Coupe d’Afrique des Nations: les excuses d’Hervé Renard à Hakim Ziyech

par Kohan Kioshiko
0 Commentaire

HAKIM ZIYECH – S’il le joueur marocain est considéré comme l’un des principaux atouts de Renard à la CAN 2019 en Egypte, il convient toutefois de rappeler que l’ailier droit de l’Ajax d’Amsterdam était sur le point de tourner le dos à la sélection marocaine, suite à un désaccord avec Hervé Renard.

Etre entraîneur c’est avant toute chose être responsable des choix que l’on fait. Cette leçon qui résume le quotidien des managers dans l’univers du foot a failli coûter cher à Hervé Renard, le sélectionneur du Maroc. Arrivé aux commandes de la sélection marocaine il y’a trois ans de cela, le tacticien français n’était pas vraiment en odeur de sainteté avec l’ailier droit de l’Ajax Hakim Ziyech lors de ses débuts en tant que sélectionneur des Lions de l’Atlas. Le français avait même tourné le dos au joueur, refusant de le sélectionner pour la CAN 2017 organisée par le Gabon. Mais deux ans après, le joueur de l’Ajax est de retour dans l’effectif marocain, et au meilleur de sa forme faut-il le préciser.

Si Hakim Ziyech figure parmi les joueurs les plus attendus à la coupe d’Afrique des Nations 2019 en Egypte, il convient de rappeler que le joueur avait été abandonné il y’a quelques années plutôt par Hervé Renard. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas avait dans ses débuts, eu à faire de nombreux choix pour remettre la sélection marocaine sur les rails. Et le coaching de Renard a été plutôt gagnant puisque le Maroc a disputé en 2018 la coupe du monde de football, même si la sélection a été éliminée dès le premier tour dans cette compétition. Parmi les choix qu’Hervé Renard a eus à faire, notons la mise à l’écart d’Hakim Ziyech, le joueur de l’Ajax : «Je suis nommé sélectionneur, je commence l’entraînement le lundi. On joue le samedi au Cap Vert, sur un terrain synthétique avec beaucoup de vent, un match typiquement africain dans les caractéristiques que je connais. Je mets Hakim dans les tribunes. On commence sur des bases difficiles. On joue le retour au Maroc trois jours après, il rentre 25 minutes. Mais il n’était certainement pas satisfait du stage dans son intégralité. Je commets là une erreur : je ne lui parle pas. Chacun part de son côté. La situation se crispe. Il revient, la troisième fois, il est un peu blessé…jusqu’à ce que je ne le sélectionne plus.», a révélé le sélectionneur du Maroc sur le plateau de RMC Sport 1. S’il a manqué la CAN 2017, pour n’avoir pas été sélectionné par Hervé Renard, Hakim Ziyech signera son retour au sein de la sélection marocaine après des négociations avec l’entraîneur français, des négociations supervisées par la fédération royale marocaine de football.

> Je regarde  France – Côte d’Ivoire le 15 novembre : Les places vont être chères

La réconciliation entre Renard et Ziyech

«Passé un an, mon président m’a dit ‘il faudrait qu’on aille le voir, vous voyez la saison qu’il fait’. J’ai dit ‘oui, sur ses qualités, il n’y a rien à dire, c’est ce qu’il nous faut’. On est partis à Amsterdam et au bout de trois minutes de conversation, tout était réglé. Lui avait envie de revenir, il est très attaché à son équipe nationale. Moi j’avais besoin de lui et j’ai reconnu mes erreurs… Il n’a jamais fait preuve de mauvais caractère, il n’a jamais mal réagi. Au contraire, il est resté impeccable, même s’il n’était bien sûr pas satisfait.», a fait savoir le sélectionneur du Maroc sur le plateau de RMC Sport 1. Le sélectionneur du Maroc qui a entièrement assumé ses erreurs estime aujourd’hui que cette mésentente relève du passé : «Cette erreur, j’en suis responsable à 99%. Aujourd’hui, problème plus que réglé». Classé dans le groupe D de la coupe d’Afrique, le Maroc croisera la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et la Namibie en phase de poule.

Vous pouvez aussi aimer

>