Concours fonction publique en Côte d’Ivoire : les candidats toujours dans l’attente

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CONCOURS ADMINISTRATIFS 2019 – Alors que les postulants s’attendaient au lancement des inscriptions pour le mois de mars, l’administration ivoirienne garde toujours le silence, un silence qui fait courir de nombreuses rumeurs.

Le lancement des concours administratifs en Côte d’Ivoire au titre de l’année 2019 est toujours attendu par les candidats. Habituellement prévu pour le mois de mars, les inscriptions en ligne n’ont toujours pas encore été lancées, alors que nous tendons déjà vers la fin du mois d’avril. Certaines rumeurs avaient même annoncés le lancement des phases d’inscriptions, des rumeurs vites démenties par le ministère de la fonction publique.

Les concours d’entrée à la fonction publique ivoirienne n’ont pas encore été lancés, un mois après la période initiale prévue. Les postulants à l’administration publique en Côte d’Ivoire procèdent habituellement dès le mois de mars aux inscriptions en ligne et au paiement des frais pour les concours concernés. Mais pour l’année 2019, le top départ n’a toujours pas été donné par le ministère de la fonction publique. Et ce retard nourrit bien sur quelques rumeurs répandues par des individus qui cherchant à extorquer de l’argent aux candidats des concours d’entrée à la fonction publique ivoirienne. Dans un communiqué officiel, le directeur de cabinet du ministère de tutelle a mis en garde les postulants contre cette éventuelle arnaque mise en place par des individus peu recommandables : «Des informations persistantes, sur les réseaux sociaux, font état de l’ouverture, depuis le jeudi 11 avril, des concours administratifs de la fonction publique, au titre de l’année 2019. Le ministre de la fonction publique tient à préciser que la session 2019 des concours administratifs n’est pas encore ouverte. Le ministre de la fonction publique informe les populations qu’un communiqué éventuel, indiquant l’ouverture desdits concours, sera publié sur tous les supports et canaux officiels du ministère, comme il est fait d’usage. Le communiqué invite à cet effet, les populations à plus de vigilance face à la diffusion de ces fausses informations». Malheureusement, le communiqué ne précise pas si les inscriptions seront incessamment lancées, ou si les candidats devront patienter jusqu’au mois prochain avant de s’inscrire. Quoi qu’il en soit, ils peuvent d’ores et déjà commencer à préparer les pièces constitutives des dossiers de candidature, dans le souci de gagner du temps et éviter les mauvaises surprises des dernières minutes. Concernant les dossiers à fournir, certains ne seront disponibles qu’une fois l’inscription en ligne et le paiement du concours seront effectifs. Par contre nul besoin pour les candidats d’attendre le lancement des concours pour se faire établir le certificat de nationalité, les demandes de position militaire, les extraits d’actes de naissance datant de moins d’un an, ou encore la légalisation des diplômes requis pour le concours qu’ils envisagent de passer.

> Je regarde  Noël: la communauté chrétienne ivoirienne invitée à œuvrer pour la réconciliation

Le retard du lancement : des incidences sur le calendrier ?

Les concours d’entrée à la fonction publique ivoirienne suivent un chronogramme similaire depuis quelques années. Après le lancement au mois de mars, les candidats ont jusqu’au mois de mai en général pour boucler les différentes procédures liées à l’inscription (visite médicale, photo, dépôt de dossiers, etc…). Une fois cette étape bouclée, les candidats seront informés dans leur espace candidat de la disponibilité des convocations pour les compositions à venir. En général, les compositions ont lieu au cours du mois de septembre. Les résultats des concours administratifs sont le plus souvent disponibles au cours de la dernière semaine du mois de novembre, même si l’année dernière était une exception avec la parution des résultats en décembre. Avec ce retard pris dans le lancement des concours administratifs 2019, il est plus que probable que les candidats patienteront jusqu’au mois de décembre pour connaître les résultats du test d’entrée à l’administration publique ivoirienne.

Vous pouvez aussi aimer

>