se démarquer de tout esprit revanchard : «Je n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche. Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter notre pays dans l’abîme, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible ». Pour le leader de la jeunesse patriotique, « Savoir reconnaître ses erreurs, assumer ses responsabilités quelles qu’elles soient, voilà la vraie voie vers la rédemption ». Le leader de la jeunesse patriotique promet de s’impliquer d’avantage dans la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire : «En ce qui me concerne, je ferai ma part. Et comme je l’ai toujours répété, je serai un instrument au service de la paix et de la réconciliation dans mon pays».

> Je regarde  Affaire Yah Touré : selon un témoin, le député n’a jamais giflé la policière

Une vie politique loin des armes

«Nous devons travailler à doter notre pays d’institutions fortes et crédibles qui puissent traverser le temps et non des institutions assujetties aux intérêts du parti au pouvoir…Tout comme nous devons inscrire notre engagement et notre culture politique dans une compétition saine, c’est-à-dire débarrassée de toute violence et surtout loin des armes», a fait savoir Charles Blé Goudé dans son adresse à la nation. Acquitté en première instance, le leader de la jeunesse patriotique n’est pas encore définitivement libre, puisqu’il a été libéré sous conditions. L’acquittement ne sera définitif que lorsque la chambre d’appel l’aura confirmé ou lorsque le Bureau du Procureur décidera de renoncer aux poursuites.  

Vous pouvez aussi aimer

>