Jean-Louis Billon : «le Pdci-Rda s’apprête à reprendre le pouvoir en 2020»

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

PRESIDENTIELLE IVOIRIENNE 2020 – Face à la coalition du RHDP, une candidature du PDCI RDA qui, depuis l’année dernière, face de l’alternance politique en 2020 sa priorité. Pour Jean-Louis Billon, rien n’est encore bouclé comme l’indiquent si bien certains cadres du parti unifié.

Après plusieurs années de collaboration avec le parti unifié, le PDCI RDA a officiellement pris ses distances avec le RHDP l’année dernière, même si cette consigne n’est pas encore respectée par tous les cadres du parti. En déplacement dans la localité de Sinzêkro à l’occasion du Week-end de la fête de la Pâques, l’ancien ministre du commerce a annoncé le retour de son parti au pouvoir en 2020. Pour cela, il faudrait battre la machine du RHDP mise en place le 26 janvier dernier officiellement, un objectif sur lequel l’ancien chef du patronat ivoirien n’a aucun doute lors de la prochaine élection en Côte d’Ivoire.

L’alternance en 2020 est le maître-mot du PDCI depuis quelques années. Après avoir codirigé le pouvoir depuis 2011 avec le RDR, le parti d’Henri Konan Bédié a décidé d’aller à la conquête du pouvoir d’état lors de la prochaine présidentielle qui se tiendra en Côte d’Ivoire en 2020. Sans faux-fuyant, l’ancien ministre Jean-Louis Billon fait partie de ceux qui croient fermément au retour du PDCI au pouvoir lors de la prochaine échéance électorale ivoirienne. A l’occasion d’un déplacement ce week-end dans la localité de Sinzêkro, l’ancien ministre du commerce en Côte d’Ivoire a rassuré les militants de son parti sur l’arrivée imminente du Pdci aux affaires en 2020 : «Effectivement, j’ai saisi l’occasion pour leur faire passer le message du Pdci-Rda et du président Henri Konan Bédié qui est celui de se tenir prêt pour 2020. Parce que le Pdci-Rda s’apprête à reprendre le pouvoir en 2020. Nous allons revenir au pouvoir pour remettre la Côte d’Ivoire sur les rails du véritable développement… Nous demandons à tous nos militants de garder espoir. Qu’ils soient convaincus que le Pdci-Rda est plus que jamais déterminé. Nous voulons dire à ceux qui affirment que 2020 est géré, calé et verrouillé que nous leur promettons une immense déception. Je vais leur dire qu’on ne verrouille pas un peuple mais on lui garantit ses droits et ses libertés. On ne gère pas un peuple mais on répond à ses attentes. Malheureusement, ceux qui pensent que 2020 est calé avec les Ivoiriens, nous saurons couper et décaler.», a fait savoir Billon dans une interview accordée à nos confrères de Fraternité Matin. Considéré comme le potentiel candidat pour le Pdci, l’ancien ministre est resté discret sur ses futures ambitions politiques en Côte d’Ivoire : «N’écoutez pas les rumeurs. Car le Pdci-Rda est un parti bien organisé. Une convention sera organisée et c’est ensemble que nous allons porter notre choix sur le candidat qui sera la tête de liste pour défendre les couleurs de notre parti qui reste bel et bien vivant contrairement à ce que certains veulent faire croire.». Bien avant la tenue de ce congrès rappelons qu’une convention du Parti depuis la France a déjà appelé le président Henri Konan Bédié à présenter sa candidature face au RHDP en 2020, une candidature qui rappelons-le, reste conforme à la constitution ivoirienne, la limite d’âge ayant été supprimée dans la nouvelle législation.

> Je regarde  Présidentielle au Mali : IBK réélu avec 67% des voix

Aucun espoir de retour du PDCI au RDHP

«Je peux vous le dire, le Pdci-Rda conservera son identité propre. Il nous est cher pour que nous le bradions. Nous n’abandonnerons pas le Pdci-Rda. Pour nous, il est donc hors de question que le parti rejoigne le Rhdp. A cet effet, le Pdci-Rda travaille en ce moment avec d’autres partis dans une plate-forme politique nouvelle en vue de mettre en minorité le Rhdp.», a fait savoir l’ancien ministre du commerce en Côte d’Ivoire.

Vous pouvez aussi aimer

>