Accueil ACTUALITÉ Affaire Christian Quesada : Patrice Laffont avait prévenu Jean-Luc Reichmann

Affaire Christian Quesada : Patrice Laffont avait prévenu Jean-Luc Reichmann

christian quesada prison

MISE EN DETENTION DE QUESADA – Le champion des 12 coups de mis est tombé de son piédestal le 27 mars dernier suite à son interpellation à domicile pour « détention et diffusion d’images pédopornographiques ». S’il a été choqué comme tout le monde, l’animateur de l’émission avait été alerté bien avant.

Jean-Luc Reichmann était-il informé de l’attitude de son champion des 12 coups de midi ? Pour l’heure, difficile de mettre en cause l’animateur dans cette affaire, encore moins la direction de production de l’émission. Après avoir exprimé son dégoût lorsque la face cachée de Christian Quesada a été révélé au grand public, l’animateur de l’émission a reconnu que Patrice Laffont, ancien animateur des chiffres et des lettres, avait attiré son attention sur son champion des 12 coups de midi.

Jean-Luc Reichmann est «tombé des nues» lorsqu’il a découvert la ‘‘face cachée’’ de son champion des 12 coups de midi, Christian Quesada. Le 27 mars dernier, l’homme qui détient le record de victoires dans l’émission a été mis aux arrêts par la police, soupçonné dans des affaires de pédopornographie. Il sera par la suite poursuivi pour « détention et diffusion d’images pédopornographiques » et « corruption de mineur ». Comme un véritable séisme, la découverte de la face cachée du champion des 12 coups de midi a profondément choqué Jean-Luc Reichmann, d’autant plus que l’animateur était bien connu pour son engagement à défendre la cause des enfants. Depuis son compte Twitter, l’animateur de l’émission a exprimé sa rage après avoir découvert la vraie face de Christian Quesada, le champion de l’émission 12 coups de midi : ««  Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère. Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. Cette rage qui s’empare de moi aujourd’hui m’incite, plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants, a-t-il écrit sur Twitter. Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs.». Et pourtant, Patrice Laffont affirme avoir alerté l’animateur de l’émission les 12 coups de midi sur la réelle identité de son champion, le tout est de savoir si ces avertissements ont été pris à la légère par Jean-Luc Reichmann ou sa production.

> Lire aussi  Ouverture à Douala des 2è Journées maritimes et portuaires du Cameroun

Les confidences de Laffont sur Quesada

«Je ne le sentais pas, ce type. C’est un emmerdeur, un personnage sulfureux et un manipulateur extraordinaire. Il voulait revenir une nouvelle fois dans l’émission, mais j’ai fini par l’écarter. Il était même blacklisté. J’avais mis une croix définitive et interdit à mes collaborateurs de le reprendre. Pour lui, la porte était fermée», a révélé l’ancien animateur des chiffres et des lettres dans une interview accordée au Journal Le Parisien. Dans une récente interview, l’animateur vedette des 12 coups de midi a effectivement reconnu qu’il a été alerté par son confrère, mais qu’il ne pouvait hélas pas faire grand-chose, puisque Christian Quesada n’était plus dans son émission : «Patrice m’en a effectivement parlé il y a six mois mais ça faisait déjà un an et demi que ce candidat n’était plus chez moi. Je n’aurais rien pu faire de plus. Je vous invite à poser la question directement à Endemol. On prend les paramètres tels qu’ils viennent et on s’interroge. Je crois qu’en toute lucidité, nous avons tous intérêt à visualiser l’avenir pour que ça ne se reproduise plus jamais. Chacun doit prendre ses responsabilités».

Vous pouvez aussi aimer

2 Commentaires

Roger 12/04/2019 - 5:04

Si il est coupable pourquoi cela ne c’est pas su pendant 20 ans de participation à des jeux tv ? La télé ne contrôle pas ses joueurs ? et même si il n’ont pas le temps de contrôler, il y avait apparemment suffisamment d’éléments qui pouvait faire la demande d’une enquête minimale.

Répondre
Josey 12/04/2019 - 8:50

En tout est bizarre que cet individus (quassada) n’a pas été suspecter avant, c’est grave cette histoire, il le s’avait l’animateur Reichmann, pourquoi il a rien dit ?

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.