Présidentielle 2020 : Zasso Patrick s’oppose à une candidature de Ouattara et Soro

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

ELECTION 2020 EN COTE D’IVOIRE – Le camp présidentiel n’a pas encore désigné de candidat pour la prochaine échéance électorale, tout comme le PDCI, actuellement considéré comme le principal opposant au régime Ouattara.

Alassane Ouattara sera-t-il candidat en 2020 ? A cette question, le président ivoirien refuse de donner une réponse précise avant l’année prochaine. Toutefois, le chef de l’état a laissé entendre que la constitution l’autorisait à briguer un troisième mandat à la tête du pays, une candidature qui ne réjouit cependant pas Patrick Zasso, aujourd’hui devenu l’un des proches collaborateurs du ministre de la défense Hamed Bakayoko.

La prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire sera un rendez-vous électoral décisif. Après avoir pris ses distances avec le RHDP, le PDCI fait de l’alternance politique en 2020 son cheval de bataille, quitte à une alliance stratégique avec d’autres forces de l’opposition ivoirienne. A l’instar du PDCI, le Parti unifié n’a pas encore désigné son candidat pour la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Au RHDP, l’idée d’une troisième candidature de Ouattara Alassane est une hypothèse déjà envisagée par certains proches du président ivoirien, en l’occurrence le ministre Bruno Koné qui révélait récemment dans une tournée que Ouattara pourrait éventuellement se présenter si Bédié était candidat en 2020. Mais cette candidature des trois grandes personnalités ivoiriennes est une idée que ne partage pas du tout, Patrick Zasso, ancien jeune patriote désormais proche du ministre Hamed Bakayoko : «Personnellement, je ne suis pas pour une candidature du Président en 2020. Henri Konan Bedié et Laurent Gbagbo non plus. Il faut une nouvelle génération au pouvoir. Mais dans cette nouvelle génération, tout le monde ne peut pas être candidat, Guillaume Soro n’est pas présidentiable. Il a fait la rébellion, donc il n’est un exemple pour personne dans ce pays. Qu’il enlève son nom dans l’élection présidentielle de 2020». S’il se montre favorable à l’arrivée d’une nouvelle génération au pouvoir lors de la prochaine présidentielle Zasso Patrick estime pour sa part que Guillaume Soro est loin d’être présidentiable parmi les potentielles figures de la nouvelle génération.

> Je regarde  Classement Forbes 2016 des hommes les plus puissants du monde : Poutine devance Trump

Soro n’est pas un exemple pour la jeunesse, selon Zasso

« Les aînés politiques doivent prendre leur retraite et Guillaume Soro n’est pas présidentiable…Je suis venu dire à Guillaume Soro d’enlever son nom dans les élections de 2020. Demandez-lui où il a enlevé son argent pour acheter sa villa de 4 milliards», a lancé l’ancien patriote. Pour Zasso Patrick, «Hamed Bakoyoko est jeune, il connaît nos réalités. Il est l’homme de la situation pour 2020». Elu maire de la commune d’Abobo il y’a à peine quelques mois, le ministre de la défense ne peut se présenter que s’il est adoubé par le président Ouattara, ce qui n’est pas encore le cas pour l’instant.

Vous pouvez aussi aimer

>