FPI : Laurent Gbagbo reçoit le soutien de Charles Dosso Rodel

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

CRISE AU FPI – Rentré d’exil comme de nombreux camarades, l’ancien ministre des victimes de la guerre sous Laurent Gbagbo, Charles Dosso Rodel, n’a pas mis du temps à choisir son camp, dans la crise qui secoue le front populaire ivoirien.

Un nouveau soutien pour Laurent Gbagbo dans son bras de fer contre Pascal Affi N’Guessan, l’actuel président du front populaire ivoirien. A l’occasion d’une cérémonie de purification organisée en son honneur, le ministre des victimes de guerre sous l’ancien régime, a décidé de prêter allégeance au fondateur du front populaire ivoirien. Nouveau désaveux pour le président du FPI qui malgré tout, réussit à s’assurer le soutien de plusieurs bases locales du front populaire ivoirien. Comme on peut le voir, Affi continue toujours de payer le prix de la rencontre ratée avec l’ancien dirigeant ivoirien au mois de mars en Belgique.

Les barons de l’ancien régime continuent toujours de faire bloc derrière Laurent Gbagbo dans la guerre de succession au FPI. Légitimement considéré comme le président du front populaire ivoirien, Pascal Affi N’Guessan peine depuis des années à s’assurer le soutien de l’aile radicale du parti qui l’accuse d’avoir trahi le combat mené par Laurent Gbagbo. Alors qu’ils avaient appelés au boycott, Affi N’Guessan a décidé lui d’aller aux élections présidentielles en 2015. Cette décision prise en l’absence du président fondateur du parti a suscité la colère de l’aile radicale dont la plupart étaient en exil il y’a quelques années. Mais comme Charles Dosso Rodel, de nombreux barons de l’ancien régime en exil ont regagné la Côte d’Ivoire. Après son exil en 2011, l’ancien ministre des victimes de guerre de Laurent Gbagbo a regagné son pays en décembre 2018. Très préoccupé par la crise qui secoue le FPI, Charles Dosso Rodel n’a pas hésité à choisir son camp. Comme il fallait s’en douter, l’ex-ministre a décidé de prêter allégeance à Laurent Gbagbo : «C’est un grand jour, un jour extraordinaire pour moi, car je suis de retour dans ma famille. J’ai tenu durant ces 8 années d’exil grâce au soutien de Dieu, de mon parti et de ma famille, qui se sont organisés pour me soutenir. Ma loyauté envers le FPI, le président Laurent GBAGBO est semblable à l’image de l’arbre et de la fourmi. Car quand l’arbre est debout, la fourmi est à ses côtés. Quand l’arbre tombe et parfois brûle, la fourmi est toujours à ses côtés et c’est ce que je suis pour le président Laurent GBAGBO et le FPI. Choisir comme marraine Madame Simone EHIVET GBAGBO suppose que vous devez être à l’image de cette personne, être à l’image de son engagement et de sa loyauté.  Que Dieu bénisse le FPI, le Couple GBAGBO et toute la Côte d’Ivoire», a-t-il souligné à l’occasion d’une cérémonie de purification organisée en son honneur le week-end pascal.

> Je regarde  Incendie à l’usine de peinture Drocolor: ‘‘plusieurs blessés gravement brûlés’’

Affi de plus en plus isolé

Considéré comme le président légitime du parti, Affi N’Guessan perd du terrain dans la guerre de succession pour la présidence du FPI. Quelques jours avant que Dosso Charles ne prête allégeance à Laurent Gbagbo, c’était l’ancien ministre de la défense, Pascal Affi N’Guessan, qui témoignait son soutien à l’ancien président ivoirien : «Le camarade Michel Amani N’Guessan a ensuite insisté sur le fait qu’il est venu se mettre à la disposition du Président Laurent GBAGBO, qu’il reconnait comme étant le Président du Front Populaire ivoirien (FPI). Enfin le camarade Michel Amani N’Guessan s’est engagé, entre autres missions, à contribuer à la reconstruction du FPI. Dans son intervention, le Président Laurent Gbagbo, après avoir remercié le camarade Michel Amani N’Guessan pour cette visite, a rappelé que le combat du FPI pour la démocratie a abouti au multipartisme en Côte d’Ivoire», a fait savoir le camp Gbagbo dans un communiqué. Pour l’heure, Blé Goudé joue la neutralité dans cette crise.

Vous pouvez aussi aimer

>