PDCI RDA : de nouveaux membres traduits devant le conseil de discipline

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CONSEIL DE DISCIPLINE PDCI – Après Daniel Kablan Duncan, Patrick Achi et quatre autres responsables du parti, le conseil de discipline a décidé de convoquer une quarantaine de personnalités politiques issues du parti dirigé par Henri Konan Bédié.

Les sanctions du conseil de discipline du PDCI RDA risquent de s’étendre à de nouvelles personnalités du PDCI. Dans un communiqué officiel, l’instance chargée de faire respecter les textes du parti a décidé de convoquer à nouveau une quarantaine de personnalités, après les convocations adressées à Duncan, Patrick Achi, Raymonde Goudou et trois autres cadres. Invités à se présenter la semaine dernière, aucun des cadres convoqués n’a pu se rendre devant le conseil de discipline qui les a toutefois sanctionnés.

Le conseil disciplinaire du PDCI RDA passe de nouveau à l’offensive. Après l’exclusion temporaire de Daniel Kablan Duncan, AKA Aouélé, Ahoua N’doli, Achi Patrick, Raymonde COFFIE Goudou et Claude Isaac DE, l’instance pourrait à nouveau frapper de nouveaux membres du parti qui refusent de suivre les conseils de la hiérarchie, en l’occurrence Henri Konan Bédié. Selon une annonce faite par Me Chrysostome Blessy, rapporteur général du conseil de discipline du PDCI RDA, environ une quarantaine de membres du parti ont été convoqués pour le 11 avril par l’instance disciplinaire pour s’expliquer sur leurs agissements souvent aux antipodes des consignes du chef du parti : «Il appartiendra à ces personnes, parce qu’elles sont des militants disciplinés, de se présenter et de dire leur part de vérité, de se défendre avec le représentant du parti qu’ils auront choisi comme avocat», précise rapporteur général. Toutefois, leur absence n’empêcherait en rien le conseil de statuer sur d’éventuelles sanctions à leur égard, comme ce fut le cas de Daniel Kablan Duncan, AKA Aouélé, Ahoua N’doli et trois cadres du parti frappés la semaine dernière par des sanctions. En raison de la promotion du RHDP au sein du Pdci, ces responsables du parti ont été temporairement exclus par le conseil des disciplines, l’instance précisant toutefois qu’elle n’est pas habilitée à se prononcer sur une exclusion définitive, cette décision ne devant être prise que lors d’un congrès extraordinaire du parti.

> Je regarde  Cameroun : Après la manifestation anglophone, place à la guerre des chiffres

Duncan et Achi exclus définitivement du PDCI ?

«Le Conseil de discipline a donc valablement délibéré et a prononcé à l’encontre desdits militants, la sanction de l’EXCLUSION TEMPORAIRE. Vous devez savoir que le Conseil de Discipline n’a pas compétence pour prononcer une sanction au-delà de celle-ci. Seul le Congrès a compétence pour prononcer une exclusion définitive. C’est donc dire que le prochain Congrès pourrait se pencher sur cette sanction suivant l’évolution des attitudes et comportements.», a révélé le président du conseil de discipline du parti. Pour savoir si Duncan et les autres promoteurs du parti unifiés seront définitivement exclus du parti il faudrait donc attendre le prochain congrès du Pdci, sauf s’ils changent de position et sa rallient au camp Bédié bien avant.

Vous pouvez aussi aimer

>